• Accueil
  • > Recherche : plages ain temouchent sassel

La plage de S’biât

21082010

sbiat1m3.jpg 

*voir vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=w5TZMbPhel4&NR=1

http://www.youtube.com/watch?v=V1Ix3Pyrzv0 

Entre Bouzedjar et Sassel se cache une plage déserte merveilleuse nommé Sbiat (prononcé sbiêête), une perle rare qui profite aux nombreux adeptes du camping sauvage. Cette plage qui, depuis peu, n’était accessible que par une piste, a l’avantage de posséder de nombreux îlots qui font son charme et surtout d’avoir une presqu’île reliée au continent par un banc de sable.Sbiat est aussi connu sous le nom de « Gérardi ». Nom d’un ancien colon d’origine italienne qui vivait en solitaire sur la presqu’île. Il y avait construit sa maison en dure afin de vivre son rêve. Durant l’hiver, la force des courants marins sont tels que le banc de sable est souvent submergé. Cet homme avait rendu la presqu’île accessible par tout temps en installant de part et d’autres, des poteaux reliés par un câble. Une tyrolienne lui faisait alors office de moyen de transport. Aujourd’hui, il ne subsiste plus que les fondations. Mais surtout Sbiat est devenu un des lieux préférés des campeurs. Des campeurs à la recherche de tranquillité, d’évasion, de grands espaces et de nature. En vous y rendant ne soyez pas surpris de voir des méchouis en plein air. A Sbiat on aurait presque l’impression que le temps se serait figé.


 sbiatplg.jpg Une route d’accès à la plage de Sbiât, relevant de la commune de M’saïd, dans la daïra d’El-Amria, a été  réalisée tout récemment sur une longueur de 6km, ce qui permet aux estivants d’accéder désormais au bord de la belle bleue, sans aucune difficulté. Une très belle plage que les estivants et les services de la wilaya ont découverte il y a à peine quelques années et qui présente des opportunités d’investissement indubitables dans les années à venir. Certains disent même qu’elle fera oublier toutes les autres plages du pays, en raison d’un littoral de sable fin agrémenté par deux îlots plantés dans la belle bleue.
Avec la réalisation de cette route, le caractère inaccessible de cette plage vient d’être rangé au rayon des vieux et mauvais souvenirs, que se remémorent bon nombre d’automobilistes qui se sont laissés piégés dans le sable, en tentant d’y accéder.

Ce projet de réalisation aura coûté 9 milliards de cts, soit 1,5 milliards le kilomètre réalisé… 4 nouvelles plages ont été autorisées en l’espace de deux ans, à savoir Sbiât, Madagh, Mallouse et la réouverture de Sidi Boucif….La  «saison touristique» a été  placée cette année sous le slogan «Je préfère l’Algérie». A signaler que toutes les plages du territoire national seront placées dorénavant sous l’égide du Commissariat national du littoral auprès du Ministre et que le littoral de l’Ouest sera placé sous la férule du Commissariat Régional du Littoral (CRL). Un espace côtier qui regroupe d’ouest en est, la façade maritime des wilayas de Tlemcen, Aïn Témouchent, Oran et Mostaganem, avec une plage de démonstration devant servir de vitrine à chaque wilaya. (sources diverses, notamment la  Voix-de l’Oranie)

 sbiatm2.jpg

**********************

*Autres plages d’Ain Témouchent, près d’Oran.

Le Puits / Marmite / S’biaat / Sidi Boucif / Sidi Djelloule / Terga / Shatt el Hillal / Madagh

/ El Wardania et Malouse / Bouzedjar /Nedjema et Mordjane / Sassel / Madrid / Shatt El Ward /Rechgoun

*******************

lamarmite2.jpg La Marmite

lamarmite1.jpgLa Marmite

terga1.jpgTerga

terga2.jpgTerga

terga3m.jpgTerga

sassel2m.jpgSassel

sassel1m.jpg Sassel

sidiboucif.jpgSidi Boucif

rachgoun1m.jpgRachgoun

bouzedjar.jpgBouzedjar

nedjma1m.jpgNedjma

mourdjana1m.jpgMourdjana

malouse2m.jpgMalouza

malouse1m.jpgMalouze

djelloul1m.jpgDjelloul

madrid1m.jpgMadrid(près de Béni-Saf)

benisaf1m.jpgBéni Saf

 benisaf2m.jpgBéni Saf

madegh1m.jpgMadagh1







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...