course à pied,10 trucs pour rester motivé

coursecouple.jpg

quelques trucs de pro pour partir du bon pied, ne pas lâcher, et toujours persévérer.

1- Rester sur votre appétit

Trop souvent, les coureurs en herbe souffrent de leur enthousiasme et commencent trop fort, trop vite. Mieux vaut rester sur son appétit lors d’une sortie, histoire d’avoir encore plus hâte à la prochaine.

2- Répéter avec moi: on est si bien après

Vrai, pendant la course, parfois (souvent?), on souffre. Alors rappelez-vous, pendant ces moments particulièrement souffrants, à quel point vous vous sentez bien APRÈS.

3- Varier les lieux d’entraînement

La parc du quartier est idéal, pratique, accessible. Mais aussi terriblement lassant. La variété, c’est motivant.

4- Un peu, c’est mieux que rien.

Pas le goût de sortir? Rappelez-vous que 30 minutes, c’est 30 fois mieux que zéro minute. Par ailleurs, ne jamais oublier cette grande vérité: «Si on peut y aller quand on ne veut pas, il ne faut pas oublier que peut-être on ne pourra pas y aller quand on voudra.» N’est-ce pas?

5- Un coach, c’est motivant

Évidemment, un coach ne vous dira jamais le contraire. Mais il y a du vrai, ne serait-ce que parce qu’il pourra pour vous rappeler toutes ces grandes vérités, au besoin.

6- À deux, souvent, c’est mieux

Ou a trois, quatre, ou plus. Bref, en groupe, c’est généralement drôlement motivant. «À condition que cela ne devienne pas une course, nuance le coach. On ne court pas contre les autres, mais avec les autres.»

7- Mais pas nécessairement chaque fois

Pour des raisons d’organisation, c’est rarement possible à chaque entraînement. «Une fois par semaine en groupe, cela créé généralement assez de motivation pour tous les autres jours de la semaine.»

8- Une petite compétition, avec ça?

Pour beaucoup de coureurs, une compétition est une source de motivation. Mais attention, la compétition ne sied pas à tout le monde. «Certains trouvent démotivant de se comparer.»

9- Courir pour une cause

Le cancer, la trisomie 21. Si la cause vous tient à coeur et vous touche de près, c’est souvent un excellent incitatif.

10- Mieux vaut en rire…. (source- La Presse-17.06.09)

*********************

Le running augmente l’espérance de vie

La pratique régulière de la course à pied serait une véritable fontaine de jouvence, d’après une étude danoise intitulée « Copenhagen City Heart ». Explications.

En février dernier, Fauja Singh est entré dans l’histoire du running en participant à son dernier marathon à l’âge de… 101 ans et 10 mois ! Ce phénomène de la course à pied serait-il l’exemple vivant que la pratique du running est synonyme de longévité ? La réponse est oui. Une étude danoise intitulée  « Copenhagen City Heart » vient de confirmer cette corrélation entre course à pied et augmentation de l’espérance de vie.

Le cardiologue en chef de l’étude, le Pr Peter Schnohr, a mené une étude de grande ampleur auprès de 20 000 hommes et femmes âgés de 20 à 93 ans depuis 1976. Le résultat est à couper le souffle : « les hommes qui pratiquent la course à pied ajoutent en moyenne 6,2 années à leur espérance de vie contre 5,6 pour les femmes ». Qui plus est, vous n’êtes pas obligés de fournir un effort colossal pour en récolter les fruits. Le Pr Peter Schnohr et ses collègues affirment en effet qu’une à deux heures de running par semaine, réparties sur deux ou trois séances, sont suffisantes. Ces derniers estiment enfin qu’il est primordial d’adopter une foulée lente ou moyenne pour optimiser les effets positifs. La foulée idéale est décrite en ces termes : « Essayez de vous sentir un peu à bout de souffle, mais pas trop. » Ainsi, vous ferez partie de ces coureurs dont « le risque de décès aura diminué de 44% ».

Le scepticisme ambiant alimenté par la presse spécialisée depuis les années 1970 n’a donc plus lieu d’être. « Suite aux décès de quelques joggeurs, les journaux avaient suggéré que le jogging était une pratique dangereuse pour les coureurs du dimanche », se souvient le médecin avant d’ajouter « il n’en est rien ! Les effets du jogging sur la santé se sont révélés des plus bénéfiques puisque la course à pied améliore l’absorption d’oxygène, augmente la sensibilité à l’insuline, abaisse la tension artérielle, améliore la fonction cardiaque, le système immunitaire, prévient l’obésité et enfin améliore la santé mentale des joggeurs. ».*source: athlenergy.com

Des coureurs devant la Tour Eiffel

**Mais au fait, courir, ça sert à quoi ?

Les vertus de la course à pied sont nombreuses. En voici quelques-unes qui devraient vous persuader d’aller chausser votre paire de running sans tarder.

A mieux gérer son stress et à s’affirmer
Courir permet de se sentir libre, détendu, serein et d’être ainsi en mesure de mieux faire face aux difficultés du quotidien. La course à pied stimule en effet les capacités nerveuses et morales. Parallèlement à votre endurance physique, votre endurance psychique va aussi de développer. Car votre organisme va libérer de l’endorphine, une hormone qui aide notamment à lutter contre le stress et l’anxiété. Mais ce n’est pas tout ! Courir vous aidera aussi à mieux connaître votre corps, vos possibilités et vos limites et donc à prendre confiance en vous.

A prévenir les accidents cardio-vasculaires
Vos organes ne sont programmés que pour résister au niveau de sollicitation que vous leur imposez  au quotidien. Si vous êtes très sédentaire et que vous êtes amené à produire un effort important, vous encourez plus de risques d’être victime d’un accident cardio-vasculaire qu’une personne pratiquant régulièrement une activité physique. La course à pied est, de l’avis de tous les spécialistes, la meilleure activité qui soit pour renforcer votre appareil cardio-vasculaire.

A augmenter votre efficacité cardiaque
La course à pied, pratiquée de manière régulière, va vous permettre d’abaisser votre rythme cardiaque au repos et donc de préserver votre fréquence cardiaque maximale qui chute inéluctablement au fil des ans, une fois passée la trentaine. En battant moins vite, le myocarde, qui est le muscle du cœur, va fonctionner plus efficacement et ainsi réguler votre tension artérielle.

A limiter l’ostéoporose et les problèmes articulaires
Solliciter régulièrement tous les segments de votre squelette grâce à la pratique de la course à pied  permet d’assurer une régénération plus efficace des tissus osseux, ce qui va donc limiter l’ostéoporose, qui se manifeste par une fragilisation osseuse due au vieillissement. Idem pour vos articulations, qui en étant sollicitées, vont elles aussi continuer à se maintenir en forme.

A augmenter votre résistance face à la maladie…
En courant, vous améliorez votre métabolisme général et vous offrez donc une plus grande résistance à la maladie. Des études récentes montrent en effet que les cancers de l’appareil génital, du colon, ainsi que les cancers liés au tabagisme sont moins répandus chez les personnes pratiquant la course à pied.

A affûter votre corps…
La course à pied vous rend plus endurant à l’effort et vous permet de réduire votre taux de masse grasse, de renforcer votre ossature qui fixe mieux le calcium sur vos os, de solidifier vos tendons et de tonifier vos muscles plus toniques. Non seulement c’est tout votre esthétisme qui s’en trouve de fait amélioré, mais en plus, l’augmentation harmonieuse de votre potentiel athlétique vous fait accéder à un véritable bien-être. Alors, n’hésitez plus, allez courir !.*source: athlenergy.com

********************************

 Vacances en Itinérance

 *Une nouvelle façon de marcher….Vacances en Itinérance

À l’heure où de plus en plus d’entre nous cherchent à accorder loisirs et engagement éthique, la randonnée se pare de noblesse et devient hypertendance. Les circuits et les thématiques se diversifient, le confort n’est plus en reste. La preuve avec six nouvelles façons de prendre les grands chemins. Désir de liberté grandissant, envie de one to one avec la nature, esprit de découverte des terroirs, choix des itinéraires… Jamais la marche n’avait autant été en adéquation avec les engouements de ce siècle. Selon un sondage Ifop récent, deux Français sur trois se rallient désormais à ce hobby. Les raisons les plus énoncées : « S’aérer l’esprit et se maintenir en forme. » Mais hormis pour quelques irréductibles restés allergiques au confort, l’assurance d’un bon lit et de bonnes tables fait partie des attentes des nouveaux adeptes de la rando.

La randonnée a 30 ansSi jadis elle rimait avec camping à la dure, une seule tenue de rechange et 10 kg de vivres/matériel à, porter sur le dos, plus question désormais de porter son sac ou de préparer son sandwich le matin dans la cuisine d’un gîte mal chauffé. La nouvelle randonneuse est plus habituée à enfourcher un Vélib’ et rater ses cours de yoga qu’à s’adonner à des prouesses sportives ou aventureuses à la manière d’Indiana Jones ! C’est d’ailleurs à la grande époque de la saga de Spielberg, au début des années 80 donc, que les grandes agences spécialistes de l’évasion pédestre (Terres d’Aventure, La Balaguère, Clubaventure…) sont nées. En trente ans, la rando a subi une petite révolution. 

La marche, une philosophie

La marche, une philosophie

« La marche est notre point de départ. Nous aimons prendre notre temps et aller au bout des expériences : nous émerveiller face aux paysages et nous sentir plus proches des gens que nous rencontrons », explique-t-on chez Chamina. Cette agence du Puy-de-Dôme s’est spécialisée dans le chemin de Compostelle avant de viser l’international. De même pour La Balaguère : spécialiste des Pyrénées, son fief d’origine, cette agence pionnière du voyage à pied étend ses excursions au monde entier. Sa mission : donner du sens à la marche, avec des approches thématiques qui séduisent, telles les randos Témoins de la terre, celles avec un psy ou avec un philosophe.

Le retour aux valeurs simples

Rencontres humaines et immersion dans la nature sont le nouveau credo de l’urbain écolo. Cette tendance sociologique colle parfaitement avec l’esprit de la randonnée : « On ne dérange pas les animaux qui sont chez eux et on n’arrache pas les fleurs ! » prévient une accompagnatrice de Chamina. Véritable passeport pour la rencontre, la rando vaut tous les sésames et permet d’accéder à des sites où le tourisme n’a pas encore pris ses marques.

Pour Cheval d’Aventure, la découverte de peuples cavaliers et des différentes traditions équestres exige en premier lieu de la compréhension et du respect : « Soins aux chevaux, ferrure, nourriture, attache, débourrage… Il n’y a pas de méthode meilleure ou moins bonne, car chacune est adaptée à un environnement géographique et culturel spécifique. »

Soif de parcourir le monde

Même dans le monde du luxe, la découverte en itinérance a le vent en poupe. Mais cet esprit ne prévaut en aucun cas sur le souci d’extrême confort. On le voit chez Traveller in The World, le couturier du voyage individuel, qui brode avec minutie des itinéraires uniques et clés en main, de moins en moins sédentaires. Le virus de la grande itinérance a même gagné Relais & Châteaux, qui vient de conclure un partenariat avec Voyageurs du Monde, l’expert du séjour sur mesure et le partisan des « grands voyages pour lesquels il faut parcourir les derniers mètres à pied ou en pirogue ».

Mais gare aux idées toutes faites face aux critères de qualité : la randonnée s’épanouit loin des sentiers balisés. Le succès de la découverte dépendra plus d’un soleil rougeoyant à flanc de montagne ou de la présence d’un bouquetin en invité surprise que du nombre d’étoiles liées à la prestation.(Le Figaro-Madame.14.04.2011.)

********************************

le grand retour de la marche à pied..

.du 16 au 22 septembre 2011.(semaine européenne de la mobilité)

Inscrite au Grenelle, partie intégrante des plans de déplacement, la marche à pied fait un retour en force, notamment en ville…

Réaménagement piétonnier de la place de la République à Paris

«Bougez autrement», propose le slogan de la Semaine européenne de la mobilité, qui débute ce vendredi, et entend mettre à l’honneur les modes de déplacement «doux». Et si bouger autrement, c’était revenir à la marche à pied? Grande oubliée des plans de déplacements pendant des années, la marche, jugée bonne pour l’environnement et la santé, est de plus en plus prise en compte.

«Le Grenelle de l’Environnement a consacré un chapitre entier à la marche, avec la mise en place de codes de la rue qui instaurent davantage de respect pour le piéton et le cycliste en ville», rappelle Patrick Coroller, chef de service transports et mobilité à l’Ademe. Les collectivités la prennent davantage en compte dans leur politique d’aménagement, les entreprises dans leurs plans de déplacement, et les écoles dans leurs plans de déplacement scolaire, via les pédibus.» Il s’agit d’un ramassage scolaire à pied, encadré par deux adultes volontaires. «On comptabilise quelque 1.500 initiatives de ce type en France, surtout en zone rurale où c’est moins dangereux.»

A Paris, plus d’un déplacement sur deux à pied

De par leur densité de commerces et services de proximité, les grandes villes restent les plus à même de favoriser la marche. A la Mairie de Paris, on reconnaît que «la nature même de la ville incite à la marche», mais on met en avant les initiatives d’aménagement urbain. «Le réaménagement de la place de la République s’inscrit dans cette démarche: dans sa nouvelle configuration, elle sera consacrée à 70% aux piétons. De la même manière, le projet d‘aménagement des voies sur berges va piétonniser l’espace rive gauche. Il existe aussi une mesure que les Parisiens connaissent bien, Paris Respire, qui consiste à piétonniser certains quartiers le dimanche.»

Une étude de l’Insee, parue il y a quelques jours, indique que «les Parisiens, même s’ils possèdent un véhicule, préfèrent se déplacer à pied ou en transport en commun (73% des déplacements). En semaine, la majeure partie des déplacements se fait à pied (55%). Les femmes marchent davantage que les hommes: 60% de leurs déplacements contre 47% pour les hommes.»

Le smartphone, «outil de déplacement de demain»

Cette étude insiste sur «l’aménagement de quartiers verts ces dernières années qui ont favorisé la marche.» «L’aménagement des infrastructures est déterminant, confirme Patrick Coroller, dans les années 1960 on a construit la ville pour la voiture, en créant des ruptures type périphérique, boulevard urbain. Aujourd’hui on repense à la marche à pied dans les politiques d’urbanisme, via les zones piétonnes, et dans les projets d’éco-quartiers. Plus on sécurisera les modes doux, vélo et marche, plus ils se développeront.»

La révolution numérique y serait aussi favorable, pense Patrick Coroller. «L’outil de déplacement de demain c’est le smartphone. C’est lui qui va nous guider en ville, nous conseiller tel itinéraire, nous dire d’emprunter tel mode de déplacement, voire nous suggérer un cocktail de différents modes.» (20Minutes-16.09.2011.)

*************************

11 réponses à “course à pied,10 trucs pour rester motivé”

  1. 19 09 2011
    hyips (19:07:17) :

    Thankyou for sharing ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé .

  2. 19 09 2011
    new sports cars (19:24:09) :

    Regards for sharing ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé .

  3. 19 09 2011
    droid bionic (20:52:11) :

    Appreciate it for sharing ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé .

  4. 20 09 2011
    funny status for facebook, funny facebook status messages (21:20:18) :

    I agree with your ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé, excellent post.

  5. 20 09 2011
    birthday messages (21:21:58) :

    I agree with your ElAyam.1 » course à pied,10 trucs pour rester motivé, excellent post.

  6. 20 12 2012
    bloons tower defense 4 (22:19:50) :

    I like this post :-)
    bloons tower defense 4

  7. 21 12 2012
    return man 2 (21:17:50) :

    Nice share, thanks.
    return man 2

  8. 10 03 2016
    lot for sale in cavite philippines 2012 (16:37:15) :

    Great site you have got here.. It’s hard to find high-quality writing like yours these days. I seriously appreciate individuals like you! Take care!!

    http://bit.ly/1Qctjab

  9. 11 03 2016
    Stanley Huizinga (21:45:56) :

    Thank you for sharing excellent informations. Your web site is so cool. I am impressed by the details that you¦ve on this blog. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this website page, will come back for more articles. You, my friend, ROCK! I found just the info I already searched everywhere and just could not come across. What a perfect website.

    http://www.bastcilkdoptb.com/

  10. 16 03 2016
    lot for sale philippines (10:33:22) :

    I seriously love your website.. Great colors & theme. Did you develop this web site yourself? Please reply back as I’m looking to create my very own website and would love to find out where you got this from or just what the theme is called. Appreciate it!

    http://www.stumbleupon.com/su/1VbkuK/:1khwGO4EU:qQtZCNzR/www.youtube.com/watch?v=9BKSv2bCALM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...