Bloc-notes (formation de pêcheurs)

**Un centre de sécurité maritime ouvrira ses portes début 2013 à Beni Saf

Bloc-notes (formation de pêcheurs)

Un centre de sécurité maritime ouvrira ses portes début 2013 à l’école de formation technique de pêche et d’aquaculture (EFTPA) de Beni Saf, a affirmé jeudi sa directrice.
A vocation régionale, ce centre, a précisé Mouffok Meniri Souâd, certifiera le personnel naviguant du secteur de la pêche dans tout l’Ouest algérien en matière de sécurité à la navigation. « La réglementation oblige tout marin désirant sortir en mer à détenir un certificat de base renouvelable tous les cinq ans », a-t-elle ajouté.
Cette opération a été inscrite par le ministère de la Pêche et des ressources halieutiques hors plan quinquennal pour former les professionnels dans le domaine de la sécurité maritime où une forte demande a été recensée.
Cette formation était assurée, auparavant, sous forme de stages bloqués sanctionnés par un certificat de base. Cette école a lancé, en mai 2009, une nouvelle option dite « sécurité à la navigation » ou certificat de base qui a suscité l’intérêt des professionnels.
Le certificat de base, ou certificat de survie, a pour objectif l’acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes destinés à préserver l’intégrité physique des gens à bord d’un navire, a-t-on expliqué.
L’Algérie est membre de l’Organisation maritime internationale (OMI), notamment, pour la norme « STCW-F », première convention internationale sur les normes de formation des gens de mer dans le but d’améliorer « la sauvegarde de la vie humaine en mer ».

« La formation prodiguée par le nouveau centre de Beni Saf s’effectuera selon les normes de la STCW-F », a-t-on signalé. Cette formation, rappelle-t-on, a été léguée par le ministère des Transports à celui de la Pêche sous forme de partenariat.
L’EFTPA de Beni Saf dispose déjà des équipements nécessaires pour lancer cette formation, et du personnel formateur. « Trois de nos enseignants ont déjà effectué des stages à Bousmail et en Espagne au niveau de centres spécialisés en sécurité maritime », a-t-elle indiqué. « Toutefois, l’ouverture du centre reste tributaire de l’affectation d’un terrain pour les exercices de lutte contre les incendies », a précisé Mouffok Meniri.
Une commission mixte composée de représentants des ministères des Transports et de la Pêche a visité l’école de Beni Saf pour s’enquérir des conditions d’accueil du centre.
L’école de pêche de Beni Saf est déjà homologuée pour ce genre de formation par l’école de formation et d’instruction maritime de Mostaganem. Plusieurs exercices de survie en mer et de sécurité ont été organisés par l’école, a-t-on souligné. (APS-26.07.2012.)

********************

*nouvelle directrice pour l’école de pêche de Béni-Saf

 Il a fallu sept longs mois au ministère de la Pêche pour nommer un remplaçant à la tête de l’école de pêche et d’aquaculture Zoubida Hagani de Béni-Saf (EFTPA). C’est la directrice des études de l’école qui assurait l’intérim de concert avec un autre collègue qui vient d’être promue directrice de l’école. Est-ce à dire que l’établissement va reconquérir le rayonnement qu’il avait au sein de la cité de Sidi Boucif comme au sein du monde de la pêche lorsqu’il était dirigé par Mme Zerrouki, une dame qui grâce à son savoir-faire a été désignée depuis lors à la tête de la direction de wilaya de la pêche d’Alger ?

Pour cela, il faudrait que les projets d’extension et d’aménagement de l’EFTPA qu’elle avait décrochés et dont elle avait lancé les chantiers puissent enfin aboutir. Pour rappel, l’objectif de ces travaux est d’augmenter de 120 places pédagogiques supplémentaires la capacité d’accueil de l’école, soit quatre classes et une salle des conférences. De même, il y a la réalisation de trois bureaux, un atelier mécanique et un parc naval. En outre, l’EFTPA devrait disposer d’une nouvelle cuisine, d’un réfectoire et de nouveaux sanitaires, ce qui permettra de transférer les dépendances qui tenaient lieu pour d’autres usages. De la sorte, l’établissement devait s’extraire du statut d’école des mousses qu’il n’avait quitté que sur le plan réglementaire. C’est en raison de la qualité des travaux qu’une brouille est née entre le directeur de wilaya de la pêche qui était maître de l’ouvrage et la directrice qui avait remplacé Mme Zerrouki.

Un conflit de compétences

L’antagonisme s’était doublé d’un conflit de compétences à propos de l’installation d’un poste transformateur dont la directrice ne voulait pas à l’intérieur de l’établissement dans la mesure où il ne desservirait pas l’école seulement. En effet, après extension de l’établissement, un supplément en alimentation électrique s’est révélé nécessaire, ce qui imposait l’installation d’un poste transformateur. Cependant, au regard des besoins en éclairage public pour la plage du puits où l’école est sise, c’est un transformateur mixte qu’a proposé d’installer Sonelgaz, ce qui aurait imposé des servitudes à l’école. La querelle autour de son implantation (hors ou au sein de l’établissement) a d’autant retardé la livraison des travaux.

Finalement, la directrice a eu gain de cause mais non sans qu’elle soit remerciée par le biais d’un curieux cafouillage administratif commis par le directeur de la pêche. A cause de sa gestion désastreuse de l’affaire, sa hiérarchie ne voulait plus de lui. Il a fallu cependant beaucoup de temps pour que le ministère lui trouve un remplaçant dans les rangs de son parti (MSP) pour le muter ailleurs. Il l’a été, il y a un mois, dans une wilaya où la pêche n’existe pas (Sétif). De même, et juste après son départ, et n’ayant pas trouvé un militant MSP pour le mettre à la tête de l’EFTPA, le ministère a nommé Mme Mérini, une dame qui y exerce depuis 1992. (El Watan-27.07.2011.) 

********************

* L’Institut technologique de la pêche et de l’aquaculture d’Oran a célébré hier(01.07.09.), au musée El Moudjahed, la sortie de la troisième promotion des officiers de pêche. Parmi les diplômés, on compte 10 lieutenants-mécaniciens, dont trois sont de nationalité mauritanienne. La promotion sortante compte également 6 lieutenants de pêche qui ont réussi à décrocher leur diplôme après un cursus de formation de trois années, dont deux théoriques et une pratique. Selon le directeur de l’Institut, M. Rahmani Youef, la cérémonie de remise des diplômes et des prix pour les lauréats de cette troisième promotion «s’inscrit dans le cadre de la politique de l’institut visant à promouvoir l’effort, l’excellence et la qualité de la formation comme valeurs suprêmes au sein de notre établissement». «Des valeurs qu’on encourage également par des stages à l’étranger, comme celui dont ont bénéficié dernièrement 14 stagiaires et 05 enseignants en Tunisie», a-t-il encore affirmé. M. Rahmani s’est par ailleurs félicité de l’acquisition récemment d’un «bateau institut» de 8,15 m, don d’un opérateur privé local. Une structure qui sera, a-t-il dit, d’un grand apport pédagogique non seulement pour les étudiants des classes initiales mais aussi pour les 120 stagiaires des classes spéciales qui suivent un cursus de 5 mois dont 2 mois théoriques et 3 mois pratiques. (Q.d’O. 02.07.09.)

*********************

*Le nouvel institut de pêche ouvre à la prochaine rentrée

 L’Institut disposera de 4 salles de cours, d’une salle informatique, de 5 ateliers (mécanique générale, électricité, soudure et réparation de filets de pêche) avec, en plus, 2 laboratoires de biologie et de chorologie et une bibliothèque contenant plus de 2000 titres. Selon les révélations des responsables de la direction de la pêche et aquaculture de la wilaya d’Oran, l’ouverture du nouvel institut technologique de la pêche est prévue pour la prochaine rentrée sociale, sachant que ce dernier a été doté de tous les moyens humains et matériels nécessaires pour assurer diverses formations dans le domaine. En effet, l’on saura de la même source que cet institut a été doté de 870 places pédagogiques dont 150 pour la formation élémentaire, 120 pour la formation continue et 600 pour les formations spécifiques. Il disposera de 4 salles de cours, d’une salle informatique, et de 5 ateliers (mécanique générale, électricité, soudure et réparation de filets de pêche) avec en plus 2 laboratoires de biologie et de chorologie et une bibliothèque contenant plus de 2000 titres en rapport avec le secteur. Parmi les formations qui seront assurées au niveau de cette structure, on cite la formation de sous-lieutenant de pêche, sous-lieutenant de mécanique, technicien supérieur en aquaculture, en plus de la formation continue de commandant de bord et officier mécanique. L’on notera que cette structure permettra le renforcement de la main-d’œuvre qualifiée dans le secteur de la pêche qui manque affreusement de compétence et de connaissances techniques dus au manque de formations académique et spécifique au métier de la pêche.(El Watan- 04.07.09.) 

  *******************************************

*Formation de pècheurs

 * Il existe en Algérie : 1 institut national supérieur de la pèche et d’aquaculture à Alger.

– 2 instituts techniques, à Oran et Collo.

– 4 écoles de pèche.. à Béni-Saf, Cherchell, Annaba, El Kala.

–  école en construction à Ghazaouet.

                                         —————–

* Pour devenir lieutenant de pèche- 3 ans de formation ( avoir obtenu bac. sciences-maths)

* Pour devenir capitaine de pèche- (équivalent d’un ingénieur)- 5 ans de formation + 2 stages sur le terrain-en mer-

* pour devenir officier mécanicien- 3 ans de formation-

* Pour devenir technicien supérieur en aquaculture- 3 ans de formation ( DEA) avec des stages pratiques.

* Diplome de patron de pèche- avec terminale-scinces-maths. 2 ans de formation.

* Pour devenir marin qualifié-avec BEF-1 ans de formation.

*************

5 réponses à “Bloc-notes (formation de pêcheurs)”

  1. 20 09 2011
    Funny Facebook Status (00:28:41) :

    I agree with your ElAyam.1 » Bloc-notes (formation de pêcheurs), good post.

  2. 27 10 2011
    certification iso (16:32:21) :

    Post vraiment bien rédigé et en plus carrément bien écrit.

  3. 2 02 2012
    ahmed baba (03:38:34) :

    je suis un mauritanienne sortant l’ITPAO 2007 diplôme lieutenant mécanicien 2classe j’ai une de savoir l’quevelance de mon diplôme

  4. 11 03 2016
    Monty Nickleson (21:34:23) :

    F*ckin’ awesome issues here. I am very glad to peer your article. Thank you a lot and i’m taking a look forward to contact you. Will you kindly drop me a mail?

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...