le mariage homo, une «supercherie»

**A la nuit de noce, il découvre la surprise: sa femme était un homme

Un allemand, Wolfgang Zober, décide de chercher une compagne grâce à Internet. Il découvre alors un profil qui lui plait, celui de Randy Victoria.

Après avoir échangé quelques photos, il décide de la recontrer. Toujours aussi charmé par Randy, il décide de vivre avec elle et lui propose de se marier.

Aussi,  Wolfgang Zober avait comme principe de ne pas avoir de relations sexuelles avec sa compagne avant le mariage. Alors, une fois le mariage accompli, arrive la nuit de noce. Et quelle n’est pas la surprise de découvrir que Randy dispose d’un appareil génital masculin et que Randy s’appelle en fait Ralf.

On peut facilement comprendre la légitimité de la demande de divorce de Wolfgang et compatir lorsqu’il témoigne que cette découverte l’a dévasté !   

*********************************

*le mariage homo, une «supercherie»

*le projet du mariage homosexuel ne reconnaît pas la différence sexuelle

Le président des évêques français a donné un ton très politique samedi 03.11.2012.à son discours d’ouverture de l’assemblée des évêques réunie à Lourdes. Il a nettement récusé le projet du gouvernement sur le mariage homo, « le mariage de quelques-uns imposé à tous ». Et il a lancé un feu vert implicite à manifester.

Le cardinal André Vingt-Trois n’a pas mâché ses mots, samedi matin, en ouvrant l’assemblée des évêques de France qu’il préside à Lourdes. Pour lui, le projet du mariage homosexuel du gouvernement repose sur une «supercherie» (celle de ne pas «reconnaître la différence sexuelle»), il instaure une «discrimination entre les enfants». Enfin, il est «le mariage de quelques-uns imposé à tous».

Sur le plan politique, il a récusé la légitimité de «l’élection présidentielle» et celle des «législatives» qui ne sont pas «un blanc seing automatique» quand il s’agit de réformes qui «touchent très profondément les équilibres de notre société». Il a donc appelé à nouveau les chrétiens «à saisir leurs élus en leur écrivant des lettres personnelles». Et, pour la première fois, il a poussé à manifester contre ce projet de loi même s’il n’a pas prononcé ce mot. Mais il a clairement affirmé que les chrétiens «doivent» utiliser «les moyens d’expression» d’une «société participative» pour faire «entendre» leur point de vue.

Enfin, compte tenu de la «gravité de l’enjeu», l’archevêque de Paris a réclamé au gouvernement un «large débat national» de façon à échapper «à la pression ostentatoire de quelques lobbies». Précisant que l’Église catholique ne défend pas ici des «privilèges confessionnels» mais «la fonction sociale du mariage qui ne dépend d’aucune religion». Une fonction «d’alerte» des consciences revendiquée par l’Eglise.

Le prélat a également insisté sur le droit des enfants «à être élevé» par «ceux qui l’ont engendré. Il a cité à cet égard l’article 7 de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. Mgr Vingt-Trois a ajouté: «Dans certaines situations exceptionnelles, des personnes peuvent, pour le bien de l’enfant, assumer généreusement la responsabilité parentale. Elles ne peuvent jamais se substituer totalement à l’homme et à la femme qui ont engendré l’enfant».

Devant lui, réunis dans l’hémicycle de la conférence des évêques, 120 évêques l’ont applaudi chaleureusement. Ils inaugurent ainsi leur session annuelle d’automne qui va durer six jours. Si ce discours d’introduction du président élu est un rituel, il donne le ton des travaux. Et il y a bien longtemps qu’il n’avait pas été aussi politique.

compter que le cardinal Vingt-Trois a conclu son propos avec une autre charge adressée, cette fois, à Vincent Peillon. «Puisque le ministre de l’Éducation nationale veut entreprendre un réaménagement de l’ensemble du temps scolaire et qu’il souhaite le faire dans une pratique de concertation, il serait assez étrange que cette concertation exclue la consultation de l’Église qui catéchise plus du quart des enfants de France».

S’appuyant sur «Jules Ferry» qui, lui, avait «très bien compris» la laïcité en «institutionnalisant» «le droit des enfants à recevoir une formation chrétienne librement choisie par leur famille comme complément de leur formation scolaire», le cardinal a plaidé pour que «le temps de la catéchèse» ne deviennent pas «une sorte de créneau négligé dans l’organisation du temps scolaire».

À côté de multiples questions internes dont celle de l’âge très élevé des prêtres français, les évêques vont notamment réfléchir à Lourdes sur la question de «la présence des Chrétiens dans la société» et sur l’épineuse question du dialogue avec l’islam….*Le Figaro-03/11/2012

*************************************

Le Printemps français est en marche

le mariage homo, une «supercherie» 1853549_3_f804_six-gardes-a-vue-ont-debute-lundi-apres-les_a1deb639c617fa0848f1e00f230619ae

PHOb014443e-b3fd-11e2-978c-0b0662aa210a-805x453

La Manif pour tous prévue dimanche 26 mai  2013, pourrait rassembler entre 300.000 et 500.000 manifestants, selon certaines estimations. Manuel Valls envisage des mesures radicales pour briser la dynamique de ce mouvements qui gravitent autour de ce rassemblement. Dans le colimateur du premier flic de France: le Printemps français, cette nébuleuse d’opposants au mariage homosexuel qui appelle à des opérations coups de poing contre la loi Taubira. Dans ce texte publié le 21 mai 2013, le groupe appelle à «une nouvelle résistance» face à une loi qui irait «contre les lois de la biologie et contre tout sens commun». «La France est actuellement soumise à des forces qui veulent l’asservir entièrement. La bataille ne fait que commencer. Elle se prolongera jusqu’à la victoire», peut-on encore lire. Manuel Valls envisage d’interdire ce mouvement, purement et simplement, comme fut interdit, en son temps, le FLNC en Corse, ou plus tard l’Elsass Korps, mouvement néonazi alsacien, prohibé le 18 mai 2005. «Nous allons l’étudier parce que ces propos sont inacceptables», a déclaré le ministre, sur France Info ce vendredi, interrogé sur un communiqué virulent du Printemps français.

TRPar7537950

Porte-parole du Printemps français, Béatrice Bourges s’est dite «sidérée par les propos de Manuel Valls» et se demande «ce que le ministre de l’Intérieur veut interdire puisque le Printemps français, c’est plus un esprit qu’autre chose. Le mouvement n’a même pas de statut». Si une telle démarche devait être entreprise contre son mouvement, «cela ne fera que le renforcer car cela prouve que nous entrons vraiment en dictature».

Toute activité illicite d’une organisation faisant l’objet d’une interdiction entrerait alors dans le champ de la police antiterroriste et des magistrats parisiens du pôle spécialisé dans la répression des mouvements subversifs, notamment contre les atteintes à la sûreté de l’État. «Ce serait un outil très efficace pour mettre fin aux débordements de ces groupuscules», explique un juge de la structure centralisée antiterroriste.*source; Le Figaro-24.05.2013.

3147679_3_948a_les-forces-de-l-ordre-utilisent-des-gaz_d3c0ea7dec51e79047874daae3f19370

printemps-français-contre-révolutionnaire

 

logo_pf_v4

manif_pour_tous3

2422200_des-milliers-d-opposants-au-mariage-homo-a-paris-le-5-mai-2013

PHO1d87faf2-b98e-11e2-917c-33b1f16fece8-805x453

23.03-Manif-pour-tous-anti-mariage-gay_scalewidth_630

*****************************

Mariage gay – La France 9è pays européen et 14è dans le monde à voter la loi

La France est devenue mardi 23 avril 2013, le 9e pays européen à autoriser le mariage homosexuel, et le 14e dans le monde, par un vote historique de l’Assemblée nationale. Huit autres pays européens (Pays-Bas, Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande et Danemark) ont déjà autorisé le mariage. Toutefois, au Portugal, l’adoption est exclue.
En dehors de l’Europe, cinq pays ont précédé la France : le Canada, l’Afrique du Sud, l’Argentine, l’Urugay et la    Nouvelle-Zélande.

- PAYS-BAS : après avoir créé en 1998 un  partenariat ouvert aux homosexuels, les Pays-Bas ont été le premier pays, en avril 2001, à ouvrir le mariage civil aux couples de même sexe. Les obligations et les droits des conjoints sont  identiques à ceux des hétérosexuels, dont celui d’adopter des enfants.

- BELGIQUE :
les mariages entre homosexuels sont autorisés depuis juin 2003. Les couples homosexuels ont les mêmes droits que les couples hétérosexuels, sauf en matière de    filiation. Ils ont obtenu en 2006 le droit d’adopter.

- ESPAGNE :
le mariage homosexuel a été légalisé en juillet 2005. Il est également possible pour ces couples, mariés ou non, d’adopter.

- CANADA : la loi sur le mariage des  couples homosexuels et le droit d’adopter est entrée en vigueur en juillet 2005. La majorité des provinces canadiennes autorisaient déjà l’union entre personnes de même sexe.

- AFRIQUE DU SUD : en novembre 2006, l’Afrique du Sud est devenue le premier pays d’Afrique à légaliser l’union entre deux personnes de même sexe par « mariage » ou    « partenariat civil ». Ces couples peuvent également adopter.

- NORVEGE : une loi de janvier 2009 met sur un pied d’égalité homosexuels et hétérosexuels, tant pour le mariage et l’adoption que pour bénéficier d’une assistance à la fécondation.    Un partenariat civil existait depuis 1993.

- SUEDE : la Suède permet depuis mai 2009  aux couples homosexuels de se marier civilement ou religieusement. Depuis 1995, ils étaient autorisés à s’unir via un « partenariat ». L’adoption pour tous est autorisée depuis  2003.

- PORTUGAL : une loi de juin 2010 a  modifié la définition du mariage en supprimant la référence au « sexe différent ». Elle exclut le droit à l’adoption.

- ISLANDE : la loi légalisant les  mariages homosexuels est entrée en vigueur en juin 2010. Depuis 1996, les unions gay étaient reconnues mais n’étaient pas dénommées mariage. L’adoption est autorisée depuis 2006.

- ARGENTINE : en juillet 2010, l’Argentine est devenue le premier pays à autoriser le mariage homosexuel en Amérique latine. Les couples homosexuels ont accès aux mêmes droits que    les hétérosexuels et peuvent adopter.

- DANEMARK : premier pays au monde à  avoir autorisé les unions civiles entre personnes du même sexe, en 1989, le Danemark a autorisé en juin 2012 les couples homosexuels à se marier à l’Eglise luthérienne d’Etat.

- URUGUAY : l’Uruguay est devenu en avril 2013 le deuxième pays d’Amérique latine à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe.

- NOUVELLE-ZELANDE : les députés ont  légalisé en avril 2013 le mariage homosexuel, un peu plus d’un quart de siècle après la dépénalisation de l’homosexualité en 1986. La Nouvelle-Zélande autorisait les unions civiles depuis  2005.

Deux pays autorisent le mariage gay sur une partie de leur territoire: le Mexique dans la capitale fédérale,  Mexico, etles Etats-Unis. La  Cour suprême américaine doit se saisir de cette question sensible alors que le mariage homosexuel est interdit au niveau fédéral mais légal dans neuf Etats sur 50 (Connecticut, Iowa, Massachusetts,  New Hampshire, Vermont, New York, Etat de Washington, Maine, Maryland) ainsi que dans la capitale Washington.

En Grande-Bretagne, les députés se sont prononcés  en février 2013 en faveur du projet de loi autorisant le mariage entre personnes du même sexe. Le texte doit être examiné par un panel de parlementaires avant de faire la navette avec la chambre  des Lords.

L’Allemagne (2001), la Finlande (2002), la République tchèque (2006), la Suisse (2007), la Colombie et l’Irlande (2011 pour les deux)  notamment reconnaissent les unions civiles.

Source : Le Télégramme-24.04.2013.+wikistrike.com-

***Les homosexuels algériens ne pourront pas se marier en France avec un citoyen français

Selon une circulaire signée par Christiane Taubira, la ministre de la Justice, les citoyens homosexuels de 11 pays ne pourront pas se marier en France avec un citoyen français. Les homosexuels algériens s’en trouvent exclus, à cause des pourparlers d’Evian.

Paris. correspondant d’El Watan-25.06.2013.

Selon la loi, le mariage peut être célébré dès lors que l’un des futurs époux est Français ou réside dans l’Hexagone. Exception faite des ressortissants d’Algérie, de la Pologne, du Maroc, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Serbie, du Kosovo, de Slovénie, de Tunisie,du Laos et du Cambodge. Concernant l’Algérie, la circulaire s’appuie sur les conclusions des pourparlers d’Evian du 18 mars 1962. «Ainsi, lorsqu’un mariage sera envisagé entre deux personnes de même sexe, dont l’un des futurs époux est ressortissant de l’un de ces pays, l’officier de l’état civil ne pourra célébrer le mariage. En cas de difficultés, il conviendra que l’officier de l’état civil interroge le procureur de la République territorialement compétent», peut-on lire dans la circulaire.

En cause, des accords bilatéraux indiquant que la loi relative au mariage applicable est celle du pays d’origine. Une explication confirmée par le ministère de la Justice, qui renvoie la balle au quai d’Orsay : «La révision de ces accords relève du ministère des Affaires étrangères.» Lorsqu’un mariage sera célébré pour un ressortissant étranger, par l’application de la règle de conflit de lois, il ne sera généralement pas reconnu par le pays d’origine de celui-ci. Ainsi, ce mariage sera reconnu en France, et dans les pays ayant adopté des législations similaires (Belgique, Espagne, Canada, certains Etats des Etats-Unis d’Amérique, certains Etats brésiliens, Pays-Bas, Suède, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Mexico D.F., Argentine, Norvège, Danemark, Portugal, Islande et Uruguay), mais il pourra ne pas être reconnu dans les autres Etats, à commencer par l’Etat d’origine du ressortissant étranger, si sa loi ne reconnaît pas ou interdit un tel mariage.

Toujours selon la circulaire,   «Il importe donc que l’officier de l’état civil appelle l’attention des intéressés sur la possibilité de non-reconnaissance de leur mariage à l’étranger. Il conviendra également que l’officier de l’état civil informe les futurs époux, dont l’un ou les deux sont des ressortissants étrangers, des risques qu’ils encourent au regard de certaines législations applicables dans le pays d’origine.» Et de rappeler : «A ce jour, le mariage homosexuel est encore considéré comme un délit et parfois même un crime par certaines législations étrangères.»*El Watan.

************************************

Les pervers font la loi

*Pays bas et pays européens : Une pédocratie où les pervers font la loi

Des pédophiles insérés aux plus hauts postes de la responsabilité

De la famille royale au ministre de la justice, l’implication des dirigeants hollandais dans le trafic d’enfants et la pédophilie est accablante.

Joris+Demmink

Un écrivain local, Maud Oortwijn, qui a publié en janvier 2013 une nouvelle dans laquelle elle évoque un puissant réseau pédophile ayant des ramifications jusqu’en Thaïlande, vient de dire publiquement que son roman n’était pas une fiction, mais le récit de ce à quoi elle a assisté. Et qu’elle ne pouvait pas dénoncer autrement. De fait, combien de « romans » dénoncent des réalités?

Oortwijn a expliqué qui étaient les personnages de sa nouvelle « Dag Licht » publiée il y a quelques mois, cette bande de « VIP » qui prenaient du bon temps dans la banlieue de Bangkok avec un enfant de 4 ans: il s’agissait du ministre de la Justice de l’époque, pas Joris Demmink, un autre pédophile du ministère de la Justice dont on va parler, mais Benk Korthals, ainsi que des membres de la famille royale.
L’écrivain explique qu’elle est tombée sur eux par hasard alors qu’elle se trouvait dans un bar à Bangkok, et qu’elle raconte tout cela aujourd’hui à cause de l’inaction des autorités pour coincer le réseau pédophile gravitant autour de la famille royale et du ministère de la Justice hollandais.
Pourtant, comme le souligne Oortwijn, ce n’est pas faute d’avoir eu des alertes. Elles ont systématiquement été étouffées, et c’est pour cela que le rôle des pédophiles insérés aux plus hauts postes du ministère de la Justice est essentiel. Depuis 30 ans, il s’agit de couvrir les fuites, coûte que coûte.
Comme c’est le cas en Angleterre, en Belgique, aux Etats-Unis, et bientôt en France. A cette différence que chez nous, rien ne filtre car aucune victime ne prendra le risque de dénoncer un président de la République, par exemple. Ni ses sbires.
85870544_o

Revenons aux Pays-Bas. Etrangement, et bien qu’elle ait gardé le silence durant des années, Maud Ootwijn a subi pas mal d’ennuis administratifs (ce qui l’a amenée à passer un examen psychiatrique), mais aussi avec des gens de son entourage dont elle a vite compris qu’ils avaient été retournés contre elle. Elle dit qu’en 10 ans, elle a échappé à au moins une dizaine de tentatives d’assassinat. Bien d’autres mésaventures lui sont arrivées, afin de la faire taire. Tout cela, à cause de ce jour du 6 décembre 2000, quand elle est tombée sur ce « groupe de VIP », des    pédophiles du réseau actif dans les milieux politiques de La Haye, où siège le gouvernement.
Oortwijn a publié cette nouvelle, puis donné les identités des coupables, parce qu’elle constate que ces mêmes politiques maintiennent la presse, le parlement, les fonctionnaires et la Justice, les institutions, les universités sous leur coupe. Pour certains, « cette culture de la corruption et du contrôle, qui est typique de la pédocratie, s’est maintenant étendue au monde des affaires ».
De l’art d’étouffer un futur scandale pédophile
Pendant dix ans, de 2002 à novembre 2012, Joris Demmink a été secrétaire général du ministère de la Justice des Pays-Bas. Il vient seulement de saute0. En 2002, quand le ministre Donner l’a nommé à ce poste, deux personnes l’ont mis en garde, dont la ministre de l’Immigration Hilbrand Nawijn, qui avait travaillé pendant longtemps au ministère de la Justice. Mais, Donner l’a nommé quand-même, en s’appuyant sur un rapport de l’AIVD (services secrets) datant de 2001, selon lequel il n’y avait rien à reprocher à Demmink.
De fait, des accusations graves d’actes    pédocriminels ont été portées contre lui à plusieurs reprises. Quand il a été nommé en 2002, une quarantaine d’éléments et d’accusations portaient contre Demmink. En 2003, deux magazines ont évoqué ces faits, mais ils ont été condamnés en justice à rectifier leurs propos.

En octobre de la même année, un jeune prostitué a porté plainte contre Demmink, mais il a été condamné en juillet 2004 à deux mois de sursis pour avoir fait de fausses déclarations. De fait, il a changé de version lors de son interrogatoire par la police. Il faut dire que ce témoin impliquait Demmink dans le tournage d’un snuff movie pédo porno en République Tchèque. Au cours duquel un    enfant est mort suite à une pénétration avec un godemichet. Plusieurs témoins ont déclaré aux flics qu’ils avaient vu Demmink en compagnie de garçonsliés au proxénète Dick Willard, ou avec le proxo lui-même, notamment dans un sauna gay où ils se rencontraient régulièrement.
Ledit Willard était même suivi de près par le CID, une section criminelle de la police, et il passait pour une balance notoire avant d’être assassiné en 1991 par deux de ses anciens « esclaves sexuels », comme s’appelaient eux-mêmes les deux coupables. Condamnés à 7 ans de prison, ils ont expliqué que c’était le seul moyen pour échapper au contrôle de Willard. Et ils ont expliqué que Demmink n’était pas le seul à se rendre aux « dîners » de Willard: des flics, des juges venaient aussi pour violer des enfants, garçons ou filles. Apparemment, Willard se vantait d’être protégé grâce à ses contacts au ministère de la Justice.
Ainsi, Demmink a passé trente ans au ministère de la Justice, où ce spécialiste des affaires concernant les mineurs a pu étouffer tranquillement tous les scandales naissants.
On comprend mieux pourquoi l’association Martijn, qui revendique de pouvoir violer les mineurs, a été tolérée aux Pays Bas jusqu’en juin 2012. Elle a été interdite, puis la Cour d’appel a finalement déclaré qu’on ne pouvait pas interdire cette association, au nom de la  »liberté d’expression ».
Deux victimes aujourd’hui adultes ont affirmé que Demmink les avaitviolées lors d’un voyage en Turquie à la fin des années 90, quand elles avaient 12 et 14 ans. L’une des deux victimes a même connu mes menaces de mort peu après avoir accusé “la super élite hollandaise”, comme l’a dit le jeune homme. A 14 ans, il avait quitté sa famille en Turquie, et avait vite été forcé à travailler dans un bordel d’Amsterdam où, dit-il, il a rencontré Demmink. Il l’a revu ensuite quand Demmink lui avait demandé de venir chez lui à La Haye. C’est là que Demmink l’a violé. Apparemment, une troisième victime en Turquie s’est fait connaître auprès des autorités US.
Le 4 octobre 2012, Chris Smith, président de la commission Helsinki, autrement appelée Commission on Security and Cooperation in Europe, un machin US, a témoigné que Demmink a été accusé d’actes pédophiles sur des enfants de 11 à 15 ans. Cela, lors d’une réunion sur le trafic d’enfants.
Il a dit que les autorités hollandaises avaient étrangement négligé d’interroger trois témoins clés dans ce dossier. Un autre député, membre du comité des affaires étrangères, a ajouté que Demmink avait pesé de tout son poids pour faire cesser les enquêtes sur le réseau pédophile local et sur sa manie du tourisme pédophile. Iln’aurait pas hésité à intimider des journalistes et des témoins.

Parmi les personnes qu’il eut été judicieux d’entendre, le policier turc Mehmet Korkmaz, qui a expliqué que dans les années 90, il enlevait des garçons pour que Demmink les viole. Deux victimes ont confirmé avoir été recrutées par ce flic, et les trois sont d’accord pour témoigner. Mais comme par hasard, les Pays Bas demandent qu’ils portent plainte aux Pays-Bas, alors que les visas pour les turcs sont très difficiles à obtenir. Des flics hollandais sont finalement venus en Turquie, mais ils n’ont pas jugé utile de lancer une enquête.

Et les victimes ont subi des menaces et agressions, notamment par un flic qui a dit qu’il le retrouverait n’importe où en Turquie. Pour donner un exemple, une des victimes, Mustafa, est retournée vivre dans le village familial, où des gens ont été payés pour le traiter d’homosexuel et de voleur, si bien qu’il a du fuir. Le même a été agressé par trois types à la sortie du travail, l’accusant d’avoir menti au journaliste qu’il avait rencontré. Il avait 12 ans quand Korkmaz l’a emmené à deux reprises pour être violé par Demmink.
Un autre de ces témoins est Necdet Menzir, ancien chef de la police d’Istanbul, a confirmé la présence de Demmink en Turquie dans les années 90, puisque ses hommes étaient chargés de sa protection. Ce que Demmink nie fermement bien sûr.
Un troisième témoin important qui n’a jamais été interrogé par les enquêteurs, c’est Huseyin Celebi, ancien chef des services secrets. En 2006, il a rédigé un rapport sur les voyages pédophilesde Demmink en Turquie dans les années 90 et au début des années 2000. Par exemple, en 1995 Demmink était dans la ville de Bodrum, et les flics ont du intervenir dans une partouze à laquelle il était présent, et où des enfants étaient violés parce qu’un coup de feu avait été tiré. Son rapport mentionne aussi des faits similaires commis par le même Demmink en Roumanie et en République Tchèque.

On aurait aussi pu interroger Huseyin Baybasin, un homme d’affaires, trafiquant de drogue et politicien kurde condamné à perpétuité pour meurtre, kidnapping et trafic de drogue aux Pays Bas (il passe pour le « Pablo Escobar européen »), qui a accusé Demmink en 2007 d’avoir conspiré avec les    autorités turques pour le faire plonger. Il explique que les services turcs faisaient pression sur les Pays Bas parce qu’ils avaient des preuves que Demmink violait de jeunes enfants en Turquie dans les années 90. A ce propos, la technique est bien connue puisque les anglais ont carrément créé des bordels dans des orphelinats pour piéger les fonctionnaires et politiciens étrangers.
L’avocat de Baybasin détient plusieurs enregistrements vidéo et un rapport de la police turque au sujet des activités pédocriminelles de Demminck.
Malgré ces cinq témoignages concordants, la justice hollandaise adécidé début 2011 de ne pas poursuivre Demmink. Suite à une enquête extrêmement minimaliste. D’ailleurs, n’importe quel autre citoyen, avec seulement deux de ces témoignages, aurait été poursuivi.

Les connexions 

Enfin, Demmink est aussi apparu dans l’enquête sur la disparition du jeune allemand Manuel Schadwald, qu’on a retrouvé dans les bordels de Rotterdam. D’après les témoins, Demmink était l’un des pontes de ce réseau qui importait des enfants de Pologne. Pour cela, Demmink n’a eu que six mois de sursis et 240 heures d’intérêt général.
Cette affaire n’est autre que celle qui a été à la base de la découverte du réseau Zandvoort dans les années 90, par l’association belge Morkhoven. Des dizaines de CD Roms contenant des images pédopornos ont été découverts, des enfants disparus ont été reconnus par des parents à travers toute l’Europe, mais personne ou presque n’a été arrêté (et surtout pas en France) à part celui qui avait révélé l’affaire, malgré qu’on était là face à un réseau international de trafic d’enfants. *wikistrike.com- 22.04.2013.

**Réaction d’internaute:

C’est pas beau l’europe sans fronstières ? 

la libre circulation des hommes et des marhandises, la fin des controles douaniers, la fin des us et coutûmes de chacun… Allez faites peter les rondelles !, bientot en Espagne les plus grands casinos d’europe avec prostitutions dés 12 ans sans loi européene, vive le libéralisme et Baal !. 

 Qui protègent ces satanistes oligarchiques de tout bord politique, les élites sont toutes pourries, il faut un coup de torchon. 

Peut être une révolution Orange financé par les USA ?

cela promet des lendemain plus que difficille, crise, spiritualité, famille, politique, guerre, religion…… 

 moi je vous conseil la campagne, pas le maquis. 

 je défie quiquonque de me nommer un politique avec des solutions qui soit crédible !. jvous le dit c plié !. …. *zara

****************************************

Les pervers narcissiques : 20 pistes pour les reconnaître

3260734

Nulle mention de la perversion narcissique dans le DSM IV, manuel de classification internationale des troubles mentaux. La notion se cherche. Pour certains comme Scott Peck, psychiatre américain, il ne faut pas craindre de parler de véritable déviance morale et de poser la question du mal. Pour d’autres, comme le Docteur Reichert-Pagnard, il s’agit d’une psychose sans symptômes apparents ou « psychose blanche ».

On pourrait classer le manipulateur sur une échelle de 1 à 10 selon la toxicité. Niveau 3, le tyran domestique, réfugié dans le déni, qui blesse l’autre involontairement pour s’alléger de son propre mal être ; niveau 8, le sadique qui se défoule en jouissant de  la douleur morale qu’il inflige sciemment. Quoiqu’il en  soit, même un petit « PN » fait de considérables dégâts.

Voici quelques pistes pour reconnaître ces prédateurs, inspirées des travaux de spécialistes tels que Jean-Charles Bouchoux, psychanalyste et Isabelle Nazare-Aga, thérapeute comportementaliste (1) :

1. Il ou elle vampirise l’énergie de l’autre : l’expression « se faire bouffer » prend tout son sens.

2. Il ou elle est dénué(e) d’empathie, fait preuve de froideur émotionnelle.

3. Il ou elle souffre d’insatisfaction chronique, il y a toujours une bonne raison pour que ça n’aille pas.

4. Il ou elle use de dénigrement insidieux, sous couvert d’humour au début, puis de plus en plus directement.

5. Il ou elle est indifférent aux désirs de l’autre.

6. Il ou elle s’inscrit dans une stratégie d’isolement de sa proie.

7. Il ou elle fait preuve d’égocentrisme forcené.

8. Il ou elle vous fait culpabiliser.

9. Il ou elle est incapable de se remettre en cause ou de demander pardon (sauf par stratégie).

10. Il ou elle s’inscrit dans un déni de réalité.

11. Il ou elle joue un double jeu : le pervers narcissique se montre charmant, séducteur, brillant – voire altruiste – pour la vitrine ; tyrannique, sombre et destructeur en privé.

12. Il ou elle est obsédé(e) par l’image sociale.

13. Il ou elle manie redoutablement la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide.

14. Il ou elle alterne le chaud et le froid, maîtrise l’art de savoir jusqu’où aller trop loin.

15. Il ou elle est psychorigide.

16. Il ou elle souffre d’anxiété profonde, ne supporte par le bien-être de son partenaire.

17. Il ou elle ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui.

18. Il ou elle inverse les rôles et se fait passer pour la victime.

19. Il ou elle use d’injonctions paradoxales et contradictoires : la cible perd ses repères, son esprit devient confus, même quand il est des plus brillants. Paul-Claude Racamier, inventeur de la notion de pervers narcissique, parle d’un véritable « détournement de l’intelligence ».

20. Il ou elle éprouve un soulagement morbide quand l’autre est au plus bas.

(1) : « Les pervers narcissiques », Jean-Claude Bouchoux (Editions Eyrolles) et « Les manipulateurs et l’amour », Isabelle Nazare-Aga (Editions de l’Homme). *NouvelObs-15-03-2012

*************************************

4 réponses à “le mariage homo, une «supercherie»”

  1. 4 11 2012
    fred (19:08:07) :

    il faut pas tout mélanger non plus, internet, l’Eglise et l’état de notre société aujourd’hui.

  2. 10 11 2012
    North Face Jackets For Men (08:07:57) :

    I really like your blog.. very nice colors & theme. Did you create this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz reply as I’m looking to create my own blog and would like to find out where u got this from. kudos

  3. 23 12 2012
    How to find the right strapless wedding dress? Sle (00:06:43) :

    I¡¯ve also been thinking the identical thing myself lately. Grateful to see another person on the same wavelength! Nice article.

  4. 28 12 2012
    bloons tower defense 4 (12:04:45) :

    With havin so much written content do you ever run into any issues of plagorism or copyright violation? My site has a lot of unique content I’ve either written myself or outsourced but it appears a lot of it is popping it up all over the web without my agreement. Do you know any solutions to help stop content from being stolen? I’d truly appreciate it.
    bloons tower defense 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...