Bonnes (et mauvaises) manières

**Arrêtez d’énerver les gens par téléphone

 Bonnes (et mauvaises) manières

 *les règles à respecter

 Depuis que le GSM est entré dans nos vies, on est joignable en permanence. Avant, on respectait encore certains horaires pour contacter les autres. On se souvenait de l’époque du téléphone fixe, à se partager en famille, et on savait qu’appeler sa copine Paulette après 20 h, ça risquait d’agacer le paternel, maître du cornet et filtreur d’appels. « Tu rappeleras demain à une heure décente », nous disait-il. On apprenait la bonne éducation en fait. Du coup, aux premiers pas du GSM, on faisait encore attention à ne pas déranger ses amis de manière intempestive.

Ce bon temps semble révolu. Désormais, on dégaine à chaque minuscule occasion, on téléphone pour dire des choses de moins en moins importantes, à des heures parfois impossibles. On envoie des SMS à 2 h du matin, pour partager son opinion sur un garçon tout
juste rencontré, alors que franchement, ça aurait pu attendre le lendemain, non? Un petit rappel de la bienséance téléphonique s’impose donc.
A vous, amis fêtards ou trop matinaux. A vous, collègues insistants. A toi, maman qui veut savoir où vais-je, pourquoi, comment à tout va. Bref, à toi, le monde entier… Voilà tout ce qu’il y a à savoir au sujet de la manière de contacter tes congénères.

- Etre joignable tout le temps, ça veut dire en fait entre 9 h et 20 h en semaine et entre 11 h et 22 h le week-end. Avant, on laisse les gens se réveiller, ouvrir les yeux sur le monde tranquillement sans leur tomber dessus avec des soucis et tant de bavardages. Après, on les laisse se remettre de leur journée tranquillement, en famille. On prévoit donc les activités de la soirée aux heures ouvrables. On n’appelle pas pour demander pendant une heure: « Qu’est-ce qu’on faiiiit ce soiiiir? » quand c’est déjà le soir. C’est agaçant.

- Ces heures ouvrables sont également valables pour les SMS. Se faire réveiller à 3 h du matin, un mardi, par un « Kestufè? » est insupportable. D’autant plus que la réponse est assez évidente (bien que la tentation de répondre « Du tricot » soit assez grande pour laisser l’autre perplexe) sachant qu’on bosse le mercredi à 8 h, comme tous les jours de la semaine. Certes, un écart festif peut arriver, mais dans ce cas, si on avait envie de faire la fête avec vous, on vous aurait prévenu. Donc, on dort. Enfin, on dormait en l’occurrence.

- Maman, si l’appel concerne la pluie, le beau temps, la machine à laver qui est en panne, la voisine qui divorce… Partons sur une base hebdomadaire. Pas la peine de m’appeler tous les jours pour savoir
si j’ai bien mangé à midi. Si à 30 ans, je ne suis pas encore morte de faim, c’est qu’à priori, je sais me nourrir seule.

- Ce n’est pas parce que la personne que vous voulez joindre à un forfait illimité qu’il faut lui faire un appel en absence pour qu’elle vous rappelle dans la seconde. C’est impoli. Seule la petite cousine de 16 ans a le droit de faire ça. C’est énervant mais de toute façon, à cet âge-là, tout ce qu’elle fait est énervant. Donc c’est admis.

- Si vous avez reçu un numéro de téléphone fixe d’un collègue, contentez-vous d’essayer de le joindre sur cette ligne-là. On n’essaie pas de trouver son numéro de GSM pour lui parler des derniers détails
du dossier Trucmuche alors que c’est samedi et qu’il « barbecute » en famille.

- Certes, j’ai un smartphone. Mais même si je reçois vos e-mails durant mes vacances, j’ai le droit suprême de ne pas les ouvrir ou de les ouvrir mais de ne pas y répondre tout de suite. Pas la peine d’en envoyer trois sur le même sujet. Il suffit de lire mon message d’absence et de suivre ses instructions.

- Arrêtez d’ailleurs d’envoyer des e-mails comme des SMS. Que chacun garde ses propres caractéristiques: le SMS a l’autorisation d’être court et précis, un peu plus de détails et de formes dans un e-mail
sont appréciés.

- N’attendez pas de réponses aux messages écrits en langages SMS. « Pk tu rep pas? » Je répondrai quand j’aurai compris ce que tu me veux sans devoir appeler ma petite soeur pour traduire.

- Si vous appelez quelqu’un et que ce quelqu’un ne répond pas, c’est soit qu’il est occupé, soit qu’il ne désire pas vous parler. Dans les deux cas, pas la peine d’insister lourdement. Voir s’afficher 14 appels en absence sur son écran ne donne en rien l’envie de parler à ce fou furieux.

- Une boîte vocale existe. Par pitié, servez-vous en. Qu’on puisse juger immédiatement l’urgence de votre appel. Qu’on sache déjà de quoi il retourne et qu’on puisse se préparer à la discussion à venir.

- N’appelez pas les gens en numéro masqué. D’abord, parce que si on loupe l’appel à quelques secondes près, on ne sait pas vous rappeler (surtout que je suis certaine que vous êtes du genre à ne pas laisser de message sur la boîte vocale, voir ci-dessus). Ensuite, parce que ça ne donne pas envie de décrocher: si vous appelez en numéro masqué, peut-être est-ce parce que vous vous doutez qu’on n’aura pas envie de vous parler?

- Si on ne vous rappelle pas au bout de quelques jours, lâchez l’affaire. Envoyer un e-mail ou tenter une approche sur Facebook n’est pas la solution. Si on ne rappelle pas, c’est qu’on n’a pas envie de vous parler. (7sur7-  07.04.2011.)

************

**De nouvelles règles contre les SMS non sollicités.

 

De nouvelles règles plus strictes entreront en vigueur, en principe le 1er mai, pour réguler les services proposés par SMS, a annoncé vendredi le ministre de l’Economie, Vincent Van Quickenborne, lors du lancement d’une campagne contre les textos non sollicités.
A la même date verra également le jour une commission d’éthique, présidée par un magistrat, pour examiner les plaintes déposées contre les sociétés qui se livrent à de telles pratiques, a indiqué M. Van Quickenborne (Open Vld), lors d’une conférence de presse.
Les services SMS devaient jusqu’à présent respecter un code d’éthique. A partir du 1er mai, ces règles deviendront contraignantes, avec des sanctions à la clé allant d’un avertissement à une amende de 125.000 euros.
L’une des nouvelles règles prévoit de prévenir – gratuitement – le consommateur s’il reçoit des SMS facturés pour plus de dix euros (ce seuil était jusqu’à présent fixé à 25 euros).
Tous les services de textos devront aussi disposer d’un numéro de téléphone fixe pour la réception des plaintes. Un tarif maximal devra aussi signalé dans les publicités, fixé à deux euros pour la plupart des services. Les SMS de « chat » devront être gratuits.
L’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions a été fixée au 1er mai, même si la dernière loi doit encore être publiée au Moniteur. (7sur7–08.04.2011.)

******************************* 

   **les règles du savoir-vivre. ** 

*La spécialiste Laurence Caracalla et les internautes de Rue89 ont phosphoré pour mettre à jour les règles du savoir-vivre.Merci Laurence Caracalla ! Merci les internautes ! Grâce à vos contributions, nous avons pu remettre à plat les bonnes manières et l’étiquette du XXIe siècle. En voici un petit best of, que vous nous aiderez certainement à compléter.
On commence avec ce qu’il faut faire (et ne pas faire) quand on est en couple, et qu’on aspire à le rester. Lire aussi notre sélection de conseils pour garder ses amis, et pour prouver sa bonne éducation sur le Net. bonnesmanieres.png*Est-ce qu’on peut emmener son ordi dans son lit, s’il y a déjà dedans quelqu’un avec un livre ? « Oui si déjà au moins trois personnes y sont en train de lire un ouvrage, mais sûrement pas si au moins deux personnes y sont déjà a l’ouvrage », répond Tophee.Oui, nous répond Laurence Caracalla, car vous êtes en droit d’obtenir l’attention complète de votre voisin de lit Si vous emmenez de la lecture, Laurence Caracalla encourage plutôt le journal (ça se partage).Vincent propose une règle intéressante : « En fait, la question est moins ce que tu amènes au lit que la taille de l’objet (…) si ma femme amène un livre, je peux amener une console portable. »La présence de l’ordi au lit, « puissant tue-l’amour » selon ceRf, est plus controversée. OK, si c’est pour lire l’actu en ligne, répond lebuffalo, mais pas « si c’est pour chatter sur des sites de rencontres pour votre prochain plan cul ». Oui à l’ordi au lit, répond Sefero49, « car, en anglais, Femme peut se traduire par WiFe, qu’on peut donc abréger en WF, soit Wi Fi phonétiquement… Donc nous restons branchés sur la Wi-Fi ». (Cette réponse n’aurait-elle pas dû être postée sous les règles de partage des joints ? )« Ça sert de bouillote », apprécie Guerzit, toujours à propos de l’ordi au lit. « Ou de couillote », pour Cyp, qui, au passage, évoque les risques liés à un câble dénudé.

 

Invité à un deuxième mariage, faut-il dire à des invités qu’on s’est déjà vu au premier ou faire semblant de rien ?

Evidemment qu’il faut faire semblant de rien, répond Laurence Caracalla. D’ailleurs, note Sefero49, note le deuxième mariage sera « peut-être pour nous aussi l’occasion de changer de conjoint… “

Quand on rencontre quelqu’un après combien de temps, doit-on débrancher son profil Meetic ?

Deux semaines, conseille Laurence Caracalla. C’est d’ailleurs la durée pour échanger des articles achetés, note un internaute. Jamais, pour lebuffalo : ‘Quelle idée farfelue ! pourquoi faire une telle chose, faut toujours avoir une longueur d’avance’ qui propose de ‘supprimer le profil qui vous a permis de vous réunir. Et vous créer un nouvelle fiche (sans photo, le mystère est source de séduction), hop, ni vu ni connu !

Toujours dans la sophistication, Valentin_B (qui a récemment aidé sa mère à fermer son profil) recommande l’option pour mettre son profil invisible sur Meetic. Cela permet de ne pas supprimer son profil laborieusement rempli au cas ou l’aventure serait de courte durée, et surtout cela évite de recevoir des demandes au cours d’une relation Meetic’.

Iroise29 fait remarquer que si votre partenaire s’est aperçu que vous avez gardé votre profil Meetic, c’est qu’il s’est reconnecté aussi… Alors, alors ?

Comment dire à ses amis qu’on préférerait qu’ils aient chacun leur email ?

Pour Axior, ‘La bienséance impose de ne pas le leur dire. C’est leur couple, c’est leur choix. On n’a pas à s’en mêler.’
OK. Mais admettons qu’on s’en mêle quand même. ‘Dès qu’un couple a fait l’expérience des emails superflus, la question ne se pose plus’, note finement Nicolaï Vsévolodovitch.

D’où l’idée de Laurence Caraccala, qui propose de les y pousser en arrosant leur boite aux lettres d’emails qui n’intéressent que l’un des deux : photos de bagnoles par exemple… David Mohamed va plus loin, il propose d’‘envoyer à l’un des deux les adresses de clubs échangistes dont on a parlé la dernière fois’.’ Risqué pour Laurence Caracalla : ‘Ça risquerait d’aiguiser leur curiosité’.

Comment faire un plan de table avec des amis gays ?

Franchement là, on n’a pas de solution. Laurence Caracalla recommande de séparer TOUS les couples, gays ou pas. Axior, qui trouve ces plans de table discriminants, suggère de placer les couples ensemble, et de ‘placer les célibataires entre un gars et une fille, si possible.’ Juliettelucie propose de tirer au sort. ‘Qui s’emmerde encore a faire des plans de table ? , tranche Tophee.

Doit-on encore choisir un roi du sexe opposé quand on tire la fève à la galette des rois ?

Mettez deux fèves dans la galettes, et limitez à deux couronnes. Le hasard est politiquement correct’, conseille Julielucie. Laurence Caracalla est archi-contre, et préfère garder la tradition telle quelle.

Conclusion romantique d”Ouzbek : “C’est pas la peine de choisir un ‘roi du sexe’ si vous avez déjà tiré la fève, restez avec elle… ‘

Au travail, pendant combien de temps doit-on garder une relation secrète ?

Le plus longtemps possible, ça pimente la relation, suggère Laurence Caracalla. Vincent, lui, voit trois cas de figure (attention, faut suivre) : Vous êtes…

  1. … un homme avec une femme ou un homme de niveau hiérarchique équivalent ou supérieur : venez des le matin suivant avec une corne de brume, un T-shirt de supporter à votre effigie et un mégaphone, et faites savoir que monde que c’est vous le chef, ici.
  2. … une femme avec un homme ou une femme de niveau hiérarchique équivalent ou supérieur : restez discrète jusqu’à la pause, et là, racontez aux copines le tout dans les moindres détails, en ponctuant l’histoire de et ouais les filles, c’est moi qui l’ai eu la première, alors respect’.
  3. … un homme ou une femme avec une femme ou un homme de niveau hiérarchique inférieur : jamais. JA-MAIS. Même si vous vous marriez, faites le discret, sans aucun invité. Et consultez votre avocat.” (Rue89-03.05.2008.)

 

**********************

3 réponses à “Bonnes (et mauvaises) manières”

  1. 28 12 2012
    bloons tower defense 4 (10:52:33) :

    you discuss and would really like to have you share some stories/information.
    bloons tower defense 4

  2. 11 03 2016
    Rosita Okken (21:30:36) :

    I like this web site very much, Its a very nice situation to read and incur info .

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...