• Accueil
  • > Recherche : prestigieux hotels du monde

Plage d’Ouréah-Algérie: Deux couleurs pour l’été

11042011

 mostaganemplagourah.jpg

**En prévision de la saison estivale qui débute en principe le 1er juin, avec une cérémonie d’ouverture qu’abritera la plage d’Ouréah, le wali de Mostaganem a donné des instructions en vue du ravalement des façades au niveau des principales plages. Le choix des couleurs s’est imposé de lui-même comme le soulignera le wali lors de la réunion consacrée à la préparation de la saison estivale. Les responsables seront instruits afin de faire procéder à un véritable toilettage des plages des Sablettes, Ouréah et Sidi Mejdoub. Il s’agit, souligne le wali, de mettre un terme à la cacophonie chromatique qui défigure ces plages, insistant sur l’adoption des deux couleurs les plus harmonieuses pour des sites balnéaires, à savoir le blanc et le bleu.C’est ainsi que les particuliers ainsi que l’ensemble des commerçants installés sur les plages ou à proximité devront non seulement faire refaire la peinture mais s’en tenir à ces deux couleurs. Alors que le nombre de plages autorisées à la baignade s’élève à 23, on apprend que des mesures particulières doivent être initiées avant la fin du mois de mai afin de permettre aux estivants qui se comptent par millions d’accéder aux plages sans difficultés. Cependant, la plage de Sonaghter, en raison de la construction de l’unité de dessalement de l’eau de mer, plus particulièrement du canal d’alimentation en eau, cette plage qui accueille majoritairement les familles de Mostaganem, a été amputée de la partie Est.Pour y accéder, l’ouverture d’une route à proximité de l’usine devient incontournable. Alors que la réfection de l’ancienne piste a été confiée à l’ADE, le nouveau chemin qui traverse des terres agricoles ainsi que des habitations devra faire l’objet d’une étude d’impact. En raison des délais, il est peu probable que l’accès à cette portion de plage soit possible pour cet été. Les milliers de familles qui fréquentaient assidûment cette plage pour son immensité, devront apprendre à s’agglutiner sur la partie encore accessible. (Al Watan-11.05.2011.)   **Mostaganem…Les préparatifs en cours de finalisation

Les préparatifs de la saison estivale 2011 ont atteint leur phase de finalisation à Mostaganem, l’on espère attirer autant d’estivants que l’année dernière, marquée par un «rush» de dix  millions de personnes.

Cette année, une enveloppe financière conséquente a été réservée pour entreprendre les opérations d’aménagement et d’équipement de plusieurs plages, dont celles de Clovis, Chaaiba et bien d’autres. Il était également question de réhabiliter les tronçons routiers jouxtant les zones balnéaires. Les actions en cours consistent également à l’aménagement des voies d’accès aux plages, l’installation des bornes fontaines et la rénovation de l’éclairage public. Ces travaux ont été entamés depuis plusieurs mois car, selon les responsables locaux, «il n’est jamais trop tôt pour préparer une saison touristique que l’on veut réussie dans l’une des régions littorales les plus prisées par les estivants».

Il s’agit, là, d’une approche adoptée depuis plusieurs années par la wilaya qui entend «cerner, à temps, les besoins des estivants ainsi que les insuffisances enregistrées et éviter, surtout, d’être pris au dépourvu ou de faire dans l’improvisation». La wilaya de Mostaganem a enregistré une augmentation de 90% du nombre d’estivants en 2010 par rapport à 2009. Dans ce contexte, l’on saura qu’une enveloppe considérable avait été consacrée à la réalisation des postes pour la protection civile ainsi qu’à la modernisation des réseaux d’eau potable et d’assainissement.    (El Watan-11.05.2011.)

**Oran…Les concessionnaires illégaux s’installent déjà

Le directeur du tourisme a affirmé lors du forum de Minbar El Koraa «avant même que la saison estivale ne soit ouverte officiellement, il a été constaté, sur certaines plages de la corniche, des concessionnaires non autorisés déjà installés, alors que l’avis d’appel d’offres pour la concession vient tout juste d’être lancé à travers les journaux». Il ajouta «j’aimerais qu’une campagne soit lancée pour sensibiliser tous les responsables des APC et Daïra des communes côtières, afin de respecter les plans de charge pour la concession des plages. Les prioritaires sont les hôtels qui sont au bord des plages, les agences de tourisme ; je signale que plusieurs plages ne sont pas autorisées pour les concessions. On sait que les autorisations sont signées par le wali. Toute personne n’ayant pas en sa possession cette autorisation sera puni pénalement». Pour cet été 2011, il a été retenu 13 plages avec 19 modules qui sont autorisés à faire de la concession car dotés de tous les équipements nécessaires.(El Watan-09.05.2011.)                 

***************************

 **Le soleil joue à cache-cache

* Le week-end s’annonce sous de meilleures hospices

 Les premiers coups de soleil de l'année ont été enregistrés hier sur les plages océanes.

*METEO – Après un week-end exceptionnel, les températures vont baisser brutalement ces prochains jours…Vous avez ressorti les transats. Sur votre peau, le soleil a imprimé la marque de votre t-shirt ou de votre débardeur. Vous ne pensez plus qu’à parfaire votre bronzage. La météo des prochains jours risque de vous faire descendre de votre petit nuage. Fini les records de chaleurs en France, la semaine qui vient est à la grisaille et le week-end qui suit ne sera guère mieux.Ce début de semaine annonce le retour des nuages: dès lundi à l’Ouest, mardi pour l’Est. Surtout, fini  les record de chaleurs de ces derniers jours: à Paris, les températures vont chuter de 8°C, passant de 23°C à 15°C; à Strasbourg, elles chuteront même de 10°C. Mercredi, les gelés seront de retour dans le Nord-est. Sur les côtes méditerranéennes, la température avoisinera mardi après-midi les 20°C. «Il vaudra mieux prendre une petite laine, car la sensation de fraicheur va être brutale», commente Pascal Scaviner, responsable du service prévision de la chaine météo.Le week-end s’annonce sous de meilleures hospices, mais sans comparaison avec le précédent. Le soleil va revenir par les côtes de la Manche. «On se dirige vers un scénario optimiste», commente Patrick Gallois, prévisionniste à Météo France. Il prévoit «deux belles journées» pour samedi et dimanche. Les températures seront au-dessus des normales saisonnières, «plus proches de celles du mois de mai que celles du mois d’avril».Et l’été?Tous les prévisionnistes le disent, il est trop tôt pour savoir le temps qu’il fera cet été. La tendance se dessinera début juin, pas avant. Mais l’un d’entre eux s’est prêté au jeu. Pour Pascal Scaviner, «il n’y a pas de scénario extrême qui se dégage. Ni canicule, ni l’inverse. Ce sera un été standard. Une chose est sur en tout cas: ce n’est pas parce qu’on a eu un hiver précoce et de belles températures ce mois-ci que l’on va connaître un été de canicule». (20Minutes-11.04.2011.)***************Le «Pavillon bleu» attribué à 84 ports de plaisance en France

pour l’excellence de leur gestion environnementaleLe «Pavillon bleu» a été décerné à 84 ports de plaisance, dont sept qui font leur entrée dans ce palmarès et trois outre-mer, pour récompenser la qualité de l’excellence de leur gestion environnementale, selon le palmarès 2011 présenté vendredi pour la 25e année.Sept ports de plaisance obtiennent cette année leur toute première labellisation: ceux de la Marina Baie des Anges (Alpes-Maritimes), des Calanques de Port-Miou (Bouches-du-Rhône), la base nautique de Merville-Franceville (Calvados), le port départemental de Vendres en Domitienne (Hérault), ainsi que les ports de Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Valéry-sur-Somme (Somme) et de la Coudoulière (Var).Ports qui intègrent l’environnement dans la gestion de leur siteLe port de San Peïre des Issambres (Var) réintègre le palmarès, tandis que celui de Douarnenez (Finistère), non-candidat cette année, n’y figure plus. Le port breton a choisi la démarche de « port exemplaire » du ministère de l’Ecologie, a-t-il fait savoir.En ce qui concerne l’outre-mer, le nombre de labellisés s’élève à trois: Port de Saint-Leu et de Saint-Gilles à La Réunion et les ports du Marin en Martinique.

L’an dernier, 77 ports de plaisance avaient reçu le label.

Le Pavillon Bleu des ports de plaisance récompense les ports du littoral (depuis 1987) et les ports continentaux (depuis 2002) qui intègrent l’environnement dans la gestion globale du site portuaire : sensibilisation du public au respect de l’environnement, équipements, offre de services, prévention et réduction des nuisances, déchets et pollutions.

La région Paca en tête du classement

Cette année, le port de plaisance de La Rochelle, labellisé depuis l’origine, fête ses 25 ans de fidélisation. Deux nouveaux ports (Saint-Valéry-en-Caux en Seine-Maritime et Miramar La Londe dans le Var) rejoignent en outre le club «des plus de 20 ans» dont font aussi partie Gruissan (Aude), le Cap d’Agde (Hérault) et Saint-Pierre-de-Hyères (Var).

La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur conserve la tête du classement avec 25 ports labellisés, devant le Languedoc-Roussillon (17), la Basse-Normandie (8) et la Bretagne (6). Par département, le Var compte le plus de ports labellisés (14), devant les Bouches-du-Rhône et l’Hérault (6 chacun).

Le Pavillon Bleu est un programme international, mené dans 41 pays à travers le monde (Europe, Maroc, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Canada, Caraïbes) et attribué à plus de 3.450 sites. Tous les ans un jury international se réunit pour attribuer le label puis effectue des visites de contrôle tout au long de l’année pour s’assurer du bon respect des critères. (AFP-06.05.2011.)

**La France dévoile ses huit palaces

 Un employé du Bristol, à Paris, astique la nouvelle plaque distinguant le palace. Quatre hôtels de la capitale ont reçu cette distinction.

  Paris, le George V, régulièrement désigné comme le premier hôtel du monde, tout comme le Ritz, n’ont pas été retenus par le jury. Un choix qui risquerait de «décrédibiliser» la distinction selon certains.

La terrasse de l'appartement privé de 500 m2 de l'hôtel les Airelles à CourchevelLa terrasse de l’appartement privé de 500 m2 de l’hôtel les Airelles à Courchevel

La distinction «palace» a été décernée pour la première fois en France à huit hôtels de luxe censés incarner «l’excellence à la française». Les vainqueurs sont Paris et Courchevel.

Plage d’Ouréah-Algérie: Deux couleurs pour l’été dans mer et soleil coeur-Ils sont le must de l’hôtellerie française. La distinction «palace» a été décernée jeudi pour la première fois en France à huit hôtels de luxe censés incarner «l’excellence à la française», a annoncé le jury chargé de leur sélection. Les huit établissements à entrer dans ce nouveau club très fermé sont à Paris Le Bristol, le Meurice, le Park Hyatt Paris-Vendôme et le Plaza-Athénée. En province, il s’agit de l’hôtel du Palais à Biarritz, les Airelles et Cheval Blanc à Courchevel, et le Grand Hôtel Cap Ferrat à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

L’enjeu est de distinguer des établissements d’exception parmi les quelque 130 hôtels 5 étoiles qui existent déjà. Quatorze candidats ont déposé un dossier de candidature. Mais tous n’ont pas été retenus. Dans la capitale, Bristol, George V, Meurice, Plaza-Athénée, Ritz et Park Hyatt étaient sur les rangs. En province, le Negresco à Nice, le Cheval Blanc et les Airelles à Courchevel, ainsi que l’hôtel du Palais à Biarritz, ont aussi postulé.

François Delahaye, patron du groupe Dorchester dont deux des hôtels, le Meurice et le Plaza-Athénée à Paris, ont reçu jeudi la distinction palace, parle de «victoire amère» et estime que le jury s’est décrédibilisé en ne sélectionnant pas le George V, dans un entretien à l’AFP. «J’ai un goût de victoire amère dans la bouche. Que le Ritz et surtout le George V ne soient pas dans la liste retire toute crédibilité à la distinction», a-t-il dit, joint au téléphone. «La presse étrangère depuis 10 ans distingue le George V comme le meilleur hôtel du moment et le jury dit que ce n’est pas un palace? Ca décrédibilise le jury», a estimé encore François Delahaye.

30 mois d’existence pour être éligible

À l’inverse, certains hôtels très prestigieux ont choisi d’esquiver ce premier tour pour cause de travaux, comme l’Eden Roc à Antibes. Des 5 étoiles comme le Fouquet’s à Paris n’ont pas présenté de dossier, expliquant que s’afficher comme un palace pourrait faire fuir une clientèle affaires. Le Crillon, qui vient d’être vendu par le fonds d’investissement américain Starwood Capital, n’a pas non plus postulé, sachant qu’il nécessite une lourde rénovation.

Quant aux nouveaux venus à Paris, à commencer par le Shangri-La et le Royal Monceau, en attendant le Mandarin Oriental cette année et le Peninsula en 2012, ils n’ont pas eu accès à la compétition, les conditons d’éligibilité exigeant plus de… 30 mois d’existence.

Les candidats au titre de palace avaient jusqu’à fin décembre pour postuler. Ont suivi deux phases d’instruction, l’une menée par Atout France pour voir s’ils remplissaient des critères «objectifs» comme taille de chambre, activité depuis 24 mois minimum en cas de réfection totale de l’établissement, 30 en cas d’ouverture, équipe polyglotte, spa etc.

La deuxième a été conduite par le jury de dix membres, présidé par l’académicien Dominique Fernandez, qui devait juger de critères «subjectifs» comme le caractère exceptionnel de l’établissement dans son histoire ou son architecture, la rapidité et la permanence de son service, l’excellence de sa restauration et de son confort… (Le Figaro-05.05.2011.)

**************coeur- dans mer et soleilDans le petit monde des hôtels de luxe, c’est un tremblement de terre!

À l’issue d’une ultime réunion jeudi matin, le «jury palace» a dévoilé la liste des premiers palaces, une distinction créée pour mettre en avant «l’excellence à la française». Il n’en a retenu que huit: le Bristol, le Meurice, le Park Hyatt Paris-Vendôme et le Plaza Athénée, à Paris ; les Airelles et Cheval Blanc à Courchevel, l’hôtel du Palais à Biarritz et le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Trois hôtels de légende à Paris ne font donc pas partie de cette sélection: le Crillon, mais, à l’approche de lourds travaux, il n’avait pas postulé ; le Ritz, pourtant candidat, même si lui aussi nécessite une importante rénovation ; enfin et surtout, le George V, régulièrement élu meilleur hôtel au monde!

Ce verdict inattendu a créé stupéfaction et polémique. «J’ai un goût de victoire amère dans la bouche. Que le Ritz et surtout le ­George V ne soient pas dans la liste retire toute crédibilité à la distinction», a même déclaré François Delahaye, patron du groupe Dorchester dont les deux hôtels, Meurice et Plaza-Athénée, ont pourtant reçu la distinction. «Pour tous ceux qui connaissent l’hôtellerie, c’est impensable de juger que le George V n’est pas un palace. Le jury doit s’expliquer sauf à décrédibiliser la distinction d’office», a réagi Gabriel Matar, ­directeur de Jones Lang LaSalle Hotels France.

«Le jury a placé la barre très haut et les huit premiers palaces sont incontestables, affirme pour sa part Christian Mantei, directeur général d’Atout France. Il va y avoir des prochaines sessions au cours desquelles les hôtels qui viennent d’ouvrir pourront postuler, ainsi que ceux qui sont aujourd’hui en travaux.»

Le jury a jugé les candidats sur des critères subjectifs, après avoir vérifié qu’ils répondaient déjà tous aux critères objectifs fixés par Atout France, l’agence de promotion de la France (superficie des chambres, nombre de suites, présence d’un spa, nombre d’employés par clients…).

«Toutes les décisions ont été prises à la majorité des dix membres du jury, explique l’académicien Dominique Fernandez, président du jury. L’hôtel du Palais à Biarritz a fait l’unanimité. Nous avons visité onze hôtels. Le Negresco à Nice ne possédant pas de spa, il ne pouvait pas être candidat. Les trois hôtels exclus, le Ritz et le George V à Paris, le Lana à Courchevel, ne répondaient pas entièrement à nos exigences. Mais il y a eu à leur sujet des débats passionnés. Ils pourront se représenter. Une autre session est déjà prévue en novembre prochain.»

«Tous ceux qui ont été reconnus le méritent entièrement», affirme Hubert Joly, membre du jury et PDG du groupe Carlson. Jeudi, les heureux gagnants se félicitaient d’ailleurs. «On peut être palace et jeune, s’est réjoui Michel Jauslin, président-directeur général du Park Hyatt Paris-Vendôme, qui a ouvert en 2002, rue de la Paix. «Nous avions le savoir-faire. Cette distinction nous permet désormais de le faire savoir, à la fois sur la place de Paris et à l’international». «Cette distinction nous donne davantage de visibilité à l’international et elle ne va rien changer à notre politique de prix, affirme ­Séverine Pétilaire, présidente des Airelles à Courchevel, qui n’ouvre que quatre mois par an. Nos prix moyens sont supérieurs à 3500 euros la nuit. Ce sont les plus élevés de France et parmi les plus élevés d’Europe.»

Le numéro un recalé

Si le Ritz n’a pas souhaité faire de commentaire, au George V, c’est la stupéfaction. «Nous ne comprenons pas. Nous n’avons aucune explication, déplore Christopher Norton, directeur général de l’hôtel. Que le jury nous dise que nous ne sommes pas à la hauteur me laisse perplexe. Notre réputation est tellement solide. Depuis des années, nous sommes régulièrement classé premier hôtel du monde. En permanence, nous réinvestissons 6 millions d’euros par an pour maintenir notre palace!»

Le George V, qui appartient au prince saoudien Alwaleed et est géré par le groupe canadien Four Seasons, avait été entièrement ­refait entre 1997 et 1999. Il effectue en ce moment des travaux d’«embellissement» (moquettes, papiers peints et décoration). En janvier, The Gallivanter’s Guide avait classé le George V numéro un en Europe et dans le monde. (Le Figaro-06.05.2011.)

 

***********************

** L’arctique connaît un record de chaleur qui pourrait entraîner une montée des océans

CLIMAT – L’Arctique vient de connaître les six années les plus chaudes jamais enregistrées sur ce territoire. De quoi accélérer la fonte des glaces, et contribuer à la montée des océans…Les six dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées dans l’Arctique, un réchauffement qui devrait contribuer «substantiellement» à une élévation de jusqu’à 1,6 mètre du niveau des océans d’ici à 2100, selon une étude publiée mardi à Oslo.«Les températures de l’air en surface dans l’Arctique depuis 2005 ont été les plus élevées par rapport à toutes les périodes quinquennales depuis le début des mesures aux alentours de 1880», note le Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique (AMAP) dans un rapport compilant les données scientifiques connues.«A l’avenir, le niveau mondial des océans pourrait augmenter entre 0,9 et 1,6 mètre d’ici à 2100 et la perte de glace des glaciers arctiques, de la calotte glaciaire et de l’inlandsis (calotte polaire, ndlr) apporteront une contribution substantielle» à cette élévation, notent les auteurs.Ces derniers soulignent toutefois que «de grandes incertitudes» pèsent encore sur les estimations portant sur le niveau futur des océans.La fonte des glaces dans la région polaire pourrait avoir des effets dévastateurs dans les zones littorales peu élevées du monde entier, y compris dans des régions éloignées.Le réchauffement est deux fois plus rapide dans l’Arctique que sur le reste de la planète et cette hausse pourrait être comprise entre 3° et 7°C en automne et en hiver aux alentours de 2080.

Conformément à des projections déjà connues, la banquise pourrait avoir complètement disparu en été «dans les 30 ou 40 prochaines années», précise le rapport.

La fonte des glaces et de la neige est à la fois une conséquence mais aussi une cause du réchauffement climatique qu’elle accentue dans la mesure où les masses blanches qui renvoient traditionnellement les rayons du soleil laissent la place à des masses sombres qui absorbent la chaleur.

Le rapport de l’AMAP, un programme établi en 1991 par les pays membres du Conseil arctique, devrait être présenté dans son intégralité au cours d’une réunion ministérielle de cette instance à Nuuk (Groenland) le 12 mai.

Les huit pays membres sont les Etats-Unis, le Canada, la Russie, la Norvège, le Danemark, la Suède, la Finlande et l’Islande. (AFP-03.05.2011.)

*****************







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...