La taille de la Lune diminue

  « La Lune n’est pas un corps mort. » La preuve : elle rétrécit

Un avion passe devant la Lune au-dessus de Manchester, dans le Nord de l'Angleterre, en avril 2010 (Phil Noble/Reuters)

La taille de la Lune diminue. C’est ce que vient de révéler la Nasa après avoir observé la présence d’escarpements sur la croûte lunaire qui seraient caractéristiques de sa contraction.

Dans un communiqué du 19 août, la Nasa annonce « l’incroyable rétrécissement de la Lune » observé par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO). Les images récoltées par la sonde révèlent la présence de failles relativement petites qui témoignent d’une activité géologique récente. Ce rétrécissement est dû au lent refroidissement de la Lune qui entraîne la contraction de la croûte lunaire.

La Lune est géologiquement active
Selon Thomas Watters, du centre d’études de la Terre et des planètes de Washington, le chercheur qui a observé le phénomène, la Lune aurait rétréci de 100 mètres sur environ un milliard d’années. Sur une vidéo diffusée sur le site de la Nasa, Thomas Watters explique l’intérêt d’une telle découverte :

« La Lune n’est pas un corps mort. Ces fragments pourraient avoir moins d’un milliard d’années, en fait, ils pourraient être aussi récents que 200 millions d’années, voire même encore plus jeunes que ça. Et ça signifie que la Lune est active d’un point de vue géologique. »

Pour les néophytes en astronomie que nous sommes, une telle découverte peut paraître insignifiante. Elle représente pourtant une avancée importante dans l’étude des planètes.

Contacté par téléphone, Patrick Pinet, directeur de recherche au CNRS et spécialiste en planétologie, explique la portée de la révélation :

« C’est un nouveau fait dans l’exploration du système solaire mais ça ne révolutionne pas la connaissance de la Lune. L’idée du refroidissement des planètes n’est pas nouvelle, ça a d’ailleurs déjà été observé sur Mercure. Dans ce cas-là, il s’agit surtout de la confirmation quantitative de quelque chose qui était déjà théorisé. »

Les dépenses astronomiques de la Nasa
Avancée scientifique incontestable, cette découverte est aussi l’occasion pour la Nasa de justifier ses dépenses astronomiques dans la recherche en planétologie. Alors que l’administration Obama annonçait en février la réduction du budget alloué au programme « back-to-the-moon » de l’agence spatiale américaine, l’annonce du rétrécissement de la Lune est un petit coup de pub pour la Nasa.

Hervé Wozliak, directeur de l’observatoire astronomique de Strasbourg, rappelle ainsi :

« La Nasa fait beaucoup d’effets d’annonces pour défendre une augmentation du budget en astronomie. »

Même s’il ne souhaite pas entrer dans ce genre de débat, Patrick Pinet du CNRS confirme :

« La Nasa a l’habitude de faire des grandes annonces à des moments stratégiques. Il est de bon ton de justifier les sommes dépensées dans les sondes qu’ils envoient. Ils ont fait une découverte donc l’annoncer au public est assez naturel. »

A l’heure où le réchauffement climatique de la Terre provoque des questionnements, voire des polémiques, l’annonce du refroidissement et du rétrécissement de son satellite naturel ne devrait pas émouvoir plus que ça.

Pour la Nasa, en revanche, l’enjeu est de taille : tandis que les Chinois ont planifié la conquête de la Lune, et alors que l’agence spatiale américaine doit rogner sur son budget, une découverte scientifique reste significative en termes de réputation et d’enjeux. (Rue89-20.08.2010.)

Photo : un avion passe devant la Lune au-dessus de Manchester, dans le Nord de l’Angleterre, en avril 2010  

*********************

**Pourquoi le drapeau d’Apollo flottait-il sans vent sur la Lune ?

Le 20 juillet 1969, Appollo « alunit » au milieu des cratères sans vie. Un petit pas pour l’homme, etc. Neil Amstrong, l’homme du petit pas, avait estimé à 50% les chances de poser sans anicroche l’engin sur la surface de la lune.

Depuis lors, des sceptiques agitent une théorie du complot : et si ce moment historique avait été filmé dans un studio ? Pour les Etats-Unis, il fallait alors, coûte que coûte, damer le pion de l’URSS, qui enchaînait les succès spatiaux (premier satellite, premier animal dans l’espace, premier homme dans l’espace…).

Le drapeau ne « flotte » pas, il est juste froissé et immobile…

Des conspirationnistes observent alors les photos et croient déceler des « bizarreries », des « éléments troublants » :

  • Pourquoi pas d’étoiles dans le ciel ?
  • Pourquoi plusieurs ombres ?
  • Pourquoi la capsule n’a pas creusé un énorme cratère en alunissant ?
  • Et surtout, pourquoi le drapeau flotte-t-il, alors qu’il n’y a pas de vent sur la lune ?

A chacune de ces questions, des réponses ont été apportées. Pour ce qui est du drapeau, la « preuve » la plus massive, la Nasa a fourni plusieurs photos qui montrent que les plis du drapeau sont en réalité immobiles. Pour déployer le drapeau, ce dernier a été accroché à une tige horizontale (on peut la deviner dans la couture du drapeau) mais il est resté froissé.

Deux photos du drapeau américain immobile sur la Lune (Nasa)

Dans le JDD, le journaliste Jérôme Guillas a démonté dimanche les autres arguments des « lunosceptiques », revenant au passage sur le « documenteur » dans lequel le réalisateur William Karel s’amusait avec cet énième avatar de la théorie du complot.

A propos du drapeau, voici une autre expérience amusante : désireux d’affronter les soupçons des conspirationnistes, la chaîne Discovery a fait « flotter » sous vide un drapeau. Avec la complicité de la Nasa…(Rue89-20.07.2009.)

**************************

*C’est la nuit de « la super lune », ce dimanche 10 août 2014

SCIENCES – La Lune sera particulièrement brillante et large cette nuit de dimanche 10 août 2014

Une Super Lune est visible lorsque l'astre passe au plus près de la Terre.

**vidéo: le phénomène de la super lune

**super lune du 12 juillet 2014

**Supermoon

Si les nuages se poussent un peu, le ciel de la nuit de dimanche à lundi pourrait révéler une Lune plus lumineuse et large que jamais. En passant à seulement 357.000 kilomètres de la Terre, la Lune apparaîtra 14% plus grande et 30% plus lumineuse que d’habitude, un phénomène astronomique appelé Lune «périgée-syszigie» par les scientifiques ou «super Lune».

Même si ce phénomène n’est pas rare, cette pleine Lune sera bien visible ce dimanche. Elle correspond à un moment où la Lune passe près de la Terre et surtout s’aligne avec notre planète et le Soleil. Ceci se produira cinq fois en 2014, mais seulement trois fois lorsque la Lune sera pleine, les deux autres étant des nouvelles Lune non visibles. La «super Lune» a donc pu être observé le 12 juillet dernier-2014, elle le sera ce soir et à nouveau le 9 septembre. Ensuite, il faudra patienter jusqu’au 29 août 2015.*20 minutes-10/08/2014 à 19h55

**Trois choses à savoir avant d’observer la « super lune »

**Une lune géante s’est levée, le 12 juillet 2014

Le phénomène n’est pas exceptionnel, mais reste une bonne occasion de se mettre la tête dans les étoiles. 

A la tombée de la nuit, que le spectacle commence. Dimanche 10 août, vous pourrez vous changer en astronomes amateurs pour observer une « super lune ». Ce phénomène, qui se produit pour la deuxième fois cette été, intrigue et fascine. Francetv info vous dit trois choses à savoir sur lui avant de vous installer dans le jardin ou à la fenêtre. 

La lune n’est pas plus grosse, mais plus proche

En réalité, le diamètre de la lune ne varie pas. En revanche, en se rapprochant de la Terre, elle donne cette impression aux personnes qui l’observent. Sciences et Avenir explique :  »La distance Terre-Lune s’élève en moyenne à 384 400 km, mais elle change en permanence (…) Elle présente ainsi, sur une révolution lunaire autour du globe terrestre, un minimum, le périgée et un maximum, l’apogée (…) Cette variation de la distance qui nous sépare de la Lune se traduit par une variation du diamètre apparent de notre satellite dans le ciel. »

Mais suffit-il que la lune soit à son périgée pour nous en mettre plein la vue, même à l’œil nu ? Non. En revanche, s’il s’agit d’un soir de pleine lune (« un alignement Soleil -Terre et Lune », explique Euronews), comme dimanche, alors « la combinaison de ces deux facteurs, pleine lune et périgée, produit donc une ‘super lune’, une lune plus grande et plus lumineuse. » Enfin, le ciel du mois d’août, souvent plus dégagé, permet de mieux distinguer sa luminosité que lorsque le ciel est couvert, noteBusiness Insider (lien en anglais). Cette « super lune », filmée en Chine en juin 2013 était donc 14% plus large et 30% plus lumineuse que d’ordinaire.

C’est un phénomène fréquent

Cinq « super lunes » étaient prévues en 2014, prévient le site Maxisciences.com.« Mais seules celles de juillet, août et septembre sont visibles. Les deux autres se sont déroulées en janvier pendant la nouvelle Lune, lorsque celle-ci était invisible depuis la Terre. » 

Mais d’après les spécialistes, la « super lune » de ce soir sera la plus spectaculaire à observer : « ce sera la plus grosse depuis mars 2011″, explique l’astronome américain Bob Berman, dans un communiqué de l’observatoire en ligne Slooh, cité par Space.com (en anglais). Il convoque notamment « un effet psycho-optique » qui viendra amplifier notre perception. Ainsi, « pour des raisons qui ne sont pas totalement comprises par les astronomes et les psychologues, une lune plus basse dans le ciel [comme prévue dimanche] semble étrangement plus grosse quand elle apparaît parmi des arbres ou des immeubles », explique à Business Insider (lien en anglais) Tony Phillips, de Nasa Science News.

Mais ne vous attendez pas à un changement radical avec une pleine lune ordinaire, prévient toutefois le site Space.com cet article (lien en anglais) qui s’interroge sur l’engouement récent autour de ce phénomène somme toute assez commun. 

Pas la peine d’avoir peur ce soir

Vous ne vous changerez pas en loup-garou, il n’y aura pas plus de crimes que d’habitude et vous devriez pas subitement devenir plus irritables. La seule conséquence des « super lunes » observées sur terre concerne les marées. Elles sont plus importantes en cas de « super lune », ainsi que pendant les trois jours qui suivent, explique le Christian science Monitor (lien en anglais). Cependant, cette variation est également très sensible. Comprenez : vous ne vous en rendrez même pas compte. A moins que… *francetvinfo.fr- 10/08/2014 

*************************

4 réponses à “La taille de la Lune diminue”

  1. 18 09 2011
    new sports cars (02:33:51) :

    Appreciate it for sharing ElAyam.1 » La taille de la Lune diminue with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » La taille de la Lune diminue .

  2. 19 09 2011
    hyips (17:31:41) :

    I agree with your ElAyam.1 » La taille de la Lune diminue, fantastic post.

  3. 19 09 2011
    Tattoo Lettering (19:23:57) :

    Hi my family member! I want to say that this article is amazing, nice written and come with almost all significant infos. I would like to see more posts like this .

  4. 28 12 2012
    bloons tower defense 5 (12:34:38) :

    Your site is ROCK!
    bloons tower defense 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...