• Accueil
  • > Recherche : si vous aviez baguette magique changeriez vous dans societe

Que changeriez-vous si vous aviez une baguette magique?

30062009

Que changeriez-vous si vous aviez une baguette magique? 9276d384-f466-48ac-b898-dfdfe4f9fe4b 

D’un coup de baguette magique !

Et vous, que changeriez-vous dans votre vie ?

 

7070b93a-a38d-43ac-b1a6-08746cd025ed  


Sondage GNS pour Sélection du Reader’s Digest réalisé par Internet du 5 au 9 mars 2009 auprès de 1 874 personnes. Résultats redressés selon le profil de la population française par méthode des quotas.

— 39 % des Français rêveraient en priorité de CHANGER… DE POIDS !

Quand il s’agit de faire pencher l’aiguille de la balance du bon côté, les femmes (45 %) et les moins de 25 ans (près d’un sur deux) sont majoritaires, devant les hommes (33 %).

>L’AVIS D’UN SPECIALISTE:
« Serait-ce là le reflet d’une dictature médiatique de la minceur ? s’interroge Pierre Le Coz, maître de conférences à la faculté de médecine de Marseille et vice-président du Comité national d’éthique. Méfions-nous des interprétations trop spontanées. J’y vois plutôt la conséquence de la dramatique augmentation des cas d’obésité. Les jeunes, notamment, se sentent pris au piège : ils savent qu’ils ne devraient pas se gaver de sucres et de graisses, mais sont victimes d’un phénomène d’addiction. »

— CHANGER D’ÂGE serait la priorité pour 35 % de sondés, et particulièrement les hommes (42 %), qui placent ce fantasme en tête de liste.

>L’AVIS DU SPECIALISTE
« On aurait pu croire le sexe masculin plus désinvolte sur cette question, remarque Pierre Le Coz. Cela peut s’expliquer par la pression du monde du travail. A 50 ans, un homme licencié a aujourd’hui peu de chances de retrouver un emploi. »

SURPRISE!
— Ce sont les 35-49 ans qui sont les plus nombreux à désirer CHANGER D’EPOQUE (37 %), tout comme 35 % des moins de 25 ans.

>L’AVIS DU SPECIALISTE:
« Ces citoyens sont vraisemblablement nostalgiques des années 60 et 70, analyse Pierre Le Coz. Une époque d’insouciance, d’émancipation, de liberté et de plein emploi. La société actuelle est celle de l’urgence, d’objectifs à atteindre, de comptes à rendre. Tout cela existait avant, mais de manière bien moins oppressante. Témoins, les suicides dans les entreprises. Il est préoccupant de constater que les jeunes ne se sentent pas vraiment “chez eux” dans notre monde».(Sélection du Reader’s Digest) 


 







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...