Le temps avec ses hauts et ses bas

*Août 2014 a été le mois d’août le plus chaud dans le monde

Le temps avec ses hauts et ses bas media_xll_7123401

Août 2014 a été le mois d’août le plus chaud sur la planète depuis le début des relevés de température en 1880, a indiqué jeudi l’Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA).

Août 2014 a également été le 38e mois d’août consécutif durant lequel la température globale terrestre a été au-dessus de la moyenne du XXe siècle, précise à la NOAA. 

La dernière fois que la température moyenne dans le monde en août a été en-dessous de la moyenne remonte à 1976. 

Le mois dernier, la température moyenne à la surface des océans et des terres s’est établie à 16,35 degrés Celsius, soit 0,75 degré au-dessus de la moyenne du 20e siècle (15,6 degrés) et 0,04 degré au-dessus du précédent record enregistré en août 1998. 

En incluant août, trois des quatre derniers mois ont enregistré des températures dépassant la moyenne du 20e siècle pour les mêmes mois. Juillet 2014 a fait exception en se situant au 4e rang comme mois de juillet le plus chaud depuis 1880.

Sur les terres, la température le mois dernier n’a été que la deuxième plus élevée pour un mois d’août depuis 1880, après août 1998, qui détient toujours le record. 

A la surface des océans, la température en août 2014 a été globalement 0,65 degré au-dessus de la moyenne du 20e siècle, qui était de 16,4 degrés. 

L’année 2013 avait déjà été l’une des plus chaudes sur le globe depuis le 1880. La température moyenne combinée sur les terres et les océans a été de 14,52 degrés Celsius, soit 0,62 degré de plus que la moyenne du XXe siècle, ce qui fait de 2013 la quatrième année la plus chaude depuis 134 ans, précisait plus tôt cette année la NOAA dans son dernier rapport annuel. 

Toutes les années du XXIe siècle (2001-2013) comptent parmi les 15 plus chaudes dans le monde depuis 1880 et les trois plus chaudes dans les annales ont été 2010, 2005 et 1998, ajoutait la NOAA. 

En moyenne, la température du globe a grimpé de 0,06 degré par décennie de 1880 à 2013, mais le rythme de l’augmentation a été beaucoup plus élevé depuis le début des années 1960: en effet, entre 1964 et 2013 la hausse a été de 0,15 degré par tranche de 10 ans.*18/09/14 – 18h42  Source: Belga

***********

*Records de chaleur enregistrés dans toute la France

 A Paris, un record datant de 1921 a été battu… 

Des Niçois profitent de la chaleur exceptionnelle sur une plage, le 30 septembre 2011.

Des records de chaleur ont été enregistrés samedi, notamment à Paris et Montélimar avec une chaleur battant les records d’octobre 1921, ainsi qu’à Rennes, Caen et – fait exceptionnel – à Ploumanach (Côte d’Armor), selon Méteo France.A Paris, Météo France a enregistré samedi 28,8 degrés, valeur battant le record absolu de 1921 lors d’un mois d’octobre (28,4 degrés), a indiqué ce dimanche à l’AFP Michel Daloz, ingénieur météo de Météo France. A Rennes, la température de 27,4 degrés a battu l’ancien record de 1946 (27,3°C).Temps encore estival ce dimancheA Ploumanach, il a fait 32 degrés, contre 26 en 1959, toujours en octobre, une température exceptionnelle du côté de la Manche, due à un vent du Sud alors qu’habituellement l’été la brise de mer rafraîchissante est dominante, explique le spécialiste.Autres records : 30,4 degrés à Montélimar contre 29,6 en 1921, à Caen avec 28,8 degrés contre 27,6 en 1985 et à Salon-de-Provence avec 30,1 degrés contre 29,9 en 1997 ou encore Saint-Quentin dans le nord avec 26,1 degrés contre 22,2 en 1959. Météo France prévoit encore un temps estival ce dimanche sur l’ensemble du pays. Les températures vont atteindre 24 à 28 degrés le long de la Manche, des frontières du nord et du Nord-est à la Bourgogne -Franche-Comté et au Lyonnais, de 27 à 31 degrés ailleurs. Dans le sud, 32 degrés sont même prévus, ponctuellement.(AFP-02.10.2011.)

**********Un peu d’été en ce début d’automne

 Il n’avait jamais fait aussi chaud en octobre à Paris depuis 1921. Ce temps exceptionnel, qui a gagné une grande partie de l’Europe dont la Grande-Bretagne, pourrait faire de 2011 l’année la plus douce de l’histoire en France.(Le Figaro-02.10.2011.)

 Cet épisode de grande douceur automnale touche aussi nos voisins allemands et néerlandais (ci-dessus). Les pays plus au Nord ne bénéficient pas de cet été indien.

Cet épisode de grande douceur automnale touche aussi nos voisins allemands et néerlandais (ci-dessus). Les pays plus au Nord ne bénéficient pas de cet été indien.

 Depuis mercredi, les températures maximales en France ont tous les jours dépassé 25°C. Pour ce premier week-end d'octobre, les plages de France ont donc été prises d'assaut, comme à Biarritz (ci-dessus). Après des mois de juillet-août moroses, cet été indien inattendu pourrait bien faire de l'année 2011 une des plus chaudes de l'histoire en France.

 Depuis mercredi, les températures maximales en France ont tous les jours dépassé 25°C. Pour ce premier week-end d’octobre, les plages de France ont donc été prises d’assaut, comme à Biarritz (ci-dessus). Après des mois de juillet-août moroses, cet été indien inattendu pourrait bien faire de l’année 2011 une des plus chaudes de l’histoire en France

 Les températures au Royaume-Uni ont par endroit dépassé celles enregistrées à Athènes, Barcelone ou encore Los Angeles. Les plages du sud du pays et les parcs de Londres (lac Serpentine dans le Hyde Park ci-dessus) étaient bondés samedi. Perturbés par cet exceptionnel été indien, des fraisiers et des rhododendrons étaient même en fleurs dans le plus grand jardin de la Société royale d'horticulture, dans le Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre.

Les températures au Royaume-Uni ont par endroit dépassé celles enregistrées à Athènes, Barcelone ou encore Los Angeles. Les plages du sud du pays et les parcs de Londres (lac Serpentine dans le Hyde Park ci-dessus) étaient bondés samedi. Perturbés par cet exceptionnel été indien, des fraisiers et des rhododendrons étaient même en fleurs dans le plus grand jardin de la Société royale d’horticulture, dans le Surrey, dans le sud-est de l’Angleterre.

 A Paris (ci-dessus le Jardin des Tuileries), il n'avait jamais fait aussi chaud en octobre depuis 1921 : le mercure est monté samedi à 28,9°C. De nouveaux records d'octobre ont également été enregistrés dans l'ouest à Rennes (27,4° contre 27,3° en 1946), Ploumanach (30° contre 26° en 1959), et Caen (28,8° contre 27,6° en 1985), dans le sud à Montélimar (30,4° à contre 29,6° en 1921) et Salon-de-Provence (30,1° contre 29,9° en 1997), mais aussi dans le nord, comme à Saint-Quentin (26,1° contre 22,2° en 1959).

 A Paris (ci-dessus le Jardin des Tuileries), il n’avait jamais fait aussi chaud en octobre depuis 1921 : le mercure est monté samedi à 28,9°C. De nouveaux records d’octobre ont également été enregistrés dans l’ouest à Rennes (27,4° contre 27,3° en 1946), Ploumanach (30° contre 26° en 1959), et Caen (28,8° contre 27,6° en 1985), dans le sud à Montélimar (30,4° à contre 29,6° en 1921) et Salon-de-Provence (30,1° contre 29,9° en 1997), mais aussi dans le nord, comme à Saint-Quentin (26,1° contre 22,2° en 1959).

 L'anticyclone en place sur l'Europe depuis une semaine fait remonter les vents chauds du sud conduisant à des températures particulièrement exceptionnelles en bord de Manche où elles sont rarement atteintes même en plein été. Le beau temps a d'ailleurs traversé le «Channel» pour baigner le sud de l'Angleterre depuis la fin de la semaine où la température montait à 27° à Londres. Le Royaume-Uni a même battu samedi un record de chaleur pour le mois d'octobre avec un pic à 29,9°C enregistré à Gravesend, dans le sud-est de l'île.

 L’anticyclone en place sur l’Europe depuis une semaine fait remonter les vents chauds du sud conduisant à des températures particulièrement exceptionnelles en bord de Manche où elles sont rarement atteintes même en plein été. Le beau temps a d’ailleurs traversé le «Channel» pour baigner le sud de l’Angleterre depuis la fin de la semaine où la température montait à 27° à Londres. Le Royaume-Uni a même battu samedi un record de chaleur pour le mois d’octobre avec un pic à 29,9°C enregistré à Gravesend, dans le sud-est de l’île.

***********************************

*La tempête fait quatre victimes, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas

Des rafales à 120 km/h

Trente mille foyers étaient privés d’électricité lundi matin en Bretagne

media_xll_6227118

Nombreux sont les Belges qui n’ont pas pu fermer l’oeil cette nuit en raison des fortes rafales de vent dont le pays n’est pas coutumier. Actuellement, l’IRM observe des vents assez forts à très forts de sud à sud-sud-ouest. Certaines rafales atteignent 50 à 90 km/h (les plus fortes étant relevées dans les province d’Anvers) au centre du pays et 90 à 100 km/h à la Côte.Le ciel devrait rester chargé d’averses avant de se dégager progressivement de la pluie en cours de journée, au grand bonheur des automobilistes tenus de prendre la route. Des éclaircies feront même leur apparition. Mais le vent s’intensifiera encore ce matin. Des rafales à 100 km/h sont attendues sur les terres, 110 km/h au nord-ouest du pays et 120 km/h à la Côte. Le Ring de Bruxelles a dû être fermé à hauteur de Tervuren en direction de Waterloo en raison de panneaux de signalisation menaçant de tomber à proximité du tunnel des quatre bras. L’incident a engendré deux heures de files avant midi mais à 13h30, le ring était à nouveau ouvert à la circulation.Les Eurostar au ralenti
La limitation de vitesse en vigueur sur le réseau ferroviaire du Royaume-Uni en raison des conditions météorologiques génère des retards pouvant atteindre une heure pour les trains Eurostar, fait savoir le porte-parole d’Infrabel Frédéric Petit lundi. Aucune limitation de vitesse spécifique aux intempéries n’est d’application en Belgique actuellement.Le trafic ferroviaire britannique est actuellement limité à 80km/h en raison des intempéries. « Pour cette raison, les trains Eurostar en provenance et à destination de Londres peuvent être en retard », indique Infrabel. Aucune limitation de vitesse n’est en vigueur pour le trafic international. « La vitesse du vent est encore inférieure à 100 km/h », explique Frédéric Petit. Il s’attend néanmoins à ce qu’une limite soit imposée en raison des conditions météorologiques qui se détériorent.Un échafaudage de treize étages de haut s’est effondré lundi matin à Merksem à cause des intempéries. Selon la police locale d’Anvers, des voitures parquées à proximité ont été endommagées à cause des débris. Les pompiers avaient été alertés et avaient tenté de maîtriser la structure, mais cela s’est avéré impossible. Aucun blessé n’est à signaler.
Entre-temps, le service d’incendie d’Anvers a reçu plus d’une centaine d’appels pour traiter des dégâts causés par la tempête, mais il s’agit principalement d’incidents mineurs. 
Les parcs d’Anvers restent fermés pour le moment, tout comme ceux de Malines. En outre, tous les espaces verts de la province d’Anvers, ainsi que certains parcs et cimetières à Lierre et Kapellen, sont fermés.
Depuis lundi matin, les pompiers ont effectué 300 interventions en Région bruxelloise. Le nombre d’interventions a néanmoins diminué aux alentours de midi, a indiqué lundi Pierre Meys, porte-parole des pompiers bruxellois. Il n’y a eu aucun blessé. Actuellement, 15 interventions sont toujours en cours et 2 sont en attente.

Le Royaume-Uni se prépare à une violente tempête

***Les eaux territoriales belges ont été balayées lundi matin, au plus fort de la tempête, par des vents de sud-ouest de 10 Beaufort et des rafales allant jusqu’à 122 km/h. La hauteur des vagues atteignait en moyenne 4,8 m, selon M. Dehenauw. Sur le reste du pays, le vent était de 6 à 7 Beaufort, avec des rafales de 97 km/h à Uccle, Zaventem, Coxyde et Middelkerke.
Un ouvrier touché par une branche
La région de Charleroi a également été frappée par des rafales violentes nécessitant l’intervention des pompiers. Des arbres sont tombés à Villers-Poterie et Dampremy. A Pont-de-Loup (Aiseau-Presles), c’est la toiture d’une annexe qui s’est envolée pour retomber sur des voitures en stationnement. Enfin, des tôles menacent de tomber d’une molette du site du Bois du Cazier à Marcinelle. Le service GRIMP des pompiers de Charleroi se rendra sur place une fois le vent tombé pour sécuriser les lieux.
Le trafic des Thalys perturbée aux Pays-Bas
Le trafic des Thalys subissait de fortes perturbations lundi aux Pays-Bas en raison de la tempête. Les trains à grande vitesse ne desservent pas les gares d’Amsterdam et de Schiphol (aéroport). Les Thalys au départ et en direction des Pays-Bas ont environ une heure de retard. Les trains peuvent toutefois à nouveau circuler sur les lignes à grande vitesse en Belgique et aux Pays-Bas, où une limitation de vitesse a été instaurée.
A cause du vent fort, les trains à grande vitesse ne peuvent dépasser les 80 km/h aux Pays-Bas. Les Thalys, qui ne peuvent circuler qu’à partir de Rotterdam, ont environ 40 minutes de retard, indique la compagnie, et un Thalys qui relie Paris à Rotterdam via Bruxelles accumule une heure de retard.

Déviations
A la demande des Pays-Bas, les trains à grande vitesse au départ d’Anvers en direction de la frontière néerlandaise ont dû être déviés via les voies de chemin de fer classiques entre 9h30 et 13h10, a indiqué le porte-parole d’Infrabel. Les voies à grande vitesse sont à nouveau accessibles jusqu’à Rotterdam depuis 13h10, mais cette gare est presque saturée, selon Patricia Baars, porte-parole de Thalys. La compagnie conseille aux utilisateurs de reporter leur voyage si celui-ci n’est pas indispensable.
La circulation des Eurostar est également perturbé lundi, avec des retards pouvant atteindre une heure. Au Royaume-Uni, le trafic ferroviaire est aussi limité à 80km/h, en raison des fortes intempéries.

media_xll_6227096

Les intempéries qui touchent une partie de l’ouest de l’Europe ont déjà fait quatre victimes, dont deux dans le sud du Royaume-Uni et deux à Amsterdam. Un adolescent de 14 ans est également porté disparu dans le Sussex de l’Est, au sud de Londres. De part et d’autre de la Manche, des milliers de familles et d’entreprises sont privées d’électricité. A Amsterdam, les pompiers ont appelé les habitants à rester à l’intérieur. Le trafic ferroviaire aux alentours de la capitale néerlandaise est en outre fortement perturbé. Au Royaume-Uni, après la jeune fille de 17 ans tuée dans le Kent par la chute d’un arbre sur son habitation, un autre arbre a causé la mort d’un homme de 50 ans dans le comté d’Hertfordshire. Plus de 6.000 foyers étaient privés d’électricité lundi matin à cause de plusieurs chutes d’arbres sur des lignes à haute-tension. Des arbres déracinés ont aussi bloqué plusieurs rues. A l’aéroport de Londres Heathrow, 130 vols ont été annulés et le trafic aérien était perturbé dans d’autres aéroports, à l’instar du trafic ferroviaire, puisque des centaines de trains ont été supprimés. Les perturbations sur le rail au Royaume-Uni devraient se résorber au plus tôt mardi, selon un porte-parole. Le trafic des ferries entre Calais (nord de la France) et Douvres (sud de la Grande-Bretagne) à quant à lui repris après avoir été interrompu à l’aube par mesure de sécurité.Aux Pays-Bas, les pompiers d’Amsterdam et de l’Amstelland ont conseillé, en fin de matinée, aux habitants de la région de ne pas sortir. A Amsterdam, la chute de deux arbres à deux endroits de la capitale a causé la mort d’un occupant d’une voiture et d’une femme.Près de la ville côtière de IJmuiden, la force du vent a atteint le niveau 11 sur l’échelle de Beaufort. Selon weeronline.nl, cette tempête est la plus importante depuis 2007.
media_xll_6226263

Trente mille foyers étaient privés d’électricité lundi matin en Bretagne, dont la moitié dans le Finistère, en raison de la première tempête automnale qui souffle sur l’ouest et le nord de la France depuis dimanche, a-t-on appris auprès d’ERDF. Quelque 15.000 foyers ne sont plus alimentés en électricité dans le Finistère et 8.000 dans les Côtes d’Armor. Environ 3.000 foyers sont dans la même situation en Ille-et-Vilaine, et 4.000 dans le Morbihan. Douze départements du Nord-Ouest de la France ont été placés en vigilance orange jusqu’à lundi matin. Des vents pouvant atteindre les 120 – 130 kms/h étaient prévus sur les côtes. Météo-France a levé lundi matin dans cinq départements (Bretagne et Loire-Atlantique) l’alerte orange pour la tempête automnale qui est maintenue dans sept départements du Nord-Ouest. *7sur 7–28.10.2013

Le gros de la tempête est passé

******************************

 

2 réponses à “Le temps avec ses hauts et ses bas”

  1. 1 11 2012
    bridal party dresses (11:12:24) :

    I found this great website. Thank publish rich content articles. – It’s fabulous!! Really good, I saw repeated many times, Good, get support

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...