29ème Fête de la musique(France)

fetemusic.jpg
 

Tous les 21 juin, c’est la même chose, (en France), vous décidez au dernier moment du déroulement de votre soirée. Et si cette année, vous regardiez le programme pour être sûr de vous trouver au bon endroit ?

29ème Fête de la musique(France) coeur- 29 ans que l’été se fête en musique ! Et 29 ans qu’on flâne dans les rues, se laissant aller au rythme des refrains entonnés par les groupes ici et là ! Au coin de la rue, sur la terrasse d’un café ou sur une place, amateurs et professionnels se partagent les recoins de la ville. Mais si cette année, on se mettait d’accord ? Si on planifiait, pour une fois, notre escapade nocturne pour n’en sélectionner que le meilleur ? Plutôt classique au théâtre du Châtelet (Ier) ? Jazz devant chez Jean (IXe) ? Ou reggae à la Villette (XIXe) ? Voir le programme, arrondissement par arrondissement, pour une nuit sans fausse note ! Et cette année, la musique fête aussi la femme ! Rockeuses, muses inspiratrices ou chanteuses de variétés, elles ont toutes marqué leur univers musical par leur talent et leur influence… Cela valait bien un hommage. Et pour vous, femmes, hommes ou enfants, en avant la musique ! (Le Figaro-16.06.2010.)

L'ffiche de la 29ème Fête de la musique(Crédits : Sylvia Tournerie)

L’affiche de la 29ème Fête de la musique.

******************

À Paris et en Ile-de-France : les meilleures scènes de l’été

(Photo: DR, S.Dupont, Neon Bibl-A Corbijn, L.Castilla. )

Qu’ils soient théâtraux, cinématographiques ou musicaux, les grands rassemblements festifs fleurissent chaque été sur la scène francilienne. « Le Figaroscope » a sélectionné ses préférés et assorti son best of d’adresses gourmandes.

coeur-MUSIQUES

Fête de la musique - Lundi 21 juin, partout en France, gratuit. Découvrez le programme et notre sélection à Paris/IDF. www.fetedelamusique.culture.fr

Solidays – Cette 12e édition pourrait bien battre des records de fréquentation, puisque les forfaits 2 et 3 jours sont épuisés. Mais vous pouvez encore acheter un pass (32 €) pour applaudir M. (le 27). Le trublion de Machistador est en effet omniprésent depuis le début de l’année avec son show Mister Mystère, qui porte les signatures de Brigitte Fontaine et du père du chanteur, Louis Chedid. Le guitar hero n’est évidemment pas venu seul : Wax Tailor, Archive, Kasabian, Olivia Ruiz, Hocus Pocus, Vanessa Paradis, Diam’s, BB Brunes, Gush, Owmo Puccino répondent aussi « présent »…

Solidays, Hippodrome de Longchamp (XVI e ) Les 25, 26 et 27 juin, Espace 3-12 ans. www.solidays.com » Réservez vos places

Festival Fnac Indétendances - (dans le cadre de Paris Plages) Trente concerts gratuits pour découvrir quelques-uns des meilleurs artistes de la scène ­indépendante, parmi lesquels les New-Yorkais Nada Surf (le 31 juillet), qui offriront la primeur sur scène des titres de leur album de reprises If I had a hi-fi (sortie officielle en juin). Le quatuor parisien Gush, Coming Soon, les Plastiscines, Bazbaz et une carte blanche à JP Nataf complètent l’affiche.

Festival Fnac Indétendances, Parvis de l’Hôtel de Ville, les ven. et sam. dès 17 h du 23 juillet au 14 août. » Fnac.com/festivalfnac

Rock en Seine - Notre coup de cœur va cette année à nos cousins québécois ­d’Arcade Fire. Après avoir connu son premier succès en 2004 avec Funeral, Arcade Fire s’est affirmé comme l’un des groupes rock les plus réjouissants d’outre-Atlantique. Sa patte ? Un mélange subtil de classicisme, de folie et de lyrisme. On retiendra aussi Wayne Beckford, Massive Attack, Queen of The Stone Age, The Kooks, ­Cypress Hill… et un minifestival « Rock des Enfants » pour les 6-10 ans. La relève est assurée !

Rock en Seine , Domaine national de Saint-Cloud, les 27, 28 et 29 août. www.rockenseine.com » Réservez vos places

Richard Galliano. (Ph: S.Dupont Braunschweig)
Richard Galliano.

Paris Jazz Festival - De grands jazzmen pour le prix de l’accès au Parc floral (5 €) : c’est le pari que relève chaque année ce festival. Richard Galliano en sextet présente son magnifique album Richard Galliano/Bach. Anne ­Pacéo, Eric Bibb, Joachim Kühn… font aussi partie des invités.

Paris Jazz Festival, Bois de Vincennes, sam. et dim. jusqu’au 1 er août. www.parisjazzfestival.fr

C’Rock Notes

En se rapprochant de l’Hippodrome d’Auteuil, se profilent l’excellente cuisine bistrotière du Beaujolais d’Auteuil (99, bd de Montmorency, XVIe, tél. : 01 47 43 03 56), le snacking chic du Murat (1, bd Murat, XVIe, tél. : 01 46 51 33 17) ou la cantoche néo-bougnat des Deux Stations (131, bd Exelmans, XVIe, tél. : 01 46 51 89 19). À quelques mètres de l’Hôtel de Ville, notre coup de cœur va au restaurant de Claude Colliot (40, rue des Blancs-Manteaux, IVe, tél. : 01 42 71 55 45). À défaut, Benoit (20, rue Saint-Martin, IVe, tél. : 01 48 04 88 44) fait un très honorable dauphin. Enfin, entre deux concerts de Rock en Seine, le Chalet de l’Oasis, enfoui dans le Parc de Saint-Cloud (tél. : 01 49 66 12 83) cultive l’assiette façon guinguette.

CLASSIQUE ET DANSE

Les Étés de la danse - Le festival accueille cette année les 100 danseurs du Ballet de Novossibirsk, qui n’avait pas tourné en France depuis 1967. Cette compagnie a pour directeur Igor ­Zelensky, formé au Mariinsky puis étoile invitée au New York City Ballet et au Royal Ballet de Londres. Le programme est à l’image de son parcours : russe avec Le Lac des cygnes et La Bayadère, américain avec Balanchine et Robbins. « Je me savais appelé à diriger une compagnie. Celle-ci, la troisième de Russie derrière Moscou et Saint-Pétersbourg, n’est pas forcément la plus facile, faute de moyens », dit-il. Zelensky dépoussière les classiques, apporte un nouveau répertoire et coache les jeunes danseurs issus des écoles d’excellence de Moscou et Saint-Pétersbourg. Nec plus ultra : la soirée du 7 juillet, avec un gala d’étoiles russes, américaines et françaises.

Au Châtelet, du 7 au 24 juillet. Loc. : 01 40 28 28 40. » Réservez vos places

Les nuits du Bassin de Neptune - À la compagnie Preljocaj (avec les 8 et 9 juillet des Noces extra mais un Sacre convenu), on peut préférer la Musique pour les feux d’artifices royaux d’Haendel, le 24 juin, sous la direction d’Hervé Niquet et avec les vrais feux du Groupe F.

Château de Versailles, loc. : 01 30 83 78 89. » Réservez vos places

 

(Ph: LuisCastilla)
 

Paris: Quartiers d’été - Pastora Galván, danseuse flamenca (les 27 et 28 juillet), ainsi que Chouf Ouchouf de Zimmermann & de Perrot, à mi-chemin entre la danse et le cirque.

Paris Quartiers d’été Du 20 au 23 juillet. Loc. : 01 44 94 98 00. » Réservez vos places

Le Festival de l’Orangerie de Sceaux – Cette 41e édition arbore une affiche très « piano ». Un concert à ne pas manquer : celui de la pianiste Zhu Xiao-Mei le 11 juillet.

Orangerie du Domaine de Sceaux, Loc. : 01 46 60 07 79. » Réservez vos places

Festival Chopin – L’Orangerie du Parc de Bagatelle fêtera Chopin pour la vingt-septième année consécutive. Évidemment incontournable en cette année anniversaire.

27e festival Chopin à Paris, Parc de Bagatelle (XVIe), du 20 juin au 14 juillet. Loc. : 01 45 00 22 19. » Réservez vos places

Classique au vert - Ce rendez-vous prendra, ­comme de coutume, le 7 août, la relève du Paris Jazz Festival au Parc Floral.

Festival Classique au vert , Parc floral de Paris, loc. : 01 45 43 81 18.

Se restaurer à proximité

Au Trappiste, bar à bières belges très fréquenté par le public du Châtelet (4, rue Saint-Denis, Ier, tél. : 01 42 33 08 50), où l’on sert en un temps record, y compris pendant les entractes, moules et saucisses frites.

Deux bonnes options à Versailles : La Véranda (1, bd de la Reine, tél. : 01 30 84 55 56), brasserie gastro chic ouverte sur le parc, ou Le Zin’s (125, rue Yves-Lecoz, tél. : 01 30 21 01 63) pour sa cuisine de marché fort bien troussée. À deux pas du Palais Royal, cap sur le Willi’s Wine Bar (13, rue des Petits-Champs, Ier, tél. : 01 42 61 05 09), formidable bistrot à vins soignant aussi ses plats.

Programme exclusif réservé aux abonnés du Figaro , le sésame se rend complice, cet été, des plus prestigieux partenaires pour offrir à ses membres un accès privilégié aux festivals de France et Navarre. Surclassement, réductions, réservation facilitée… : plus la peine de courir pour profiter du spectacle. Entre autres avantages, l’opéra en plein air Carmen à tarif préférentiel ou deux places pour le prix d’une au Châtelet, où se danse Le Lac des cygnes. (Le Figaro-16.06.2010.)

***************

**Les meilleures scènes de l’été : théâtre, spectacles et cinéma

La Dame de Chez Maxim. (Photo: Vincent Pontet/ WikiSpectacle)
La Dame de Chez Maxim.

coeur- THÉÂTRE, SPECTACLES DE RUE

 

Paris, quartier d’été - Qui aurait imaginé, aux premiers soirs de la manifestation créée par Patrice Martinet, qui dirige aussi avec détermination et goût l’Athénée, que vingt ans plus tard on serait toujours aussi impatient de retrouver la programmation pluri- disciplinaire de ce festival qui enchante Paris depuis vingt ans ? La Môme Crevette, alias Norah Krief, s’installe au Monfort, où vous applaudirez du 15 au 31 juillet La Dame de chez Maxim, de Feydeau, dans la mise en scène tonique de Jean-François Sivadier. Le délicieux Marcel Bozonnet présentera quant à lui, dans le même beau théâtre, du 3 au 7 août, Baïbars, le mamelouk qui devint sultan avec sa compagnie des Comédiens-Voyageurs. Et bien sûr, inclassable mais profondément théâtral, Bartabas donnera des projections-concerts du film qu’il a réalisé à l’occasion des vingt-cinq ans de Zingaro les 29, 30, 31 juillet et 5, 6, et 7 août à Aubervilliers.

Paris quartier d’été, du 14 juillet au 15 août, 5, rue Boudreau (IXe). Rés. : 01 44 94 98 00. www.quartierdete.com

Nuits d’été argentines – Dans un site superbe, Jean-Louis Bihoreau et un jeune metteur en scène très doué, Stéphan Druet, célèbrent le bicentenaire des indépendances d’Amérique latine. Cet été, c’est un festival d’une qualité remarquable que vous découvrirez un mois durant. Du théâtre, de la danse et du tango, bien sûr, de la musique en concerts ou en récitals avec bandonéon, des expositions, et même un bal. Le programme s’est étoffé sous le signe de l’amitié… Demandez-le et faites vos choix !

Nuits d’été argentines, du 8 juillet au 8 août. Hôtel de Gouthière, 6, rue Pierre-Bullet (X e ). Rés. : 09 70 40 53 28. www.nuitsdete.fr

Les plumes derrière le rideau

Au Théâtre 14, où se donne actuellement l’excellent Je t’aime de Sacha Guitry, les jeunes compagnies sont accueillies du 26 juillet au 28 août pour les « Compagnies d’été ». Cinq spectacles sont cette année à l’affiche avec un fil rouge : les écrivains et la passion. On peut faire toute confiance à cette programmation. Le directeur du lieu, Emmanuel Dechartre, veille à sa qualité. D’autre part, des cartes blanches sont données à de jeunes comédiens de l’École Jacques-Lecoq. À découvrir !

Théâtre 14, 20, avenue Marc- Sangnier (XIVe). Rens. et réservations : 01 45 45 49 77.

Sorties de scène

À proximité du Carré Silvia Monfort, optez pour l’un de ces bistrots valeureux comme Afaria (15, rue Desnouettes, XV e . Tél. : 01 48 56 15 36), typé Sud-Ouest ou le Grand Pan (20, rue Rosenwald, XV e . Tél. : 01 42 50 02 50) qui joue habilement la tradition, ou encore ­Jadis (208, rue de la Croix-Nivert, XV e . Tél. : 01 45 57 73 20) qui remet au goût du jour les bons vieux classiques. Pour rester dans la tonalité caliente des nuits latines, la Fidélité (12, rue de la Fidélité, Xe. Tél. : 01 47 70 19 34), ex-repaire de noctambules, déroule ses superbes volumes 1900 et ses plats finauds pour une clientèle jeune et branchée. Plus régionaliste, la Brasserie Flo (7, cour des Petites-Écuries, Xe. Tél. : 01 47 70 13 59) accueille sans sectarisme aucun amateurs de choucroutes et autres.

CINÉMA

La Villette. (Ph: P-E Rastoin)
La Villette.

Paris Cinéma - Du 3 au 13 juillet, Paris Cinéma envahit la ville. À l’occasion de sa huitième édition, le festival ne fait pas dans la demi-mesure. Les réjouissances débuteront le samedi 3, avec la Nuit du cinéma : de 20 h au petit matin, le Forum des images (Ier) accueillera simultanément quatre programmations thématiques (passe nuit : 12 €). S’ensuivront, notamment : un hommage au cinéma japonais (avec plus de 105 projections), une cinquantaine d’avant-premières (5 € la séance) – dont le chef-d’œuvre de Xavier Beauvois, grand prix du Festival de Cannes, Des Hommes et des dieux, ou l’ésotérique palme d’or, Oncle Boonmee -, ainsi que des balades cinéphiles dans Paris (5 €) et une brocante sur le parvis du MK2 Bibliothèque (XIIIe). Côté stars, c’est un véritable défilé. De Jane Fonda à M. Night Shyamalan, en passant par Louis Garrel, Eugène Green et Koji Wakamatsu : tous seront présents pour partager leur amour du 7e art. Mais le festival est également l’occasion de donner un coup de pouce à la jeune garde. Huit longs-métrages sont en lice pour tenter d’obtenir le prix du public. Hautement symbolique, il est décerné par les spectateurs eux-mêmes.

Paris Cinépass : 30 € pour dix jours. Accès dans la limite des places disponibles. Calendrier et tarifs détaillés sur www.pariscinema.org

Avoir 20 ans - Tous les étés, la prairie du triangle du parc de la Villette se transforme en immense salle de cinéma à ciel ouvert. Vingt ans que ça dure ! Pour son édition 2010, le thème de l’événement était donc tout trouvé.

20e Cinéma en plein air, Gratuit. Du 17 juillet au 22 août, sauf le lundi. www.villette.com

Une buvette Fooding au Festival Days Off

Parce qu’il en avait ras la casquette que les festivals de musique riment systématiquement avec bicoques à graillon et bière tiède, le Fooding a décidé de mettre son grain de sel dans les événements musicaux en inventant les Bazarettes… Pas fous, les agitateurs du goût ont choisi d’inaugurer le premier concert du nouveau festival Days Off archibranché avec des têtes d’affiche comme Pete Doherty et Yael Naim à la Cité de la musique et Salle Pleyel. Leur idée de la popote de concert ressemble à un stand XXL, véritable marché où maraîchers et artisans d’enfer jouent la première partie du concert d’Émilie Simon et Iggy Pop à la Cité de la musique… À l’affiche : des tapas chez le boulanger Jean-Luc Poujauran, le boucher chevalin Erika Lombard, l’épicier Cédric Casanova (La Tête dans les olives) et la fromagerie Virginie. À la buvette, le barman de l’Experimental Cocktail Club revisite la célèbre tomate, avec fruits rouges, tomates vertes et Ricard.

www.citedelamusique.fr et www.lefooding.com

Générique de faim

Divers scénarios « 1 resto-1 toile » pour cinéphiles affamés.

Quartier des Halles – L’inoxydable Tour de Montlhéry Chez Denise (5, rue des Prouvaires, Ier, tél. : 01 42 36 21 82) qui perpétue la mémoire rabelaisienne des Halles d’antan à coups de tartares et haricots de mouton. À déguster en VO, l’italien Procopio Angelo (89, rue Saint-Honoré, Ier, tél. : 01 40 41 06 25) pour ses pâtes maison, ses charcuteries et sa savoureuse burrata.

MK2 Bibliothèque - Prolongement logique des salles, le Café bibliothèque (162, avenue de France, XIIIe, tél. : 01 55 75 08 00) et le très correct dépannage de ses nourritures costiennes.(Le Figaro)

**Fête du Cinéma 2010  en salles !

L'affiche de la Fête du Cinéma 2010
L’affiche de la Fête du Cinéma 2010

Du samedi 26 juin au vendredi 2 juillet 2010, la 26ème Fête du Cinéma revient dans les salles pour notre plus grand plaisir ! Pour l’achat d’une place au tarif au tarif en vigueur, toutes les séances suivantes sont au tarif de 3€, pendant les 7 jours de l’évènement.

coeur-Avec près de 70 millions d’entrées totalisées en 25 éditions, la Fête du Cinéma est l’un des évènements les plus populaires du calendrier cinématogrophique, notamment auprès des jeunes spectateurs (près de la moitié du public est âgé de moins de 25 ans).

L’année dernière, pour son 25ème anniversaire, la Fédération Nationale des Cinémas Français, co-organisatrice de l’évènement, avait changé la formule de la Fête du Cinéma, en passant de deux à sept jours. Résultat : une fréquentation record de 4 600 000 entrées.

On rempile donc cette année avec sept jours de Fête, pour voir et revoir les nouveautés de fin juin (Shrek 4, Tournée, Splice, Milénium 2…) et les films toujours à l’affiche (Dans ses yeux, La Tête en friche, Copie conforme, Robin des bois…).

Et comme chaque année, BNP Paribas, partenaire historique de la manifestation, prolongera La Fête du Cinéma du 3 au 9 juillet en offrant plus de 300 000 contremarques à ses clients et prospects dont 100 000 à gagner sur www.bnpparibas.net.

 

 

******************

**Ambiance plage et concerts à La Villette, tout l’été !

Affiche de La Plage.
Affiche de La Plage.

La Plage de Glazart (XIXe) propose sable, coktails et concerts du mercredi au dimanche soir, jusqu’au 27 septembre, pour un souffle de vacances même pour les travailleurs.

coeur- 

Assis sur un transat dans le sable, un cocktail à la main et un DJ au platine… Pas besoin de parcourir des centaines de kilomètres mais seulement quelques stations de métro ! La Plage de Glazart (Porte de la Villette) propose un cadre atypique du 18 juin au 27 septembre en plein Paris. Ce rendez-vous estival permet de profiter de plus de 60 concerts en plein air mais aussi de moments de détente avec des parties de pétanques ou un pique-nique. Et la programmation des artistes peut se targuer d’éclectisme et accueille aussi bien Dominique A que les rythmes électropicaux de Bomba Estereo ou encore le son funk de George Clinton. Les concerts ont lieu de 19h à 22h30 et sont suivis d’un DJ jusqu’à 1 heure. Les parisiens n’ont plus rien à envier aux tropéziens…(Le Figaro-18.06.2010.)

*** Se baigner à Paris…

Paris Vendôme Hôtel / The Vendôme Spa (Photo: DR)
Paris Vendôme Hôtel / The Vendôme Spa

Paris, station balnéaire ? Se baigner dans la capitale reste un plaisir simple pour les uns, chic pour les autres.

coeur-Dans les vieilles pierres d’un ancien chai au Waou Club Med Gym , à Bercy Village. L’une des rares salles de gym du groupe à être équipée d’un bassin. Il n’est pas immense (15 m sur 5) mais plein de cachet hérité des anciens chais de Bercy. De quoi faire des longueurs après quelques exercices musculaires. Le pass journée à 35 € donne un accès global à la piscine, au hammam, au sauna et à la salle de sport. Le trousseau : pas de bonnet obligatoire, serviette fournie, apporter son cadenas.

Waou Club Med Gym, 45, rue des Pirogues-de-Bercy (XIIe). Tél. : 01 44 67 83 50.

Dans un hôtel chic et secret sans se ruiner. En plein centre du Ier arrondissement se cache un hôtel discret : le Renaissance ­Paris Vendôme. Plus connu pour son restaurant le Pinxo et son bar chinois, le fleuron du groupe Marriott possède un bassin de 12 mètres pour se relaxer après une intense journée de… shopping. Aux clients non résidents, un forfait d’une demi-journée est proposé à 100 €, incluant un modelage thaïlandais de 30 minutes pour le corps, ainsi que l’accès à la piscine, au hammam, au sauna et, bien sûr, à la salle de fitness. La récompense : un thé Mariage Frères offert au bar chinois.

Le Renaissance ­Paris Vendôme, 4, rue du Mont-Thabor (Ier). Tél. : 01 40 20 20 00.

Sur la Seine, à ciel ouvert, à la piscine Joséphine-Baker. Barge flottante unique à Paris, comprenant un bassin de 25 m de long, une pataugeoire de 50 m2, un grand solarium et une salle de fitness, dotée d’un hammam, d’un sauna et d’un jacuzzi. Après une série de travaux, la Mairie promet que la piscine restera ouverte tout l’été. Nager en ­nocturne : les mardis et jeudis jusqu’à 23 h.

Piscine Joséphine-Baker, Port de la Gare, quai François-Mauriac (XIIIe). Tél. : 01 56 61 96 50. Entrée : 3 €.

Plongeon dans une suite de luxe ! Offrez-vous le grand jeu, dans l’une des deux suites avec piscine de l’hôtel Murano. Les deux chambres de 75 m2 en duplex, au dernier étage, sont dotées de bassins chauffés et d’une terrasse en teck pour un bain de soleil de luxe, à 2 500 € la nuit en amoureux (petit déj. non inclus). Pour épater la galerie : corbeille de fruits, champagne rosé et room service 24 h/24.

L’hôtel Murano, 13, bd du Temple (III e ). Tél. : 01 42 71 20 00.

Paris Plages du 20 juillet au 20 août. Lancé en 2002, le concept métamorphose les quais de Seine en plages de sable où s’alignent transats, buvettes et bassins de baignade flottants, sur la voie Georges- Pompidou, à la Villette et sur la pelouse de Reuilly avec sa mini-plage. www.parisinfo.com

Le livre « Paris Plages de 1900 à aujourd’hui» d’Eric Fottorino, éditions Hoëbeke, 20 €. L’auteur retrace l’histoire d’« une longue tradition qui a fait des quais de Seine un lieu convivial par excellence, propice aux rencontres et aux loisirs ». Un ouvrage nostalgique nourri des clichés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Janine Niepce ou Édouard Boubat. Plongeon du pont d’Iéna en 1945, bains de soleil sur l’île des Cygnes, ski nautique à la piscine Deligny en 1975… La joie simple des plaisirs de l’eau, au temps où les maillots de bains ressemblaient à des grenouillères ! (Le Figaro) 

 

 

 

 

5 réponses à “29ème Fête de la musique(France)”

  1. 11 11 2011
    league of legends download (00:11:47) :

    That’s kind of… abrupt.

  2. 29 02 2012
    TVtrip (15:13:58) :

    J’attends tous les ans avec assez d’impatience la fête de la musique, c’est un rendez-vous qui est entré dans les moeurs.

  3. 9 08 2015
    Magasin Vincennes (14:15:15) :

    Magnifique article ! Une aparté pour vous renvoyer le site d’un commerce en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

  4. 11 03 2016
    Ariana Ledin (21:41:07) :

    Everything is very open and very clear explanation of issues. was truly information. Your website is very useful. Thanks for sharing.

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...