Un lit au pré?

* Le nouveau concept du camping chic à la ferme…

P_preaulit 

Une envie de terroir vous taraude ? Le nouveau concept du Lit au Pré … ! Notre reporter a tenté l’expérience. Elle était accompagnée du chef “globe-cooker” Frédéric Chesneau, histoire de vivre aussi une aventure gastronomique.Tester le nouveau concept du camping chic à la ferme, Un Lit au Pré ? Survivre dans un univers 100 % nature, loin de mon micro-ondes ? Pas de problème, mais à une condition : faire équipe avec Frédéric Chesneau, le MacGyver de la cuisine. Pour se débrouiller avec les moyens du bord, cet homme-là est un chef. Il le prouve dans son émission « les Recettes du globe-cooker », sur Canal+. Les enfants adorent la campagne, alors j’en profite pour emmener ma fille et ma nièce. Le bonheur est-il dans le pré ? C’est ce qu’on va voir.Un lit au pré? 20090628PHOWWW00013 

Bienvenue à la ferme
A la frontière de la Somme et de l’Oise, la bâtisse date du XVIIe siècle et a été construite sur les ruines d’un ancien prieuré. A perte de vue, des pâturages, des forêts et des blondes… d’Aquitaine. Marc et Isabelle, les propriétaires, nous attendent de pied ferme. Ils font partie des quelques fermiers qui participent à l’aventure d’Un Lit au Pré. Le principe ? Découvrir la vie à la ferme en dormant dans des tentes raffinées plantées au milieu des pâturages. Évidemment, cette idée écolo-bobo vient de Hollande et surfe sur la tendance du retour aux sources.
Attention, pour faire partie du club Lit au Pré (il y en a actuellement quatre autres en France *), il faut montrer patte blanche : l’endroit doit être beau, ne présenter aucune pollution sonore, et, surtout, les fermiers doivent accepter de jouer le jeu. C’est le cas de Marc et Isabelle : « Bienvenue chez nous. Mettez vos bagages dans la brouette et filons à la tente. » Je regarde Fred, perplexe, et me plie aux règles du jeu sans broncher.

La vie sous la tente

A l’intérieur, tout est en bois. Sur 50 mètres carrés sont disposés deux chambres, un lit clos et une grande pièce à vivre avec cuisine et salle à manger. Il y a même des toilettes… avec chasse d’eau, s’il vous plaît ! En revanche, pour les douches, il faut traverser les champs et aller dans les anciennes porcheries, réaménagées depuis. « Évidemment, il n’y a pas d’électricité », rappelle Marc. Pendant qu’il me montre où se trouvent assiettes, couverts, casseroles et autres ustensiles de cuisine, Fred met en route le poêle qui nous servira à la fois de source de chaleur et de plaques de cuisson.

Le cellier: the place to be
A Paris, on a Fauchon et Hédiard. Ici, on a le cellier d’Isabelle. Pour les vivres et les produits, c’est ici que ça se passe. Isabelle a transformé sa grange en mini-épicerie fine, avec pâtes, café, gâteaux, brioches, épices, lait, œufs frais et, bien sûr, légumes du jardin : carottes, courgettes, pommes de terre… La viande est, elle, congelée : agneau, bœuf, poulet. Ensuite, à vous de jouer. Moi, heureusement, j’ai Fred. Le petit malin est venu avec des produits persos, type vinaigre de riz, sauce soja et gingembre frais, histoire de relever tout ça. Tout ce que l’on prend dans l’épicerie est noté sur un cahier, et, à la fin du week-end, on fait les comptes.

Partir en France 

Le bonheur est dans le pré
Pas un bruit de moteur, pas une sonnerie de portable : nous sommes coupés du monde, et c’est bon ! Alors que le pot- au-feu façon Fred mijote, on enfourche les bicyclettes pour une balade dans la campagne. A notre retour, Marc nous fait faire le tour du propriétaire et nous parle avec amour de ses fameuses blondes d’Aquitaine. A la tombée de la nuit, on allume bougies et lampes à pétrole, et on refait le monde au coin du poêle. Elle est pas belle, la vie ?

Frédéric Chesneau en trois points
Son actu : à partir du 4 juillet, à 12h05 sur Canal+, Frédéric recevra tous les samedis un animateur de la chaîne pour un cours de cuisine dans « Les Recettes du globe-cooker ».
Son style : la cuisine d’ailleurs qui épate en deux temps trois mouvements. Tout ce qu’on aime.
Son lieu : quand il ne court pas le monde à la recherche de nouvelles recettes, il donne des cours de cuisine à L’Atelier de Fred, 223, rue Saint-Martin, 75003 Paris. www.latelierdefred.com (Le Figaro-25.06.09.)

2 réponses à “Un lit au pré?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...