Energies marines

**Un Algérien innove dans les énergies renouvelables marines

 Il crée « Thala Energy », un houlomoteur à rotation ininterrompue

<br />
 » /></a></span></strong></span></p>
<p><span style=Il vient de créer ce qu’on appelle un moteur fonctionnant par les pressions des vagues ou un générateur houlomoteur. Le mécanisme permet de produire de l’électricité grâce à l’exploitation des vagues. La spécificité de cette invention, c’est qu’elle est fondée sur le principe de l’ininterruption de la rotation.

Un principe inédit dans le monde des énergies renouvelables marines. Moins coûteux, plus productif et plus rapide. Son inventeur insiste sur ces trois fondements importants de son invention. Des principes auxquels même l’ingénieuse invention écossaise « Pelamis» ne répond pas. En effet l’invention des écossais est opérationnelle en «offshore» seulement, c’est-à-dire en haute mer et a besoin de vagues pour fonctionner. Par contre la création de Nasser Arbane fonctionne également en rives, en « nearshore ».

L’invention de Nasser Arbane permet en effet d’absorber les vagues quelque soit l’importance de leur mouvement : régulier, irrégulier, faible ou fort afin de produire sans interruption de l’énergie électrique. En évoquant « le Pelamis » Nasser Arbane est loin de ce sentiment de comparaison maladive, car il est convaincu que son invention « Thala Energy » puisque c’est ainsi qu’il a baptisé sa création, va révolutionner le monde des énergies marines renouvelables à condition que l’Algérie « s’éveille un bonne fois pour toutes pour propulser vers l’avant toutes ces inventions mises aux oubliettes ».

Tout l’intérêt de l’invention réside aussi dans le fait que son principe de continuité est applicable et peut être exploité dans plusieurs domaines de la mécanique «et cela est vraiment prometteur» s’enthousiasme l’inventeur.

En mai 2011 le créateur dépose son dossier de brevet auprès de l’institut national de la propriété industrielle (INAPI) et son invention est aujourd’hui brevetée.

Mais, la bataille pour faire connaître son invention et surtout la bataille pour sa valorisation pour un éventuel investissement industriel est loin d’être gagnée. L’inventeur évoque : lenteur administrative, un désintéressement total…même si confie-t-il « les pouvoirs publics et même les visiteurs se sont penchés sur mon invention en décembre dernier lors du salon national de l’innovation mais cela est resté limité à l’effet surprise » regrette-t-il.

« Je m’obstine à faire marcher mon invention ici en Algérie et je souhaite que les intérêts de cette invention profiteront à l’Algérie » insiste-t-il. « Je sais que pour faire fonctionner réellement mon invention il faut un lourd investissement mais les énergies renouvelables sont l’avenir de l’industrie en plus mon invention est moins couteuse, plus productive et plus rapide autant la valoriser », a-t-il expliqué.

Le prototype de l’invention a vu le jour grâce à des moyens dérisoires : une roue comme bouée, pièces de la casse, roue de la bicyclette comme poulie … «la réalisation a eu lieu dans un atelier de serrurier qu’un ami m’a cédé quelques temps durant », détaille notre interlocuteur.

Nasser Arbane exerce comme menuisier, il est comptable de formation, et a déjà travaillé comme journaliste. Le déclic pour son invention a vu le jour alors qu’il était dans son atelier de menuiserie, là il se rend compte que la scie à rubans après l’avoir débranchée continue au bout de 25 minutes de plus à tourner. « Cela est du à l’élan mais aussi au poids de la poulie. Plus la poulie est lourde plus la rotation est prolongée », explique l’inventeur.

Pourquoi avoir choisi «Thala » comme nom à son invention ? L’inventeur explique : « c’est un mot amazigh et puis la racine du mot nous la partageons avec le grec. Conscient que je suis du nombre important de mots amazighs qui ne sont pas loin du grec ancien. Plus encore il y a la définition du mot thala qui veut dire source en kabyle, lieu où jadis on découvrait l’amour pour la première fois chez les jeunes kabyles ».

Originaire de Adekar (Bejaia), âgé de 51 ans, Nasser soupire comme pour exprimer une certaine lassitude. «Je veux aboutir mon projet, le concrétiser ». Mais pour cela il faut des moyens, un écho professionnel attentif et ingénieux. Je veux que l’Algérie me donne la possibilité d’aller jusqu’au bout de mon projet ». (El Watan-05.04.2012.)

 

********

*Energies marines..

*La mer est un immense réservoir d’énergies renouvelables encore inexploitées. La houle, les courants marins, les vents, les gradients de température sont autant de sources d’énergies propres et inépuisables dont l’exploitation est un des principaux enjeux des années à venir. 

Mais si la mer peut se montrer généreuse, c’est aussi un milieu naturel soumis à des conditions sévères qui compliquent la mise en place et l’exploitation de ces nouvelles énergies.

Le choix d’un site d’implantation est crucial et le suivi des phénomènes hydrodynamiques autour des structures une fois en place indispensable. NortekMed, spécialisée dans l’étude du milieu marin, accompagne et conseille les producteurs de ces énergies. Recherche de sites maritimes à haut potentiel énergétique (campagne de mesure de courant et de houle, profil de température).

· Aide au dimensionnement des infrastructures par mesure des conditions extrêmes.

· Optimisation des passages et dimensionnement des câbles pour rapatrier l’énergie.

· Sécurisation du chantier lors de la mise en place des infrastructures par mesures temps réel des conditions océano-météo.

· Sécurisation de la navigation à proximité des sites de production.

· Suivi du comportement des infrastructures : Suite à l’installation, suivi des conditions hydrodynamiques à proximité des infrastructures (problématiques d’affouillement, de vibration …). (source:NortekMed.)

**********************

*Les énergies marines.

La filière des énergies marines appelées aussi énergie des océans ou thalasso-énergies, comprend le développement des technologies et la maîtrise et l’exploitation des flux d’énergies naturelles fournies par les mers et les océans. On recense : la houle, l’énergie des vagues, l’énergie des courants, l’énergie des marées et l’énergie thermique des mers (ETM) qui travaille sur le  gradient thermique  entre les couches d’eau de surface et celle des profondeurs.

L’hydroélectricité marine fait appel à des techniques connues : usine marémotrice de la Rance (barrage marémoteur) ou en pleine expérimentation : houlogénérateurs (systèmes à colonne d’eau oscillante, systèmes à déferlement), hydroliennes (hélices sous-marines ou éoliennes sous-marines), ailes planes battantes ou oscillantes, roues à aubes flottantes…

 

 

10 réponses à “Energies marines”

  1. 18 09 2011
    hyips (14:15:35) :

    Thanks for sharing ElAyam.1 » Energies marines with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » Energies marines .

  2. 20 09 2011
    funny status for facebook, funny facebook status messages (04:20:48) :

    I agree with your ElAyam.1 » Energies marines, superb post.

  3. 22 09 2011
    perth builders (17:35:49) :

    Hello, I feel I can see through your eyes as I discriminate the same way & couldn’t help but drop a line to thank you for your research. P.S. I fell you would like this home building website I found before I found this one. There is loads of great resources just like this one. They have all of the best builders for when you are in the market for building a custom home in or around about Perth, WA. I was hoping to spread the word a little

  4. 26 10 2011
    House Training A Puppy (01:21:22) :

    An fascinating communicating is designer scuttlebutt. I judge that you should make solon on this substance, it mightiness not be a prejudice person but mostly fill are not sufficiency to verbalise on such topics. To the next. Cheers like your ElAyam.1 » Energies marines.

  5. 27 10 2011
    certification iso (16:57:24) :

    Article vraiment bien rédigé et carrément bien écrit.

  6. 14 11 2011
    long island (03:34:01) :

    This is tough. Im not calling you out though, personally I think that its those that arent motivated to change.

  7. 25 07 2012
    Skymano (05:53:34) :

    je suis de nouvelle calédonie et l’energie électrique de mon pays est 100% gazoil. J’adhère à ton projet et surtout ne baisse pas les bras acr on a besoin de gens comme toi.
    Que la lutte continue

  8. 7 11 2012
    Air Jordan 4 (17:28:16) :

    Fantastic post, very informative. I ponder why the other experts of this sector do not realize this. You must proceed your writing. I am sure, you have a great readers’ base already!|What’s Happening i am new to this, I stumbled upon this I have found It positively helpful and it has aided me out loads. I am hoping to give a contribution & help other customers like its aided me. Good job.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...