tempêtes et catastrophes natur.(suite)

*24 morts dans une tempête de neige dans l’Himalaya

tempêtes et catastrophes natur.(suite) media_xll_7204699

La tempête de neige qui s’est abattue mardi dans l’Himalaya, côté népalais, a tué au moins 24 randonneurs étrangers et guides népalais et les secours craignent la mort de cinq autres personnes dans une avalanche, ont annoncé jeudi les autorités.

media_xll_7205807Les corps de 24 personnes ont été retrouvés sur le parcours du très populaire trekking du tour des Annapurnas, et les secours cherchaient encore à entrer en contact avec plus d’une centaine de personnes toujours injoignables, ont-elles précisé. De très fortes chutes de neige, consécutives au cyclone Hudhud qui a touché la côte est de l’Inde pendant le week-end, sont tombées sur l’Himalaya mardi, en pleine saison de trekking.

Les secours avaient retrouvé 17 corps mercredi dans le district de Mustang et celui voisin de Manang, tous deux situés sur le parcours du trek et ont retrouvé sept autres corps jeudi matin lors de la reprise des recherches, a dit le responsable de la police, Ganesh Rai, qui coordonne les secours. Les corps de quatre Canadiens, deux Israéliens, un Allemand, un Polonais, un Indien, un Vietnamien et 11 randonneurs népalais ont été identifiés. L’identité des trois autres n’était pas encore connue.

Parallèlement, les secours recherchent deux alpinistes slovaques et trois guides népalais, portés disparus à la suite d’une avalanche qui a touché leur camp de base vers le Mont Dhaulagiri, situé à 8.167 mètres. « Nous avons envoyé des hélicoptères pour tenter de les retrouver mais nous n’avons aucun signe d’eux, nous supposons qu’ils sont morts », a dit le responsable policier.

Quelque 168 randonneurs étrangers s’étaient enregistrés comme étant partis pour un trekking dans la zone des recherches et 43 ont déjà été secourus, selon Rai. Les secours peinaient à entrer en contact téléphonique avec la centaine de randonneurs toujours recherchés, en raison d’une quasi-absence de réseau. Des milliers de personnes visitent la région de l’Annapurna chaque année en octobre, saison la plus favorable pour les treks.*16/10/2014 -Source: Belga

******************************

*Séisme suivi d’un tsunami sur des îles en Indonésie: 108 morts et plus de 500 disparus

Au moins 108 personnes ont été tuées et plus de 500 sont portées disparues sur des îles indonésiennes prisées des surfeurs dans l’océan Indien qui ont été frappées lundi soir par un séisme de magnitude 7,7 suivi d’un tsunami, ont indiqué mardi les autorités.
Des vagues de trois mètres de haut ont dévasté une dizaine de villages côtiers de l’archipel des Mentawaï, au large de l’île de Sumatra, l’une des zones les plus menacées par les séismes en Indonésie.
Un groupe de touristes australiens a témoigné avoir vu « un mur d’eau blanche d’écume » s’abattre sur leur bateau et le détruire, leur laissant juste le temps de se jeter à l’eau. « Nous avons senti une secousse sous le navire… Quelques minutes plus tard, nous avons entendu un rugissement. J’ai immédiatement pensé à un tsunami et nous avons vu le mur d’eau blanche foncer vers nous », a témoigné Rick Hallet, un tour-opérateur basé en Indonésie.
Tous les passagers ont survécu, certains regagnant la terre ferme en s’accrochant à des branches malgré l’obscurité.
Le séisme s’est produit lundi à 21H42 (14H42 GMT), à une profondeur de seulement 14,2 km, provoquant « un tsunami significatif », selon l’observatoire géologique américain (USGS).
Sur l’île de Pagai du sud, l’une des plus touchées, des vagues de trois mètres ont pénétré jusqu’à 600 mètres à l’intérieur des terres, selon le chef du centre de crise du ministère de la Santé, Mudjiharto. « Dans le village de Muntei, 80% des constructions ont été endommagées par les vagues et de nombreux habitants sont portés disparus ».
Le bilan provisoire s’élevait mardi soir « à 108 morts et 502 disparus », a déclaré Hendri Dori Satoko, député des îles Mentawai.
Parmi les disparus, figurent neuf Australiens, à bord d’un bateau de tourisme, le Southern Cross, qui se dirigeait vers l’une des îles et qui n’a donné aucune nouvelle depuis lundi.
Les îles Mentawaï attirent très peu de touristes, à l’exception de surfeurs, en particulier australiens, car elles offrent des « spots de surf » parmi les plus beaux du monde, selon des spécialistes.
Mais seuls les plus mordus s’y rendent car le voyage est long et difficile, par bateau uniquement depuis Padang, la grande ville portuaire de l’ouest de Sumatra.
« Nous allons envoyer sur place un bateau et un avion pour participer aux recherches », a indiqué Andrew Judge, le directeur de SurfAid International, une association caritative australienne engagée dans le développement des Mentawai, des îles pauvres et au mode de vie extrêmement traditionnel.
La côte ouest de Sumatra est considérée comme une région à risques élevés car elle est située dans une zone de subduction, où les plaques tectoniques indo-australienne et eurasienne se rapprochent à la vitesse de cinq à six centimètres par an.
Les segments de cette faille craquent les uns après les autres. Le 26 décembre 2004, un séisme de 9,3 avait provoqué un tsunami dévastateur qui a fait au moins 168.000 morts en Indonésie et des dizaines de milliers d’autres autour de l’océan Indien.
Il y a un peu plus d’un an, le 30 septembre 2009, Padang et sa région avaient été frappés par un séisme de 7,6, qui a entraîné la mort d’un millier de personnes et provoqué d’importants dommages.
Depuis le tsunami de 2004, la communauté internationale a investi environ 60 millions de dollars pour construire un système d’alerte antitsunami dans l’océan Indien.
L’Indonésie va devoir gérer, dans les prochains jours, à la fois la catastrophe des Mentawaï et l’éruption du volcan Merapi, l’un des plus actifs au monde, sur l’île voisine de Java, après plus d’un an de relatif répit sur le front des désastres naturels.(AFP-26.10.2010.)   

**Après les Etats-Unis, le Canada est frappé par une violente tempête

 temptecanada.jpg

Des milliers de Canadiens étaient plongés dans le noir mardi soir en raison des coupures d’électricité entraînées par une forte tempête qui avait plus tôt balayé le centre des Etats-Unis, semant notamment la pagaille à l’aéroport international O’Hare de Chicago.
A 19H30 locales (23H30 GMT), plus de 17.000 habitants de la province canadienne de l’Ontario (centre) étaient privés d’électricité, a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’entreprise HydroOne, Alexandra Stadnyk.
Ces coupures, causées par cette perturbation dont les vents étaient aussi puissants qu’un ouragan, frappaient notamment la région de Toronto, la plus grande ville du pays.
Dans l’après-midi, la météo nationale avait mis en garde contre cette « tempête très intense et inhabituelle pour la saison », soulignant que certaines rafales de vents pourraient atteindre 100 kmh.
Les automobilistes ont été appelés à la prudence car « ces vents pourraient rendre les conditions routières très difficiles ».
La tempête « pré-Halloween » devait ensuite se diriger dans la nuit vers la capitale fédérale Ottawa et sera suivie pendant 48 heures par « d’importantes quantités de pluie » et par « des vents forts » dans le nord de l’Ontario, a indiqué Environnement Canada.
Avant d’arriver au Canada, cette tempête, à l’intensité rare pour cette partie de l’Amérique du Nord, avait traversé le centre des Etats-Unis, et notamment Chicago où plus de 300 vols ont été annulés.
Outre les annulations de vols, départs et arrivées ont accusé en moyenne des retards de 30 minutes, selon des sources aéroportuaires à « Windy City ».
La météorologie nationale américaine avait indiqué plus tôt que de puissants orages pourraient générer des vents dangereux et des tornades sur plusieurs Etats du nord et du centre du pays: Illinois, Indiana, Kentucky, Michigan, Ohio et Wisconsin.
« C’est vraiment en train de souffler très fort », avait commenté mardi matin Pat Slattery, porte-parole de la météorologie nationale. « Cela risque de durer jusqu’à demain », mercredi.
La tempête a atteint une intensité comparable à un ouragan de catégorie 2 ou 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, et pourrait de ce fait entrer dans l’histoire des phénomènes météorologiques de plusieurs Etats, selon M. Slattery.
Par endroits, les puissantes rafales de vent ont couché des arbres, endommagé des lignes électriques, voire des bâtiments.
« Je n’ai même pas essayé d’ouvrir mon parapluie », a raconté une résidente de Chicago, Mara Davis, réveillée à plusieurs reprises au cours de la nuit de lundi à mardi par la tempête. « Les bus n’avancent pas, alors j’ai pris un taxi. Mais ça lui a pris une éternité pour arriver à destination ».
En prévision des fortes vagues qui pourraient atteindre jusqu’à 8 mètres de haut pour le lac Supérieur et 3,7 mètres pour le lac Michigan, des bateaux ont trouvé refuge dans les ports.
D’autres, trop éloignés, jetaient l’ancre et se plaçaient de manière à ne pas être frappés de plein fouet par les vagues, a indiqué une porte-parole des autorités portuaires de Duluth (Minnesota). (AFP-26.10.2010.)

******************

**

 

4 réponses à “tempêtes et catastrophes natur.(suite)”

  1. 1 11 2012
    vinyl (11:13:46) :

    I found this great website. Thank publish rich content articles. – It’s fabulous!! Really good, I saw repeated many times, Good, get support

  2. 11 03 2016
    Marc Putzier (21:43:50) :

    Good day! I know this is kinda off topic however , I’d figured I’d ask. Would you be interested in trading links or maybe guest writing a blog post or vice-versa? My website covers a lot of the same subjects as yours and I feel we could greatly benefit from each other. If you happen to be interested feel free to shoot me an e-mail. I look forward to hearing from you! Fantastic blog by the way!

    http://www.bastcilkdoptb.com/

  3. 10 11 2016
    Hosting (18:29:10) :

    En principe c’est au proprietaire qu’incombe la remise en etat de tous les elements deteriores lui appartenant et non couverts par la garantie tempete ou la garantie catastrophe naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...