• Accueil
  • > Recherche : margaret chan president

sports nautiques-sports beach 1

23112008

*Aviron…championat du mode-  première participation de l’Algérie. L’Algérie participera pour la première fois de son histoire au championnat du monde d’aviron juniors, qui débutera aujourd’hui en France à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, et qui se poursuivra jusqu’au 8 août prochain. La délégation algérienne est composée de dix athlètes, dont deux filles et huit garçons, qui seront engagés dans les courses 4, 2 et skiff. Pour rappel, la préparation à ce championnat s’est déroulée dans d’excellentes conditions au niveau du barrage de Boukerdène (Tipaza), où nos jeunes athlètes ont affûté leurs armes pendant plus de deux mois.  Le staff technique, composé de Dantoma, Hammouda Abdelhafid et le DTN Djamel Hammoui, se dit satisfait du déroulement de la préparation. « C’est une première pour l’Algérie dans cette discipline. Les jeunes auront la chance de participer à un événement international, ce qui nous permettra également de jauger le niveau de la sélection et le travail effectué jusqu’à présent. La participation à ce championnat n’a été possible que grâce au nouveau bureau fédéral, avec à sa tête Samir Agoudjil, qui est en train de consentir beaucoup d’efforts pour promouvoir et développer cette discipline en Algérie. Pour ce qui est du championnat du monde, nous nous sommes fixés un objectif. Et au vu de la préparation effectuée, je pense que nos chances sont intactes et que nos jeunes peuvent relever le défi », dira un responsable technique.(Q.d’O.03.08.09)

************************************

 Un père Noël en train de surfer à Sydney, en Australie.

         *surfer sur les vagues ou sur internet… ! !

ericakiskalianvag1.jpg

isabellestcroix.jpg

marycostarica.jpg

richhawaii.jpg

Amaury Leveaux s'est offert le record du monde du 50 puis le titre européen !

Fantastique journée pour Amaury Leveaux ! Le Mulhousien s’est offert un record d’Europe, un record du monde et une médaille d’or sur 50 m nage libreen 20″48, lors des Championnats d’Europe à Rijeka. (12.12.08)

natatiameric.jpg

*Le nageur américain Michael Phelp, à 23 ans, possède déjà un palmarès riche de 17 titres mondiaux.

jo13.jpg

                    *La nageuse brésilienne Tatiana Lemos

spovoil3.jpgspotvoile2.jpgsporvoil9.jpg

            le « burkini » pour sportives voilées

emotions.jpg

                      * le yoga pour gérer et maîtriser ses émotions

***************************************

* L’aquagym aide indiscutablement à drainer, tonifier et muscler en douceur. Les mouvements effectués dans l’eau, qui offre une résistance, constituent un véritable auto-massage, efficace sur la cellulite, les cuisses et les ventres raplaplas.
En outre, l’immersion du corps dans l’eau a un effet bénéfique et relaxant. 
Vous pouvez effectuer vous-même dans l’eau ces exercices :

**Les ciseaux consistent à glisser une jambe en avant et l’autre en arrière puis à inverser ce mouvement. A faire pendant 5 minutes. C’est un bon échauffement pour les exercices qui suivent. Dans le même temps, vous pouvez simuler des coups de poing dans l’eau avec le bras opposé à la jambe qui avance. Maintenez bien droit votre bassin et les abdos contractés.

**Le sprint consiste à essayer de courir le plus vite possible pendant 30 secondes. Expirez lorsque vous montez le genou puis marchez à petits pas tout en respirant. Recommencez quatre fois. Enfin, pour intensifier l’effort, ouvrez puis fermez les deux bras et les deux jambes en même temps.

**La marche arrière s’effectue en posant d’abord la pointe du pied puis en appuyant le talon. Contractez les abdos dans le même temps pour vous aider et veillez à ne pas courber le dos. Le déplacement peut être facilité en ouvrant la paume de la main vers le haut.  Pour renforcer le travail musculaire des cuisses, rien ne vous empêche de mettre des petites haltères en mousse aux chevilles.  Ces exercices sont plus durs à réaliser correctement qu’ils n’y paraissent. Appliquez-vous tout en vous amusant dans l’eau !     

dauphinbaha.jpg

plonge2.jpg

*******************************************

Franky Zapata a réussi la traversée de la Manche sur sa machine volante

Après un premier échec en juillet, le Français a traversé la Manche en 21 minutes et rejoint St Margaret’s Bay sur son « flyboard », propulsé à plus de 160 km/h.

*vidéos:

flyboard : l’exploit de Zapata vu depuis un hélicoptère

*Les images du vol de Francky Zapata au-dessus de la Manche

Résultat de recherche d'images pour "flyboard zapata"

t’s Bay sur son « flyboard », propulsé à plus de 160 km/h.On ne se lasse pas de regarder en boucle l’exploit de Franky Zapata, premier « homme volant » ayant réussi à traverser la Manche dimanche matin. Debout sur son « flyboard », une planche volante propulsée par quatre turboréacteurs, avec son réservoir de carburant de 35 kilos dans le dos, l’ancien champion du monde de jet-ski s’est envolé à 8 h 16 de Blériot-Plage, à Sangatte, dans le Pas-de-Calais.Projeté à plus de 160 kilomètres par heure, sous le regard de sa femme, Krystel, et d’une centaine de curieux, il a très vite disparu à l’horizon, volant à 15 ou 20 mètres de hauteur au-dessus de la mer, en direction de St Margaret’s Bay, côté anglais. Un parcours de 35 kilomètres qu’il a réussi à atteindre 21 minutes plus tard. « Une véritable performance, reconnaît Jean Serrat, ancien pilote de ligne. Jusqu’à maintenant, les hommes volants étaient propulsés par des réacteurs dans le dos. Là, c’est plus difficile. »À mi-chemin, faute d’autonomie suffisante, Franky Zapata a dû faire une courte halte sur un bateau pour se ravitailler en kérosène. Son « flyboard » consomme en moyenne 2 kilos de carburant par kilomètre.

Un avenir militaire et civil

C’est lors de cette étape périlleuse qui consiste à atterrir sur une très petite plateforme instable à cause du mouvement des vagues, qu’il avait échoué sa première tentative. C’était le 25 juillet dernier. Il avait chuté dans les eaux anglaises après avoir heurté la plateforme du bateau de ravitaillement où il voulait se poser. Cette fois-ci, Franky Zapata et son équipe ont opté pour un navire « plus grand », positionné dans les eaux françaises. La bonne option ! « On ne voulait pas rester sur un échec, a indiqué, très ému et heureux, Franky Zapata, une fois revenu à Blériot-Plage, ce dimanche après-midi. Tout le monde a œuvré pour que cela se passe bien. Cette réussite collective est l’aboutissement de mois de travail. »

Franky Zapata à l'atterrissage à Douvres.

Autodidacte de 40 ans, ce Marseillais avait déjà marqué les esprits lors du défilé du 14 juillet dernier à Paris, arrivant sur son « flyboard » à une dizaine de mètres de hauteur, fusil à la main, au-dessus de la tribune officielle où se trouvait le président Emmanuel Macron. Après ce nouvel exploit, le héros du jour compte désormais développer la technologie de sa planche volante pour construire une voiture aérienne pouvant se déplacer à plus de 300 kilomètres par heure. De son côté, l’armée, partenaire du projet, voit dans cet engin innovant du « potentiel pour un emploi dans les opérations spéciales en zone urbaine ».

**lefigaro.fr/  dimanche 04 août 2018

Résultat de recherche d'images pour "flyboard zapata"

******************

il a fallu deux essais à l’inventeur pour réussir la traversée dont il révait. Il promet maintenant de dévoiler un prototype de voiture volante.

« Créer ma propre machine et traverser la Manche, c’est vraiment un rêve de gosse. » Franky Zapata n’a pas caché sa satisfaction, dimanche 4 août sur franceinfo, quelques heures après sa traversée de la Manche en Flyboard Air, l’engin volant qu’il a inventé. Il est notamment revenu sur la façon dont il s’est préparé à cette deuxième tentative, après un échec le 25 juillet, et a évoqué son autre projet : une voiture volante.

Une Flyboard  »entièrement » reconstruit en une semaine

« Je l’ai reconstruit entièrement », a expliqué Franky Zapata au sujet de son Flyboard. Le 25 juillet, il avait chuté à l’eau en tentant de se poser sur un bateau pour se ravitailler en carburant à mi-parcours. « Je crois que la seule chose que j’ai gardée c’est le chassis en aluminium et la boite en plastique de la télécommande », explique l’inventeur, qui a remercié son équipe et un ami pour l’avoir aidé à être prêt dix jours plus tard.

S’il se disait confiant avant son départ, Franky Zapata reconnaît qu’il était « assez stressé ce matin ». Eprouvante et fatigante, cette préparation express a aussi fait qu’il n’a « pas beaucoup eu le temps de faire des essais » avec sa machine remise à neuf, « donc il pouvait y avoir des petits soucis ».

Finalement, la traversée s’est bien passé, même si l’étape du ravitaillement a encore été périlleuse. « On avait pris un bateau plus gros, mais malgré tout quand je suis arrivé ça bougeait quand même pas mal, donc il a fallu anticiper l’atterrissage », raconte-t-il sur franceinfo. Il met sa réussite cette fois-ci sur le compte de « l’expérience » acquise lors de sa première tentative.

*Un prototype de voiture volante déjà « fonctionnel »

S’il avait présenté sa machine volante lors du défilé du 14-Juillet, et que sa traversée provoquera sans doute encore plus d’intérêt à son sujet, Franky Zapata pense que le Flyboard n’aura « jamais » d’application « dans la vie réelle ou dans l’armée ».

En revanche, il croit très fort à son projet de voiture volante, dont il pense qu’elle pourrait « donner à tout le monde la capacité de voler comme je le fais, décoller où on veut ».

Franky Zapata promet beaucoup pour ce nouveau véhicule : « Ca va être le produit de déplacement le plus rapide et le plus léger qui ait existé jusqu’ici ». Il assure que son prototype est déjà « fonctionnel » – « la machine vole » – et pense le présenter « vers la fin de l’année ».

*.francetvinfo.fr - dimanche °4 août 2018

***********************

Résultat de recherche d'images pour "flyboard zapata"

 sportplag.jpg

*Surf

L’experte : Lee Ann Curren, championne d’Europe en titre et égérie Roxy.
Do : s’échauffer avant de se mettre à l’eau. Les pros font un jogging, avant un réveil musculaire complet.

Don’t : surfer en maillot. Pour éviter de se retrouver les fesses à l’air, on porte un boardshort, le bermuda des surfeuses. Côté poitrine, on serre son triangle deux fois plus qu’à l’accoutumée.

La meilleure façon de débuter ? Dans une école labellisée (sur www.surfingfrance.com). Sur les plages du Sud-Ouest, il suffit de déambuler pour trouver un club qui supervisera nos premiers pas en longboard, la planche idéale pour apprendre.

*Beach-volley

L’experte : Eva Hamzaoui, championne de France en titre.
Do : jouer en brassière et culotte de maillot, s’enduire de crème solaire et porter des lunettes de soleil. Côté cheveux, les beacheuses optent souvent pour des tresses : ça tombe bien, c’est la coiffure branchée de l’été.
Don’t : porter un string. Et zapper l’échauffement : des épaules aux doigts, c’est indispensable.
La meilleure façon de débuter ? Entre amis, sur un terrain aménagé pour l’été, on joue 3 contre 3, c’est plus facile. Autre option : s’initier en club (www.volley.asso.fr, rubrique « beach volley »).

*Windsurf

L’experte : Carine Camboulives, pro du team Oxbow.
Do : se baigner pour tâter l’eau avant le début du cours, pour éviter les chocs thermiques et les hurlements dès la première chute. S’équiper en fonction du spot : mer froide = port d’une combi en Néoprène exigé !
Don’t : fixer ses pieds. Au contraire, on regarde loin devant soi.
La meilleure façon de débuter ? Sur un spot de rêve, avec soleil, vent et mer plate. Celles qui ont le budget peuvent s’offrir une semaine de stage en Egypte, par exemple, via un voyagiste spécialiste comme www.sport-away.com, www.fun-and-fly.com, etc. Pour les autres, il y a les écoles de la fédé (www.ffvoile.org).

*Ski nautique

L’experte : Anaïs Amade, douze fois championne d’Europe.
Do : porter une veste de flottaison. On garde le haut de maillot s’il est sans cordon, et on enfile un short sur la culotte.
Don’t : tirer sur les bras pour sortir les fesses de l’eau. C’est le meilleur moyen de plonger tête la première.
La meilleure façon de débuter ? Un baptême, un cours ou un stage en club (contacts sur www.ffsn.fr).
L’astuce pour se lever sur les skis : s’accroupir, coller les genoux à la poitrine et garder les bras tendus.

*Boardshorts à shopper

Le « spot on BS » de Roxy, court, noir à pois blancs (57 €).
Le « Eva 35″ de Billabong, mi-long, noir shiny, look boxeur (60 €).
Le « Scenery » d’O'Neill, long, rose à imprimé pastel (60 €).

*A ne pas manquer

Organisé par l’ASP (Association des surfeurs professionnels), le prestigieux championnat du monde de surf masculin fait une étape en France. Chaque année, ce rendez-vous incontournable attire les fans de surf bien décidés à ne louper aucun des exploits de Kelly Slater et de ses compères. La compét a lieu du 25 septembre au 5 octobre entre Hossegor et Saint- Jean-de-Luz. Pour avoir une chance de trouver une chambre dans les environs, on réserve asa. (Elle-26.07.2010.)

Plus d’infos sur www.quiksilver.fr.

***********

 







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...