Fille à papa et fière de l’être

*…elles ont choisi de ne pas s’endormir sur les lauriers paternels ni de s’effacer dans l’ombre de leur idole. En réglant leur pas sur le pas de leur père, ces héritières affranchies savent aussi forcer l’admiration..

 On n’a pas toujours été tendre avec elle. Bien née, souvent issue d’un milieu privilégié, on l’a vite cataloguée de fille insipide, superficielle, trop gâtée. Bonne qu’à dépenser en futilité. Son crime ? Être over protégée par un papa over gaga, connu de surcroît. Il n’y a pas longtemps, fille à papa rimait avec bling-bling, shopping, relooking, bronzing… bref, tout un tas de mots en «ing» pas très charming! La parfaite fille à papa étant incarnée par la délicieuse Paris Hilton, arpentant tour à tour Rodeo Drive ou la Cinquième Avenue, les bras chargés de paquets griffés. Le tout aux frais de papa, bien sûr. Conséquence : cette expression, pourtant mignonnette, traîne une mauvaise image. Elle devient même presque une insulte. Tout, plutôt que l’étiquette « fille à papa ». Pauvres pères, reniés, moqués, rejetés…

*une revendication

 Cette période de quarantaine forcée est terminée. Changement de décor. Aujourd’hui, rien de plus chic que d’arpenter un tapis rouge au bras de son père. Rien de plus tendance que de clamer haut et fort son amour pour lui. Ce n’est pas Gwyneth Paltrow qui dira le contraire. L’actrice américaine, devenue experte en cuisine, vient de sortir une bible culinaire. Son titre ? My Father’s Daughter (1). Traduction : la fille de mon père. Tout est dit. À l’intérieur, parmi des photos de soupe miso, burger au thon et chips de chou frisé, une dizaine de clichés d’elle se lovant dans les bras de son papa. Dès la préface, Gwyneth annonce la couleur : « Il a été l’homme de ma vie jusqu’à son décès en 2002. Lui et moi étions inséparables. » La parfaite fille à papa. So what? Le message est limpide : « Je suis proche de mon père. Si cela fait de moi une fille à papa, eh bien oui, j’en suis une ! Et j’en suis fière. »
Plus qu’une renaissance, c’est donc une revendication, un ras-le-bol de devoir cacher ses sentiments. Deux jeunes créatrices belges l’ont d’ailleurs bien compris, qui surfent sur ce retour inattendu. Elles ont lancé l’année dernière leur griffe très décomplexée, baptisée Filles à papa. Leur best-seller ? Le tee-shirt à message proclamant en caractères gras : « Filles à papa ». Joli retournement de situation et come-back remarqué.

*devoir de mémoire

Preuve incontestée de cet amour, la fille à papa new look prend un malin plaisir à marcher dans ses pas. Hasard ou coïncidence, elle s’inscrit dans sa continuité. Elle accepte son patrimoine génétique en héritage et tente, à sa manière, de transformer l’essai. « C’est un peu comme si ces filles avaient un devoir de mémoire, explique Vincent Grégoire, dénicheur de tendances chez Nelly Rodi. À l’image d’une Charlotte Gainsbourg ou d’une Liv Tyler, elles se donnent les moyens de valoriser les acquis paternels. » Autrement dit, la nouvelle fille à papa n’a plus rien à voir avec la fille oisive d’autrefois. Oubliées, les Paris et Nicky Hilton ! Aujourd’hui, une fille à papa digne de ce nom porte haut les couleurs familiales en travaillant. Même Ivanka Trump, toute princesse de Park Avenue qu’elle est, s’y met. La fille du célèbre magnat de l’immobilier new-yorkais est devenue une businesswoman avertie, traînant son tailleur bien coupé de chantier en chantier. Et comme si cela ne suffisait pas, elle a aussi récemment inauguré sa propre bijouterie. Nicole Richie elle-même a adopté la nouvelle daddy’s girl attitude. Oubliées, les frasques lors de soirées arrosées. Elle a troqué les cigarettes contre une aiguille et des ciseaux pour lancer sa marque de vêtements baba « House of Harlow 1960 », travail couronné par un Glamour Award. De quoi rendre daddy Lionel ultra-fier.*une chance inouïeMême combat de ce côté-ci de l’Atlantique, où les filles à papa ont aussi fait leur révolution. En Italie, l’héritière Fendi, Delfina Delettrez, marche dans les pas de son père. Comme lui, elle crée des collections de bijoux. Comme par hasard, les deux ont le même penchant pour les squelettes et autre objets de curiosité. En France, la chanteuse Marie Modiano et ses textes anglais savamment tournés font échos aux talents d’écriture de son père; même constat pour la rockeuse Izia Higelin. Du haut de ses 22 ans, la fille de Jacques Higelin n’a rien à envier à la verve paternelle. C’est également le cas de Salomé Lelouch (2). Aujourd’hui, la fille du cinéaste écrit et met en scène ses propres pièces de théâtre. Son père ? Elle n’a jamais eu aucun problème à lui clamer haut et fort son amour : « Je suis ultra-fière de lui, ultra-fière de ce qu’il est et j’assume complètement ces sentiments. » Cela fait-il d’elle une fille à papa ? Qu’à cela ne tienne : « Le regard des autres ne m’a jamais vraiment intimidée, reprend-elle. J’ai appris avec le temps, et, en regardant autour de moi, j’ai réalisé que j’avais une chance inouïe d’avoir le père que j’ai, non pas parce qu’il est connu, mais pour tout ce qu’il m’apporte : son amour, ses conseils, sa bienveillance… ce serait dommage de passer à côté. » Cette belle brune a hérité de son père un goût du travail bien fait : « Comme lui, j’ai monté ma propre boîte de production; comme lui, je travaille beaucoup, et comme lui, je ressens une vraie passion pour ce que je fais. Nous avons beaucoup en commun. » Comme le chantait Marilyn : My heart belongs to daddy!(1) Paru en américain chez Grand Central Publishing.
(2) Sa pièce, Ce jour-là, sera jouée du 7 au 29 juillet au Théâtre du Chêne Noir, à Avignon.
*La preuve par 2

**Elles sont fières de leur père, et prennent un malin plaisir à marcher dans ses pas.

ARA ET PHILIPPE STARCK
Ce qu’elle a hérité de lui :
outre un regard aiguisé sur l’art, elle est ultra-indépendante comme son père.
Leur moment « fille à papa » : la rénovation de l’hôtel Le Meurice. Pas question pour eux cependant d’interférer dans le travail de l’autre. Philippe s’occupait de la décoration intérieure et Ara a réalisé la totalité de la toile pour le plafond du restaurant. Un travail à l’image de leur relation : complice, mais pudique.

STELLA ET PAUL MCCARTNEY
Ce qu’elle a hérité de lui : évidemment, sa grande créativité. L’un s’exprime dans la musique, l’autre dans la mode.
Leur moment « fille à papa » : pas question pour ce papa poule de rater un seul défilé de sa fille. Pour chaque fashion show, Paul fait le déplacement et occupe le premier rang. Il dit être le premier fan de sa fille. Pas question pour Stella de rater un concert de son rockeur de père.

OLYMPIA ET PIERRE LE TAN
Ce qu’elle a hérité de lui : une créativité ultra-délicate. Papa est illustrateur renommé. Olympia se lance naturellement dans la création de Minaudière-livres. Un carton : Natalie Portman et Clémence Poésy en sont fans.
Leur moment « fille à papa » : en 2010, Olympia expose ses sacs à la Galerie Véro-Dodat, à Paris. Elle demande à son père de dessiner les cartons d’invitation de l’exposition. Les voilà tous les deux unis dans la créativité.
 

SOFIA ET FRANCIS FORD COPPOLA
Ce qu’elle a hérité de lui :
une passion pour le cinéma sans modération. Un sens de l’image quasi inné.
Leur moment « fille à papa » : la campagne publicitaire pour Louis Vuitton en 2008. Ils posent tous les deux sur une même image et ne cachent pas la tendresse qu’ils ont l’un pour l’autre. Tout à coup, il n’y a qu’eux deux au monde.
ANOUCHKA ET ALAIN DELON
Ce qu’elle a hérité de lui : outre un physique avantageux, une assurance innée et des choix audacieux. N’ayant peur de rien, elle attaque sa carrière par le théâtre l’année dernière aux côtés de… son papa dans « Une
journée ordinaire ».
Leur moment « fille à papa » : l’année dernière, lorsqu’ils ont monté bras dessus, bras dessous les marches du Festival de Cannes devant une horde de photographes. C’était la première fois qu’ils s’affichaient ainsi tous les deux. Ils se retrouvaient ensemble sur les planches quelques mois plus tard.

************************

Faites-vous partie du clan ?

SI VOUS AVEZ UNE MAJORITÉ DE «OUI », PAS DE DOUTE, VOUS EN ÊTES.
– Considérez-vous votre père comme l’homme de votre vie ?
– Dites-vous tout à votre père ?
– Faites-vous du shopping avec votre père ?
– Parlez-vous à votre père tous les jours ?
– Pensez-vous encore que votre père est plus fort que Superman ?
– Votre enfant porte-t-il le prénom de votre père ? – En cas de problème, votre père est-il la première personne vers qui vous vous tournez ?

**************************

 *Il y a une fille à papa au fond de chaque femme

 **Interview du psychanalyste Didier Lauru

En quoi le lien qui unit une fille à son père est-il primordial ?
Le père est au centre de toutes les étapes de construction de sa fille. Le regard qu’il porte sur sa fille va l’aider à se construire en tant que femme, il va être essentiel dans les fondations de sa féminité. Enfant, la fille reçoit une quantité et une qualité d’amour de la part de son père. C’est ce réservoir narcissique qui va faire que, plus tard, elle se sentira bien dans sa peau ou non. Si le regard du père a été bienveillant et aimant, elle se sentira «aimable » et aura confiance dans son pouvoir de séduction.

Finalement, ne sommes-nous pas toutes des filles à papa ?
Bien sûr que oui ! Il y a une fille à papa au fond de chaque femme. Et c’est tout à fait naturel. Le père n’est-il pas le premier homme qu’une femme aime ? Il offre à sa fille un amour exclusif. Passé l’adolescence, qui est une période de rébellion, les jeunes femmes cherchent à retrouver ce regard bienveillant et valorisant, ce lien exclusif qui les rend uniques.

Se sentir fille à papa est-il un handicap ?
Cela peut être à double tranchant. C’est positif dans le sens où ce regard paternel plein d’amour et de fierté est un moteur qui peut donner des ailes, de la force et pousser une jeune femme à avancer, se construire une belle carrière, etc. À l’inverse, ce lien si fort peut être terriblement aliénant dans la recherche de l’amour : comment trouver un homme à aimer qui sera à la hauteur du premier homme de notre vie si celui-ci est très adulé ? Il faut savoir destituer son père pour se donner les moyens d’aimer un autre homme… C’est une relation très complexe. (Madame Figaro-16.06.2011.)

Didier Lauru est l’auteur de Père-fille, une histoire de regard (éd. Albin Michel).

**************************

6 réponses à “Fille à papa et fière de l’être”

  1. 17 09 2011
    new sports cars (14:44:13) :

    Thankyou for sharing ElAyam.1 » Fille à papa et fière de l’être with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » Fille à papa et fière de l’être .

  2. 19 09 2011
    Funny Facebook Status (05:16:48) :

    I agree with your ElAyam.1 » Fille à papa et fière de l’être, wonderful post.

  3. 11 11 2011
    league of legends download (00:12:32) :

    Well, all things considered…

  4. 4 12 2012
    discountuggsuk.tumblr.com/ (23:33:46) :

    He has been sick for three weeks.Let go!A lost chance never returns.I will continue my learning, though I am tired of learning English.You’re really killing me!A clear conscience laughs at false accusation.“I wish I’d known about that rule earlier », she said.I saw it with my own eyes.Mr.Wang is fixing his bike.If she finds out you spilled ink on her coat, she’ll blow her stack.

  5. 13 01 2013
    Gucci Outlet (20:55:33) :

    How do you like our English literature Prof.None of your business!I walked across the park.How can I climb up that wall!Just wonderful!I’ll furnish my house with furniture.I’ll furnish my house with furniture.I beg your pardon.He strolls about the town.I believe I haven’t reached the summit of my career.

  6. 11 03 2016
    Louie Gowin (21:37:20) :

    Some truly nice and useful information on this website, likewise I believe the layout has excellent features.

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...