Astuces.Spécial plage

*Sur le sable, il y a celles qui ont tout bon jusque dans les moindres détails… Et celles qui accumulent les gaffes : coup de soleil, make-up qui coule, ongles qui s’écaillent ou blondeur qui vire. Pas de panique, voici nos astuces pour rattraper les faux pas de l’été.

Calamity1 

Mon mascara me fait des yeux de panda
Le scénario catastrophe : après une baignade, on revient s’alanguir sur le sable. Notre voisin de serviette désigne notre regard, et l’on s’aperçoit avec horreur que le mascara s’est répandu sur le contour de l’œil, façon Lady Gaga.
L’astuce S. O. S. : inutile de frotter rageusement ses yeux pour éliminer les coulures ; déposer, puis masser une goutte d’huile ou de crème hydratante sur la peau pour diluer les pigments.
Le happy end : on renoue avec le mascara waterproof (mais qui se démaquille facilement), seul à pouvoir gainer et imperméabiliser les cils, même si l’on met la tête sous l’eau.
Nos préférés ? Le Mascara Easy Waterproof Spécial Volume, Bourjois, et le Mascara Aquarésistant Yves Saint Laurent, dans des teintes couture.

Mon bronzage est léopard
Le scénario catastrophe : visage et décolleté, ma peau ne bronze plus uniformément et, en prime, des taches font leur apparition. C’est simple : mon épiderme ressemble désormais à un imprimé fauve…
L’astuce S. O. S. : unifier avec un soin correcteur couleur « teint d’épice » comme la Terracotta Touch, Guerlain, ou le Pinceau Touche Prodigieuse, Nuxe, qui se fondent à la peau et unifient les irrégularités.
Le happy end : il existe des soins qui préviennent l’apparition des taches et favorisent l’uniformité du teint. À utiliser tout au long de l’année et sous le solaire : Even Better Concentré Anti-Taches Correction Teint, Clinique ; Sérum Éclat Anti-taches Vinexpert, Caudalie.
Le spécialiste à la plage : Soin Solaire Anti-Tache Photo Reverse, Institut Esthederm.

Je rougis sans bronzer
Le scénario catastrophe. La tentation est trop forte : on veut bronzer (vite) et on essaie de le faire (bien) en appliquant une crème solaire. On avoue… c’est un indice 15. Mais au bout de plusieurs jours, notre peau cramoisie devrait devenir caramel, non ? « Quand on a une peau claire, c’est illusoire de croire qu’on va bronzer comme une brune ! » répond le Dr Michel Le Maître, consultant scientifique pour Vichy. « Une vraie peau de blonde ou de rousse ne bronze pas : elle brûle, car elle ne contient pas le même taux de mélanine. »
L’astuce S. O. S. : panser illico toute peau surchauffée avec un lait ou un baume apaisant et réhydratant.
De bons « pansements » : Lait SOS Spécial Coup de Soleil Soin Après Soleil Intense, Institut Esthederm ; Baume de Secours Cellulaire Capital Soleil, Vichy. Mais surtout, protéger sa peau claire avec un indice adéquat, c’est-à-dire avec un SPF 50, puis un SPF 30.
Le happy end : on se console avec un autobronzant hydratant qui fait une belle peau tout en lui donnant une teinte dorée.
Nos chouchous : Baume Après Soleil Auto Bronzant Réhydratant, Clarins ; Self Tan Crème, Hawaiian Tropic.

 Calamity2

**Nez brûlé, couleur qui vire… Help!

J’ai un coup de soleil sur le nez
Le scénario catastrophe : le ciel est nuageux, et on a eu beau se cacher derrière sa paire de Ray-Ban, les U. V. ont insidieusement frappé. En particulier sur le nez, qui pique un fard en plein milieu du visage.
L’astuce S. O. S. : appliquer une couche de baume « pansement » en cataplasme là où la peau est rouge, et la laisser s’abreuver : Crème Riche Calmante Azulène, Dr Renaud ; Baume SOS Coups de Soleil, Topicrem.
Le happy end : matin et soir, massez quelques gouttes du Sérum Advanced Night Repair, Estée Lauder. Miraculeux pour réparer les dommages cellulaires et faire disparaître rapidement les coups de soleil. Attendez ensuite vingt-quatre heures avant de vous exposer à nouveau… avec un indice 50 sur les zones rouges.

Mon blond verdit
Le scénario catastrophe : histoire de me sentir en vacances la veille à J – 2 du départ, je m’offre un balayage coup de soleil. Mais dès le premier plongeon dans la piscine, ma blondeur californienne se pare de reflets verts. Help!
L’astuce S. O. S. Il existe une recette qui marche : dissoudre un tube d’aspirine dans un verre d’eau, ajouter le jus d’un citron, et laisser poser vingt minutes avant de passer au shampooing. Mais le seul jus de citron peut suffire.
Le happy end : au fil des vacances, la blondeur va se patiner et prendre des reflets ensoleillés. À condition de protéger sa couleur des effets du chlore avec un soin bouclier : Masque UV Défense Active, Kérastase Soleil ; Masque Gelée Protection Été, L’Occitane.

Mes ongles s’effritent
Le scénario catastrophe : après une journée de plage, mes ongles, manucurés de frais et carrossés de fuchsia, n’ont pas résisté à l’abrasion du sable et des U. V.
L’astuce S. O. S. : démaquiller l’ongle et masser avec un baume nourrissant, de la cuticule jusqu’au bord libre. Le lendemain, on applique une base antichoc pour renforcer l’ongle et éviter la casse. Sérum de Croissance et Base de Vernis Express Manucure, Gemey-Maybelline ; Base & Top Shine Resist & Shine, L’Oréal Paris.
Le happy end : qu’ils soient vernis ou naturels, appliquer tous les jours une couche de top coat sur les ongles, afin de les protéger, de les rendre plus résistants et d’augmenter la durée de vie du vernis.

 **S. O. S. cheveux plats et jambes blanches

J’ai les cheveux plats
Le scénario catastrophe : en été, mes cheveux sont secs comme de la paille. Je décide de prendre les devants en appliquant une crème anti-U. V. pour protéger ma couleur, et une huile pour nourrir les longueurs. Résultat : mes cheveux sont si bien protégés qu’on dirait que je porte un casque.
L’astuce S. O. S. Faire ce qu’aurait fait Kate Moss dans une telle situation : plaquer la chevelure en arrière, faire une tresse et l’attacher en petit chignon. Soit une improvisation chic.
Le happy end : si vos cheveux sont fins, coiffez-les à l’eau salée plutôt qu’à l’huile. Mieux : avec un spray « plage » qui, comme les embruns, étoffe le cheveu et crée des ondulations naturelles comme à la mer.
Nos préférés : Spray Salé Effet Plage Beach Fizz Play Ball, L’Oréal Professionnel ; Brume de Plage Summer Hair, Frédéric Fekkai ; et le mythique Surf Spray de Bumble & Bumble.

Mes jambes ne bronzent pas
Le scénario catastrophe. J’ai beau les exhiber, rien n’y fait : mes jambes restent pâles, alors que le visage, le décolleté, les bras… sont déjà bien dorés. Bref, ma silhouette bronze en dégradé. « Les jambes sont des zones plus sensibles aux U. V., peu exposées à la lumière car couvertes à longueur d’année », rassure Dominique Rist, directrice internationale du Développement Soins Clarins. « Aussi, la montée de la mélanine est plus lente, le bronzage est plus progressif. »
L’astuce S. O. S. : hydrater un maximum pour rendre la peau plus réceptive au bronzage. Et tricher avec un autobronzant spécial jambes pour être « raccord » : Soin Éblouissant Autobronzant jambes Sublime Bronze, L’Oréal Paris ; Gloss Bronzeur Jambes, Ambre Solaire ; Lait Auto-Bronzant Jambes Galbées, Carita.
Le happy end : désormais, je bronze sur ma serviette dans la position du lotus. Les jambes sont en première ligne pour dorer, et ça fait aussi travailler les abdos.

Mon pense-bête antigonflette
- Éviter les sodas, même light.
- Surveiller sa consommation d’alcool et préférer une coupe de champagne à un cocktail sucré.
- Craquer pour des fruits frais et des sorbets d’été (abricot, pêche, melon, etc.) plutôt que des crèmes glacées ou une tropézienne.
- Avoir à chaque repas une touche de vert dans son assiette.
- Limiter les crudités, sauf le fenouil cru, car il est antigonflette. À râper en salade (+ cubes d’orange + menthe fraîche + jus de citron + huile d’olive, comme au Tamerza Palace, en Tunisie).

Tenue de camouflage sur le sable
Petites rondeurs, culotte de cheval, silhouette opulente ou fesses trop plates… Faute d’avoir trouvé le bon maillot, comment cacher ses petits défauts sans s’enrouler de pied en cap dans un paréo ?
Plus « easy » que le Trikini : le Tankini, un maillot deux pièces dont le haut ressemble à un top débardeur qui met la poitrine en valeur et cache le ventre. À associer avec une jupe paréo.
Un paréo, oui, mais en Liberty. En plus d’être chic et trendy, cet imprimé discret a tendance à amincir la silhouette, bien plus que des grosses fleurs aux couleurs flashy.
La chemise XL en coton. Un basique, indispensable, même sur le sable. On la porte ceinturée, blanche ou en chambray, sur son maillot.(Figaro-Madame.10.07.2010.)

              ***L’été d’un pas léger

Les jambes qui pèsent des tonnes ? Quand le thermomètre grimpe, les huiles essentielles jouent à merveille les agents de circulation.

 _t_-jambes-lourdes

Seize ? dix-huit millions ? Les chiffres varient selon les experts, mais les femmes sont de plus en plus nombreuses à souffrir d’insuffisance veineuse. Et de plus en plus jeunes. Ça commence par une sensation de pesanteur, et, si on ne fait rien, ça finit par des varices.

Les recettes qui marchent
Natation, vélo, marche, plantes veinotoniques, collants de contention, cures de raisin ou d’agrumes… Pour dégonfler, les solutions ne manquent pas, mais dans l’arsenal anti-jambes lourdes, les huiles essentielles sont des alliées de poids. Leur mission : stimuler la circulation veineuse et lymphatique, fluidifier le sang, renforcer les parois des veines, lutter contre l’œdème, les varicosités, rafraîchir et soulager les douleurs.

Un bain qui décongestionne
Dans une bassine d’eau fraîche, diluez un bouchon de base neutre (en pharmacie), huit gouttes d’huile essentielle (h.e.) de cyprès, cinq de citron, cinq de romarin, cinq de menthe poivrée, et laissez tremper vos jambes jusqu’à mi-mollets pendant quinze minutes. L’été, douchez-les longuement à l’eau froide mais pas glacée) après les expositions solaires, avant le sport et… de dormir.

Des compresses qui soulagent
Dans une bassine d’eau fraîche, mélangez un bouchon de base neutre, une poignée de gros sel, cinq gouttes d’h.e. de lentisque pistachier, cinq d’hélichryse (immortelle), cinq de menthe poivrée, et imprégnez des linges (ou des bas) fins en coton. Enveloppez vos jambes avec ces cataplasmes circulatoires et restez allongée pendant vingt minutes, les pieds surélevés.

Un drainage qui allège
Mélangez une quantité égale d’huile végétale (de calophylle ou de pépins de raisin, ou une base de massage neutre, en pharmacie) et d’h.e. de cyprès, et massez-vous avec cette préparation. Toujours des extrémités vers le cœur, d’abord avec des effleurages légers, puis par mouvements gainants. N’oubliez pas la voûte plantaire qui sert de « semelle veineuse » et les orteils. Terminez par des mouvements de flexions-rotations avec les chevilles. Une varice ? Appliquez deux gouttes d’h.e. pure de cyprès, tout le long de la veine, de bas en haut, matin et soir.

**Le conseil essentiel d’Isabelle Pacchioni (1)

Thym

**Les huiles essentielles stimulent la circulation veineuse et lymphatique, fluidifient le sang, renforcent les parois des veines, luttent contre l’œdème et soulagent les douleurs.**

 

« Les huiles essentielles sont particulièrement adaptées à la prise en charge des problèmes veino-lymphatiques. Du fait de leur exceptionnelle capacité à pénétrer l’épiderme, elles atteignent facilement la circulation et les tissus engorgés pour désinfiltrer in situ. Quatre d’entre elles sont incontournables : lentisque pistachier, hélichryse, genièvre et cyprès. Sans oublier l’huile essentielle de menthe poivrée, qui abaisse la température cutanée instantanément et procure une agréable sensation de bien-être. Comme chacune a sa spécialité, préférez les complexes d’huiles essentielles qui agissent en synergie. L’été, en voyage ou après le sport, les sprays prêts à l’emploi (en pharmacie) se révèlent les plus pratiques. Ils agissent même par-dessus les collants. » (Le 20.07.2010.)

(1) Auteure de 50 Auto-massages aux huiles essentielles, aux Éditions Leduc.S … et d’Aromathérapie, 150 vrai/faux sur les huiles essentielles, aux Éditions du Rocher

********************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...