Algues vertes-Quels risques pour l’homme?

*Après la mort d’une trentaine de sangliers dans les Côtes-d’Armor, les autorités alertent les touristes sur les dangers des algues vertes. Le point sur les risques pour la santé humaine… 

Des algues vertes échouées sur la plage de Saint-Michel-en-Grève dans les Côtes d'Armor, le 26 juillet 2011. Les algues vertes, ce n’est pas dangereux que pour les sangliers. Si cet été, ce sont les cochons sauvages qui trinquent, les algues ont déjà tué un cheval à l’été 2009 et pourraient être responsables du décès d’un homme, mort après avoir déchargé des caissons d’algues vertes.  Cette semaine, malgré la prudence des autorités sur les raisons de l’hécatombe de sangliers en Bretagne, les touristes britanniques ont été alertés sur le danger de fréquenter les plages bretonnes. 20 Minutes fait le point sur les risques des algues vertes pour l’homme.Rien à craindre dans la mer…Première chose à savoir, les algues ne sont toxiques qu’une fois sèches, lorsque la marée les dépose sur la plage. «L’algue verte vivante n’est absolument pas dangereuse, elle est même consommable, explique Alain Menesguen, du laboratoire d’écologie benthique au Centre Ifremer Bretagne. Le problème se pose quand elle s’accumule en haut des plages et que la couche de surface sèche. Des bactéries transforment alors les sulfates en sulfure d’hydrogène et ce gaz s’accumule sous une couche imperméable.»

Pas de soucis pour les baigneurs? Jean Hascoët, de l’association Baie de Douarnenez Environnement, nuance: «Ce n’est pas très grave, mais le fait de se baigner peut causer des problèmes de peau», déclare-t-il. Aucun problème de santé lié à la présence d’algues dans la mer n’a été recensé jusqu’à présent. On peut donc se baigner sans risquer plus que des petites démangeaisons.

Mais ne jamais marcher sur des tas d’algues sèches

A éviter absolument: la promenade sur la plage recouverte d’algues séchées.  «Si la couche de surface crève, par exemple si on marche dessus, l’hydrogène sulfuré s’échappe et une bouffée qui peut être mortelle est émise dans l’air, explique Alain Menesguen. Il faut absolument éviter de marcher sur les tas en décomposition, que l’on peut repérer à l’odeur d’œuf pourri.» Normalement, les plages présentant des dangers pour les promeneurs sont fermées par les municipalités et les algues sont ramassées. Mais mieux vaut ouvrir l’œil.

Début juillet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié une série de recommandations à destination des touristes et des travailleurs qui peuvent être en contact avec ses algues potentiellement mortelles. L’Anses a recensé les symptômes qui peuvent mettre sur la piste d’une inhalation de gaz: irritation des muqueuses respiratoires et des yeux, voire œdème du poumon si l’inhalation a été importante. Pour les riverains des plages touchées, l’exposition chronique peut provoquer des effets sur l’odorat. L’Anses souligne que, seulement dans des cas accidentels extrêmes, une perte de connaissance avec arrêt cardiaque ou un coma peuvent avoir lieu. (20Minutes-28.07.2011.)

********

*Algues vertes: les recommandations de l’Anses pour ne pas s’intoxiquer

Tout savoir pour ne pas risquer de respirer des gaz toxiques sur les plages…   Des prélèvements sont réalisés à chaque marée verte en Bretagne afin de mesurer le taux d'azote contenu dans les algues, ici à Douarnenez en juillet 2010.

** photo: Des prélèvements sont réalisés à chaque marée verte en Bretagne afin de mesurer le taux d’azote contenu dans les algues, ici à Douarnenez en juillet 2010.**

 

Les algues vertes, c’est le serpent de mer des étés bretons. Alors que jeudi, Nicolas Sarkozy, en visite dans le Finistère, a déclaré que l’Etat allait continuer à procéder au ramassage systématique des algues vertes en putréfaction sur les plages, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) publie une série de recommandations à destination des touristes et des travailleurs qui peuvent être en contact avec ses algues potentiellement mortelles.

Les algues vertes ne sont toxiques que lorsqu’elles sèchent

Alain Menesguen,  du laboratoire d’écologie benthique au Centre Ifremer Bretagne, explique que «L’algue verte vivante n’est absolument pas dangereuse, le problème se pose quand elle s’accumule en haut des plages et que la couche de surface sèche. Des bactéries transforment alors les sulfates en sulfure d’hydrogène et ce gaz s’accumule sous une couche imperméable. Si elle crève, par exemple si on marche dessus, le gaz s’échappe et une bouffée qui peut être mortelle est émise dans l’air.» Son conseil: éviter de marcher sur les tas en décomposition, que l’on peut repérer à l’odeur d’œuf pourri. 

Quels sont les symptômes d’une exposition aux émissions des algues vertes?

L’Anses détaille les symptômes qui doivent alarmer : une irritation des muqueuses respiratoires et des yeux, voire des œdèmes du poumon si l’inhalation a été importante. Pour les riverains des plages touchées, l’exposition chronique peut provoquer des effets sur l’odorat dus au sulfure d’hydrogène. L’Anses souligne que, seulement dans des cas accidentels extrêmes, une perte de connaissance avec arrêt cardiaque ou un coma peuvent avoir lieu.

Que recommande l’Anses?

Pour éviter l’exposition du public aux algues vertes, l’Anses préconise leur ramassage le plus tôt possible après qu’elles se soient échouées sur la plage. Leur transport et la prise en charge dans les centres de traitement doivent être effectués le plus rapidement possible. Au-delà de 48h, le risque d’intoxication augmenterait significativement. Les zones de ramassage doivent être balisées et une signalétique doit être mise en place pour prévenir les promeneurs et les riverains des dangers encourus.

Pour la santé des travailleurs qui ramassent les algues vertes, l’Anses recommande le port de détecteurs individuels portatifs de sulfure d’hydrogène, mais préconise surtout un ramassage mécanique avec des tracteurs dont les cabines de conduite isolent correctement le conducteur. (20Minutes-08.07.2011.)

*******

 «Il faut absolument éviter de marcher sur les tas en décomposition»

POLLUTION – Alain Menesguen, chercheur à l’Ifremer en Bretagne, fait le point sur ces algues réapparues sur les plages bretonnes…Comme tous les ans, les algues vertes refont surface en Bretagne avec l’arrivée des beaux jours. Cette année, la polémique créée par la campagne de France Nature Environnement (FNE) risque d’envenimer la situation: faut-il s’éloigner des plages polluées? Quelles sont les prévisions pour cet été? Alain Menesguen,  du laboratoire d’écologie benthique au Centre Ifremer Bretagne, répond aux questions de 20minutes.fr.

Pourquoi les algues réapparaissent en ce moment sur les plages bretonnes?

Comme tous les végétaux, les algues ont besoin de lumière pour la photosynthèse. Comme il a fait beau depuis plusieurs semaines, elles se sont développées, d’autant plus qu’elles trouvent encore beaucoup de nitrates apportés par les petites rivières. Ce sont les deux ingrédients dont elles ont besoin pour se développer.

Peut-on faire des prévisions pour cet été?

Cela dépendra des pluies en juin: si le mois est très sec, les algues ne vont pas se développer vraiment. L’apport en nitrates des rivières ne serait plus assez important. En revanche, si des pluies fortes ont lieu, intercalées avec des épisodes de beau temps, alors elles pourraient se développer de façon importante.

Les algues sont-elles dangereuses?

L’algue verte vivante n’est absolument pas dangereuse, elle est même consommable. Le problème se pose quand elle s’accumule en haut des plages et que la couche de surface sèche. Des bactéries transforment alors les sulfates en sulfure d’hydrogène et ce gaz s’accumule sous une couche imperméable. Si elle crève, par exemple si on marche dessus, le gaz s’échappe et une bouffée qui peut être mortelle est émise dans l’air. Il faut absolument éviter de marcher sur les tas en décomposition, que l’on peut repérer à l’odeur d’œuf pourri. (20Minutes-22.04.2011.)

***************

4 réponses à “Algues vertes-Quels risques pour l’homme?”

  1. 17 09 2011
    hyip (22:11:07) :

    Thanks for sharing ElAyam.1 » Algues vertes-Quels risques pour l’homme? with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » Algues vertes-Quels risques pour l’homme? .

  2. 19 09 2011
    farmville cheats animals (13:03:25) :

    I agree with your ElAyam.1 » Algues vertes-Quels risques pour l’homme?, good post.

  3. 11 03 2016
    Virgilio Zoll (21:38:20) :

    I am only commenting to let you know what a exceptional encounter our child obtained viewing your site. She picked up some details, with the inclusion of how it is like to possess a great helping mindset to let other people clearly comprehend certain impossible matters. You really did more than people’s desires. Thank you for imparting those powerful, trustworthy, explanatory and even cool tips on your topic to Mary.

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...