Le baby-foot, un sport à part entière

Le baby-foot ne compte que 800 licenciés à la fédération française mais 400 000 personnes y jouent quotidiennement en France.
Le baby-foot ne compte que 800 licenciés à la fédération française mais 400 000 personnes y jouent quotidiennement en France.

Les meilleurs joueurs mondiaux, dont certains s’entraînent huit heures par jour, disputent la Coupe du monde durant quatre jours à Nantes.

Le baby-foot, un sport à part entière coeur- Ne dites pas à l’élite mondiale du football de table qu’elle pratique le baby-foot, elle risquerait de se vexer. 470 joueurs de 32 nationalités différentes vont en découdre durant quatre jours à Nantes. La discipline n’a pas fait les choses à moitié. Elle dispose désormais d’un règlement mondial intransigeant qui diffère sensiblement du baby-foot loisir. Si les roulettes sont proscrites, il est possible de marquer avec n’importe quel joueur. Il est en revanche interdit de conserver la balle plus de 12 secondes avec la même barre, et un adversaire est pénalisé quand il fait bouger la table… On est loin du baby-foot pratiqué dans les cafés, où le jeu est d’ailleurs de plus en plus rare.Le baby-foot, un sport ? Une évidence pour ses acteurs, qui ne manquent pas d’arguments. Une compétition de haut niveau, ça se prépare très sérieusement. Chaque joueur arrive avec sa propre poignée. Certaines sont ergonomiques. «Les meilleurs s’entraînent six à huit heures par jour», prévient Hervé Dos Santos, capitaine de l’équipe de France . Répéter les gammes, contrôler la balle, déplacer les mains d’une barre à une autre : «Quand vous enchaînez des parties de 25 à 30 minutes toute une journée, vous avez intérêt à être en bonne condition physique», poursuit Dos Santos. «Vu la tension qui se dégage des matchs, vous devez être costaud. Le mental, c’est primordial.On est à moins d’un mètre l’un de l’autre», confie Farid Lounas, président de la Fédération internationale et ancien numéro 4 mondial. Comme un combat, il faut être capable de s’adapter à la garde d’un adversaire, être capable de déjouer ses tactiques : «La fatigue nerveuse qui suit un match est aussi importante que la fatigue physique», assure Lounas.

Une passion coûteuse

De la sueur et des larmes. On l’a compris pour ses compétiteurs, cette discipline est un sport à part entière. Pas pour le ministère de la Jeunesse et des Sports. Ce qui a pour conséquence de compliquer son financement. Les clubs n’ont donc pas d’encadrants brevetés, seulement des bénévoles. Farid Lounas ne comprend pas. «Dans les autres pays, le football de table est considéré comme un sport. Moi, je n’ai jamais pu rencontrer Bernard Laporte. On finance les compétitions sans le soutien du ministère. On bénéficie donc d’aucune subvention. Pour cela, on voulait l’agrément jeunesse et éducation populaire, mais on a reçu un avis négatif sous prétexte que nous sommes… un sport. C’est une situation absurde.»

La Fédération française de baby-foot, «illégale», recense 800 licenciés répartis dans 45 clubs. On est loin des 20 000 répertoriés par l’Italie, où le football de table est considéré comme un sport. «Il y a 400 000 pratiquants quotidiens en France», précise Lounas. L’organisation d’une compétition comme la Coupe du monde relève du casse-tête. La Fédération s’appuie sur l’aide de collectivités locales et sur la bonne volonté des «footeux de table». Si les tout meilleurs mondiaux peuvent gagner entre 50 et 80 000 euros par an, les participants ne sont évidemment pas défrayés. Une passion coûteuse. «Quand je dispute des tournois en Autriche, en République tchèque, ce sont mes vacances», explique Dos Santos, imprimeur de son état.

Eurosport 2 va diffuser des images de la Coupe du monde. Une façon de crédibiliser un peu plus le baby-foot qui doit grandir encore.(Le Figaro) 

Une réponse à “Le baby-foot, un sport à part entière”

  1. 28 12 2012
    bloons tower defense 5 (12:57:58) :

    How to contact you?
    bloons tower defense 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...