Echos des vagues 2

**12 campeurs étaient bloqués sur un îlot à Annaba..

  ils ont été hélitreuillés par les gardes-côtes algériens

Echos des vagues 2 Bloques-Sur-un-ilot-a-annaba

L’hélicoptère Merlin EH 101 des gardes-côtes de la station maritime Est a inauguré hier avec succès sa première mission de sauvetage qui a concerné 12 jeunes estivants coincés durant 48h au niveau des îlots, «Les deux frères» au sud de la plage Djenane El Bey de la commune de Séraïdi (Annaba), apprend-on du commandement de la station maritime principale des gardes-côtes de Annaba.

Cette opération de recherche et de sauvetage SAR (Search and rescue) a été déclenchée suite à un SOS lancé hier à 11 heures par un citoyen. Agés de 17 à 25 ans, les 12 campeurs sont originaires de Annaba, précisément de la cité plaine Ouest de Annaba. Ils étaient scindés en deux groupes distincts. Depuis mercredi dernier où ils se sont installés sur ces deux îlots, ils n’ont pas pu être reconduits par leur plaisancier, bloqué par une mer démontée, rendant les conditions de navigations défavorables. Assistés par un patrouilleur Fast boat, les gardes-côtes ont pu récupérer à partir de l’hélicoptère cinq estivants saints et saufs, à l’instar des autres jeunes, hélitreuillés quelques moments après. Basé à l’aéroport international Rabah Bitat de Annaba, cet hélicoptère de nouvelle génération a été réceptionné il y a quelques semaines par le MDN. Il assure toutes les missions SAR sur le littoral relevant de la façade maritime Est, qui s’étend de la wilaya de Béjaïa jusqu’à El-Kala (El-Tarf). (El Watan-17.07.2012.)

*********

* Le bateau-école de  l’INSPA d’Alger accoste à Béni-Saf… la curiosité était à son summum au port de Béni-Saf. Un bateau peu ordinaire venait juste d’accoster. Il s’agit en réalité d’un bateau-école, appartenant à l’INSPA d’Alger, que l’école de formation technique de pêche de Béni-Saf a fait venir pour mettre à profit ses stagiaires en fin de cycle de formation. Le bateau, long de 20m, dispose en effet à son bord de tous les équipements et installations ultramodernes (pont, treuil, commande automatique, sonar, sondeur, GPS…) nécessaires et utiles pour faire développer les connaissances théoriques apprises à l’école de pêche, tous types de formation confondus. Le bateau en question, qui porte le nom « Benzaza », peut accueillir jusqu’à 24 stagiaires. A l’école de Béni-Saf, ils sont actuellement quelque 120 stagiaires en phase finale de formation. Notons aussi que le bateau «Benzaza» a été financé par le Japon dans le cadre d’une coopération bilatérale avec l’Algérie.

 Le bateau-école sera disponible à Béni-Saf durant 02 semaines. Les sorties en mer, qui ont débuté ce mercredi, devront se dérouler dans la journée seulement et dans un secteur de mer moyennant les 04 miles pour un chalutage d’Ouest à l’Est. Les mousses, qui sont encadrés par le personnel pédagogique de l’école de Béni-Saf, suivent un programme mis en place par l’école en collaboration avec le commandement du bateau. Allez bonne pêche, futurs marins pêcheurs. (Le Quotidien d’Oran-20.03.2010.)

* Dellys, Algérie…Le corps d’un plongeur repêché-  Les gardes-côtes ont repêché mardi le corps inerte d’un plongeur au port de Dellys. Le noyé a été découvert par les pécheurs qui ont ensuite alerté les gardescôtes qui se sont déplacés sur les lieux pour le repêcher. La victime âgée d’environ 30 ans et dont le corps ne s’est pas encore décomposé, n’a pas encore été identifiée. Selon la version des habitués de la grande bleue, la victime aurait été emportée par les courants marins et que la présence ce jour là d’un brouillard épais l’a empêché de voir la terre ferme et donc de rebrousser chemin. Exténuée la victime aurait rendu l’âme. L’on a appris que la victime a été transférée vers la morgue de la ville et qu’une enquête est menée pour déterminer son identité et les circonstances exactes de sa mort.(Courrier d’Algérie-18.06.09.) 

***************************** 

*Journée mondiale de l’océanographie…le 03. juin….Quelle est la place de la recherche scientifique ? Comment le domaine littoral et maritime sont-ils gérés ? Qui prend les décisions ? Encore aujourd’hui, les projets relatifs à la mer et sa bande côtière se prennent sans concertation ou échange d’informations. Plusieurs intervenants agissent autour du secteur maritime mais jamais en intégrant d’autres sections, d’autres réflexions, d’autres organismes. Et le parent pauvre dans tout cela sont le chercheur et le scientifique. C’est pour y remédier et pour définir un nouveau plan de concertation stratégique que se sont réunis, lundi à l’hôtel Safir à Zéralda, et à l’initiative de la direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les cadres de l’aménagement du territoire, de l’environnement et du tourisme, le secteur de la pêche et des ressources halieutiques et les travaux publics. L’objectif : « Regrouper les intervenants qui agissaient jusqu’ici de façon isolée ou fragmentée. Pour comprendre un écosystème marin, il faut travailler en commun et élaborer des projets qui répondent à des objectifs de développement durable. Car chacun a une vision particulière, une vison profonde de la gestion de la mer et on veut concilier l’ensemble des positions pour en sortir avec un projet commun », a déclaré H. Aourag, directeur général. Concrètement, la rencontre a débouché sur l’élaboration d’un plan qui décrit l’ensemble des éléments et le cadre dans lesquels la recherche en sciences marines doit se faire. Il précisera également les domaines de recherche prioritaires ou répondant aux priorités du gouvernement et qui seront pris en charge par les laboratoires et les unités de recherche du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. « Il y a trois étapes pour faire aboutir des projets », explique Jacques Denis de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer et invité à Zéralda, « il faut une prise de conscience générale, il faut une volonté politique et il faut des moyens ». De ces trois étapes, où en est l’Algérie ?(El Watan-10.06.09.)

 ***************************************

 * Madagh (près d’Oran-Algérie)  … Coincées sur l’île de Sphatex (à moins d’un mille au nord de Madagh 2 et relevant de la commune de Bouzedjar), en raison de mauvais temps en mer, huit personnes ont dû prendre leur mal en patience pour voir arriver les secouristes 72 heures plus tard et retrouver les leurs, apprend-on de source bien formée. Partis en effet mercredi dernier (03.06.09.)en direction de cette île à bord d’embarcations, deux groupes de jeunes gens venus tous d’Oran pour s’adonner à la pêche à la ligne, ont été piégés par une météo imprévisible. Bien que tout le monde ait commencé à lever le camp, bien avant le coucher du soleil, tous savaient qu’il leur serait difficile de s’aventurer à prendre la mer en direction du rivage. Les vents d’ouest, qui se levèrent presque soudainement, ont cloué ainsi tout le monde sur l’île. Tous comprirent que personne n’osera venir à eux. Les appels des téléphones portables annonçaient le début de leur calvaire. De l’autre côté, les familles promettaient que tout rentrerait dans l’ordre une fois que les vents tomberont tout en appelant les leurs au calme. Tous ces visiteurs d’un jour se mirent à chercher un meilleur refuge en attendant que les vents se calment. Tous les moyens étaient bons pour commencer une nuit et une aventure que personne ne se doutait qu’elle allait être malheureusement plutôt plus longue que prévue. Car les vents d’ouest sont toujours persistants. Puis, au fur et à mesure que le temps passait, l’impatience gagnait le groupe. On partageait la rare bouffe qui était restée comme on pouvait, l’eau aussi mais pas les agitations. De l’autre côté, aucun n’osait s’aventurer. Les proches attendaient impatiemment le retour à la normale de la mer mais continuaient de leur parler sur le portable. Puis informés de la situation, les services de la Protection civile de Madagh 2 alertèrent à leur tour ceux des gardes-côtes de Béni-Saf. C’était le vendredi après-midi, nous dit-on. Les gardes-côtes en question partirent aussitôt sur les lieux pour secourir les aventureux. L’opération de récupération à bord du navire se déroula sans problème et le retour sur la terre ferme aussi. Bien qu’affectés physiquement, tous les miraculés étaient en bonne santé sauf un, blessé à la jambe dans un accident nécessitant vraisemblablement un plâtrage. «Un jour de plus et ça aurait été pénible pour nous», a reconnu l’un des rescapés. Une enquête a été cependant ouverte par les services concernés.(Q.O.07.06.09.)

******************** 

*la polyclinique de Mers El-Hadjadj ouverte 24 heures sur 24….Durant toute la saison es-tivale, la polyclinique de Mers El-Hadjadj va activer 24 heures sur 24. Cette polyclinique qui date de 1958, très bien entretenue, se trouve à l’étroit  toutefois, sachant que durant la saison estivale, les urgences sont fort nombreuses, conséquence d’un rush d’estivants. Cette structure sanitaire, qui n’est devenue polyclinique qu’en 2008, mérite, de l’avis des habitants, un emplacement beaucoup plus spacieux, puisqu’elle aura à abriter un laboratoire d’analyses médicales, la radiologie et plusieurs spécialités médicales telle la gynécologie nécessitant de l’espace. Avec l’implantation de la zone industrielle à proximité de la localité, notamment le complexe d’ammoniac et d’urée et la venue d’un grand nombre de travailleurs, cette structure sera fortement sollicitée avec ses 3 médecins et ses 4 paramédicaux. De ce fait, de nombreux citoyens pensent que l’ancienne mairie, qui vient de faire l’objet de grands travaux de réaménagement et de ravalement, située en plein centre-ville, sied le mieux pour abriter les services de la polyclinique. Par conséquent, même les habitants des localités éloignés telles que Chouaha, El-Mactaa, Hassasna et Djelfa ne seront plus obligés d’aller jusqu’à Béthioua pour se faire ausculter et, surtout, pour les urgences de nuit.(Q.d’O. 07.06.09.)

 ********************************* 

* Une Française tuée par un requin – (AFP.02.06.09.) – Une touriste française a été attaquée et tuée par un requin en Mer rouge, au sud de la ville égyptienne de Marsa Alam, a-t-on appris aujourd’hui de source consulaire française. La Française, dont le nom n’a pas été révélé, se trouvait hier matin à bord d’un bateau de plongée, “quand, apercevant un poisson de grande taille, elle a sauté en mer pour s’en approcher”, selon cette source.  Le requin s’est alors rué sur elle, la tuant sans que l’équipage et les autres passagers du bateau ne parviennent à lui porter secours. Transporté à l’hôpital de Marsa Alam, son corps est en cours de rapatriement. L’agence Mena a seulement indiqué qu’une Française d’une cinquantaine d’années avait été attaquée et blessée par un requin.  Il n’est pas rare de croiser toutes sortes des requins dans cette région célèbre pour ses sites de plongée, tout au sud de l’Egypte, mais récemment des squales dangereux ont fait leur apparition à seulement cinq mètres du littoral.Source : AFP 

 ***************************** 

 *Plage de Terga (Témouchent) -Trois lycéens âgés entre 16 et 17 ans et originaires de la commune de Sidi Bel-Abbès sont portés disparus depuis jeudi sur la plage de Sakhra à Terga, à quelque 16 km au nord du chef-lieu de la wilaya, Aïn Témouchent. Venus en voiture avec deux autres amis en visiteurs dans ce joli coin, ils n’ont pas pu, comme d’ailleurs beaucoup d’autres, résister au charme de la grande bleue, pourtant très démontée ce jour-là. Les éléments de la protection civile ont, aussitôt alertés, entamé leurs recherches pour tenter de les retrouver. L’état agité de la mer et les mauvaises conditions de visibilité rendent difficile cette mission de recherche, précise-t-on auprès de la protection civile. Les trois adolescents de la même famille (des cousins) habitent le quartier de Sakia El-Hamra (ex-Faubourg Thiers) dans le côté ouest de la ville de Sidi Bel-Abbès. A leur domicile, sis boulevard Théodore Héritier, l’on apprendra que deux des trois adolescents sont scolarisés en première année secondaire au lycée Boukhari Mohamed (Q.O.30.05.09.) 

***************************** 

*Quatorze sites balnéaires de 13 wilayas côtières du pays, d’Est en Ouest, celles d’Annaba (plage Chapuis), de Skikda (plage Market), de Jijel (plage Kotama), de Béjaïa (Souk Letnine), de Tizi Ouzou (plage Caroubier d’Azzefoun), d’Alger (plage R’mila de Bab El Oued et Tamenfoust), de Tipaza (plage du Chenoua), de Mostaganem (plage Sablettes), d’Oran (Les Andalouses), d’Aïn Témouchent (plage Terga), et de Tlemcen (plage de Marsa Ben M’hidi), ont connu, dans la matinée du jeudi 28 mai, une animation toute particulière : Des milliers de volontaires, dont de nombreux enfants s’y sont, en effet, donnés rendez-vous tôt le matin, pour participer à la désormais traditionnelle – elle en est, cette année, à sa sixième édition – opération « éboueurs » de la mer qu’organise, à la veille de l’ouverture de la saison estivale, le groupe Sonelgaz ; et ce, en partenariat avec la Radio algérienne et le mouvement associatif. Une opération qui a pour objectifs, nous a déclaré Mlle Fella Essahli, chargée de la communication à la direction de Tipaza de la SDA (Sonelgaz Distribution Alger), que nous avons rencontrée sur la belle et grande plage du Chenoua, au pied du majestueux mont du même nom, «d’un côté, le nettoyage des lieux et, de l’autre, d’inculquer aux participants et, plus particulièrement, aux plus jeunes d’entre eux, une culture environnementale et ce, par leur sensibilisation sur l’importance de l’environnement et l’impérieuse nécessité de ses respect et protection… » Des objectifs que les organisateurs et leurs partenaires inscrivent dans la durée mais dont la concrétisation, à l’évidence, se rapproche inexorablement ; comme l’atteste, selon les échos qui nous sont parvenus, la forte participation, nettement plus élevée que toutes celles enregistrées lors des précédentes éditions, constatée sur tous les sites programmés. Et à ce propos, il y a lieu de signaler que ladite participation ne s’est pas limitée aux seuls organismes prévus : les sociétés relevant du groupe Sonelgaz, des organismes, de formation et à caractère social, qui lui sont liés et ses traditionnels partenaires dans des actions similaires : les associations versées dans la défense de l’environnement. Selon Mlle Essahli, « de nombreux organismes et entreprises économiques, publics et privés, ont, en effet, et sans qu’ils n’aient été initialement invités à participer, envoyé des volontaires qui ont pris part à l’opération…» Ils l’ont fait, nous a-t-elle expliqué, « après avoir pris connaissance, par le biais des différentes chaînes de la radio nationale, surtout, de l’organisation (le jour susmentionné) de l’opération « éboueurs » de la mer.» Ce qui dénote, a-t-elle poursuivi, « et de la réussite, chaque année de plus en plus probante, de l’initiative de la Sonelgaz et de l’importance qu’est en train de prendre dans les préoccupations du citoyen algérien la question de l’environnement… » Pour en revenir à l’aspect, disons, officiel du déroulement de l’édition de la présente année, c’est la plage Tamenfoust (ex-La Perouse), dans la wilaya d’Alger qui l’a abritée : dans ce site l’opération s’est, en effet, déroulée en présence des premiers responsables du groupe Sonelgaz et de la Radio nationale…(Le Courrier d’Algérie-30.05.09.) 

***************************** 

* Mostaganem - Non immatriculée, et dotée d’un moteur de 30 CV, de marque ‘’Suzuki’’, une petite embarcation flambant neuf, a été découverte vendredi passé, au large des côtes mostaganémoises. C’est un pêcheur de Stidia, localité côtière située à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Mostaganem, qui est ‘’tombé’’ dessus, à quelque deux milles nautiques, au nord-ouest de son port d’attache, à hauteur du chenal emprunté par les pétroliers et méthaniers, à destination du port d’Arzew. Abandonnant sa tâche habituelle, il s’empressa de replier ses filets et remorquer la barque jusqu’au petit port de fortune de Stidia. In-situ, un examen plus poussé de l’embarcation révèlera quelques effets vestimentaires usés, sans le moindre rapport avec le métier de la pêche, des baskets également usées, des restes de sandwichs et une bouteille d’eau minérale à moitié pleine, ainsi que quatre jerricans de 30 litres vides, dont l’un porte les traces de plusieurs coups de couteau vraisemblablement. ‘’Des traces et des indices qui confortent amplement la thèse que des harraga s’en soient servis’’, selon les dires de certains pêcheurs ayant vu le lot des bagages récupéré. Informés à propos de cette énigmatique découverte, les services de la Gendarmerie nationale ont procédé à la saisie de l’embarcation qu’ils ont remise à l’unité territoriale des Garde-côtes stationné au port de Mostaganem. Une enquête est en cours, en vue d’identifier le propriétaire, et partant, élucider le mystère de cette étrange découverte qui, au demeurant, laisse planer la crainte du pire.(Le Courrier d’Algérie- 26.05.09.) 

********************************** * incident entre 2 chalutiers algériens et les gardes-côtes tunisiens….Un incident comme il en arrive rarement aux limites des eaux territoriales algéro-tunisiennes s’est produit hier aux alentours de treize heures. Deux chalutiers du port d’El-Kala, alors qu’ils étaient en train de pêcher dans les aux territoriales algériennes, furent sommés de suivre un semi-rigide des gardes-côtes tunisiens. Selon les membres d’équipage de ces chalutiers, un coup de sommation a été tiré en l’air et au même moment un semi-rigide des gardes-côtes algériens arriva à pleins gaz obligeant son vis-à-vis à rebrousser chemin, situation quelque peu incompréhensible pour les marins pêcheurs algériens dont le GPS et le radar leur permettent d’éviter de se retrouver en dehors des limites permises. Ensuite les deux chalutiers furent invités à rentrer au port d’El-Kala et leurs membres conviés à apporter leur version des faits auprès des gardes-côtes de la station maritime d’El-Kala. Enfin pour rappel, des incidents pareils se sont produits par le passé.(Q.d’O.- 25.05.09.)

********************************* 

*Mostaganem…Disposant d’un littoral de 104 km de long avec des plages interminables, incontournables pour les estivants de tout le territoire algérien, les autorités locales de Mostaganem, de par la vocation touristique de la wilaya, ont autorisé pour cette saison estivale 21 plages à la baignade et prononcé l’interdiction de 11 autres.  Les préparatifs engagés par la commission de wilaya composée de la direction du tourisme, de l’environnement, des travaux publics, de la protection civile et de la santé ont porté essentiellement sur le contrôle régulier des infrastructures d’accueil des estivants. Plusieurs programmes d’inspection au niveau des restaurants, des vendeurs de glaces et autres sont programmés tout au long de la saison estivale, ainsi que le ramassage quotidien des ordures et la prise des prélèvements hebdomadaires d’eau de mer au niveau des 21 plages autorisées à la baignade. Concernant les infrastructures d’accueil, la wilaya de Mostaganem a réservé cette année pour ses visiteurs 12.542 lits à travers les 19 campings et centres familiaux, 13 hôtels, 2 complexes et enfin 7 résidences touristiques. Par ailleurs et concernant les ressources humaines et matérielles mobilisées pour la saison estivale, la direction de la protection civile a mis en place 21 chefs de centre, 47 agents professionnels, 13 plongeurs et quelque 200 saisonniers équipés de 14 zodiacs et 16 embarcations semi-rigides, en plus de 5 ambulances médicalisées équipées de matériels de réanimation pour la prise en charge sur place. Q.O.- 25.05.09.)
 

******************************** 

* Dix personnes ont péri mercredi 13.05.09. dans le naufrage, au large des côtés de Floride, d’une embarcation surchargée transportant des immigrés haïtiens tentant clandestinement de rejoindre les Etats-Unis, ont indiqué les garde-côtes américains. Dix-sept personnes ont par ailleurs pu être sauvées, a indiqué une porte-parole des garde-côtes de Miami, Marilyn Fajardo. Dix décès sont «confirmés», a-t-elle dit. Les survivants, restés dans l’eau pendant une dizaine d’heures alors que seulement huit d’entre eux étaient équipés de gilets de sauvetage, ont reçu de «l’eau et de la nourriture», et certains d’entre eux ont été hospitalisés, a-t-elle ajouté. Elle a dit espérer qu’ils pourraient fournir des explications sur les circonstances du drame une fois reposés. Trois bateaux des garde-côtes, deux hélicoptères et un petit avion poursuivaient les recherches au large de Boyton Beach, à une centaine de kilomètres au nord de Miami, pour tenter de retrouver d’autres éventuels survivants, a-t-elle ajouté. «Nous ne savons pas combien de personnes nous recherchons», a déclaré lors d’une conférence de presse un capitaine des garde-côtes, James Fitton. «Nous allons continuer à chercher pendant la nuit et nous assurer qu’il ne reste personne». Selon les garde-côtes américains, l’embarcation était composée d’immigrés haïtiens clandestins, partis des Bahamas dans l’espoir de rejoindre la Floride. «La bateau était manifestement surchargé. Il s’agissait apparemment d’une opération de trafic» de clandestins, a indiqué M. Fitton. Le naufrage a eu lieu «vers 02H00 du matin», a expliqué la porte-parole des garde-côtés. Une personne «nous a alertés de l’accident à 12H30 après avoir récupéré trois personnes dans l’eau». Chaque année, plusieurs centaines d’Haïtiens, fuyant le pays le plus pauvre du continent américain, tentent au péril de leur vie de franchir clandestinement les 1.000 km qui séparent Haïti des Etats-Unis sur des embarcations surchargées. En 2007, une soixantaine de clandestins haïtiens avaient trouvé la mort dans le naufrage de leur bateau au large des îles britanniques Turks-et-Caïcos, alors qu’ils essayaient de rejoindre la côte américaine(14.05.09…AFP) 

*************************************** 

* El-Kala…cible des pilleurs de corail. (Q.d’O..07.05.09.)Les récifs coraliens du littoral de la wilaya d’El-Tarf continuent d’être la cible des pilleurs de corail. C’est ainsi qu’hier, lors d’un contrôle de routine, des proliciers de la BMPJ sur la CN 84 à la sortie d’El-Kala ont pu mettre la main sur 10 kg de corail soigneusement dissimulés. Les deux mis en cause ont été arrêtés puis présentés près le tribunal d’El-Kala où le magistrat en charge de l’instruction préliminaire a ordonné leur incarcération en attendant leur jugement. Depuis le début de l’année, ce sont 40 kg de corail qui ont été saisis par les services de sécurité. 


************************************* 

* Mostaganem …Un voilier australien piégé par le sable…Un voilier australien, avec à son bord deux marins, s’est ensablé hier au niveau de la passe du port de pêche de Sidi Lakhdar, dans la wilaya de Mostaganem. Plusieurs tentatives ont été entreprises pour le sortir de cette situation, mais en vain. Les secours ont duré toute la matinée. Les amateurs sur les lieux ont appelé les secours, notamment la marine nationale de Mostaganem, pour aider les marins australiens à sortir de l’impasse. La nature aidant, le sable s’entrepose en permanence sur cette partie du port (la passe), réduisant ainsi la profondeur de l’eau et compliquant aussi le passage. Plusieurs bateaux de pêche ont connu le même sort au niveau de ce port, révèlent des amateurs, qui insistent sur l’importance du dragage en permanence.(Q.d’O. – 07.05.09.)


*************************************** 

* Ghazaouet – Algérie – 05.05.09……La prolifique compagnie d’artistes peintres de Ghazaouet, avec plusieurs expositions en quelques années, est en train d’exposer des couleurs du terroir et de la mer et ce, jusqu’au 7 mai à la maison de la Culture Abdelkader Alloula. Toutes les écoles plastiques y sont présentées et les tableaux donnent une impression d’être réellement dans la ville des deux frères. Les artistes, 8 au total, sont tous novateurs des artistes du cru, inspirés du patrimoine culturel mondial mais aussi de leur environnement direct.  C’est la mer dans tous ses états que l’on voit dans une quarantaine de fresques tout en couleur. Des peintures réalistes à l’huile et au coton de l’artiste autodidacte, Nedjar Zoubir, où les gens de la mer ne sont pas en reste et se montrent en pleine activité ou dans leur difficultés, tel le naufrage d’un chalutier. Le phénomène des harraga est présent et l’on s’attarde devant ce tableau où des jeunes semblent scruter le lointain horizon à l’avenir incertain. Deux autres peintres des plus connus, puisque leurs croûtes ne laissent guère indifférents, Bekhti Abdelkamel, très éprouvé par l’abstrait et le réalisme qu’il conjugue bien, revient avec une exposition de portraits et d’autoportraits passionnante, le jeune Fellak Koumoud Mohammed, fraîchement sorti de l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger pour ses tableaux impressionnistes et Yamani Rachid. D’autres artisans, sculpteur sur cuivre Mouffok Mohammed, décorateur Sabri Abdelkader (confection de noeuds marins), spécialiste en tradition et patrimoine, Abdelmoumène Mohammed et calligraphe Ben Bekhti Feth Allah, tous autodidacte ont, par leurs oeuvres impressionnantes, subjugué un public de connaisseurs lors de l’inauguration de l’exposition : «Ghazaouet est bien présenté artistiquement et le cachet marin imprègne toutes les oeuvres. Merci pour ces artistes qui montrent pour cette glorieuse page peinte aux couleurs de la vie, du quotidien dans l’histoire artistique et culturelle de leur ville», dira un peintre de Tlemcen, qui ajoute «on sent qu’ils se sont, dès la découverte de leur don, passionnés dans ce qui a trait aux arts et au langage qui est le leur grâce à leur regard qui est remarquablement affûté». Mais on reparlera encore de cette compagnie d’artistes qui subjugue par la novation des produits exposés.(Q.d’O.) 

************************************** 

*El-Kala – Algérie- 27.04.09.) ….Les intempéries enregistrées ces derniers mois à travers la wilaya d’El-Tarf, outre l’apport considérable en eau pour les barrages, retenues collinaires, oueds et autres cours d’eau, et les dégâts considérables causés à l’agriculture ont aussi affecté les marins-pêcheurs de la ville côtière d’El-Kala, dont le nombre avoisine les 2.000. Pendant sept mois, la flottille de pêche, composée de 14 chalutiers, 46 sardiniers et de petits métiers, a été contrainte à rester à quai à cause du mauvais temps.
Les membres composant la chambre de la pêche, son directeur, son président, armateurs et marins pêcheurs, patrons de pêche étaient réunis hier à El-Kala pour lancer un véritable cri d’alarme aux pouvoirs publics et responsables concernés pouvant les aider. La situation a été qualifiée de catastrophique, avec sept mois sans activité et la difficulté de faire face aux multiples charges auprès de la CNAS, des impôts, les droits d’accostage et autres frais comme les communications en mer. De surcroît, il fallait entretenir d’une certaine manière ces marins et membres d’équipage forcés au chômage. Ce marasme a fini par gagner quelques marins-pêcheurs qui refusent de se soumettre aux injonctions de leurs patrons, nous dira El-Hadj Salah, dit « Katarel ». Un autre armateur, Haïchour, nous dira que jamais les pêcheurs n’ont connu de tels déboires. Un marin-pêcheur enchaîne pour dire que le dernier d’entre eux est père de famille et a un enfant, et parmi eux, il y en a qui n’ont pu acheter le mouton du sacrifice. Le président de la chambre nous dira qu’ils comptent beaucoup sur l’aide de l’Etat. Pour sa part, le directeur de la chambre dira que ces préoccupations ont été portées à la connaissance des directeurs des impôts et de celui de la CNAS en vue de voir comment aider cette corporation. Lors de cette réunion, il a été fait état de la possibilité de subventions pour le carburant. Pour le directeur de la pêche de la wilaya d’El-Tarf, il y a urgence pour les marins-pêcheurs de constituer une coopérative dont les effets bénéfiques se font sentir en de pareils moments de crise. Enfin, les uns et les autres ont évoqué l’absence d’un marché du poisson dans la région et le diktat qu’ils subissent de la part les mandataires, qui leur prêtent de l’argent en basse saison, pour se faire payer ensuite en poisson à des prix qu’ils fixent eux-mêmes.(Q.d’O
.)


 
 ***********************************

*Le corps du marin-pêcheur porté disparu au large de Madagh (Aïn Témouchent) depuis mardi passé, après le naufrage du chalutier «Tessala», a été retrouvé hier près de la plage de Stidia (côte mostaganemoise). Les courants marins ont entraîné le corps de la victime jusqu’à cette façade maritime (au moins 100 miles marins séparent les 02 lieux), où justement réside un bon nombre de ses proches, grâce à qui le corps fut identifié aussitôt déposé dans la morgue de l’hôpital de ladite localité. Selon l’un des frères de la victime, le corps était resté intact malgré un séjour de 06 jours dans l’eau. Le marin-pêcheur a été enterré dans la même journée au cimetière Sidi Moussa de Béni-Saf, en présence d’une immense foule, en grande partie des gens de la mer. Pour rappel, le chalutier «Tessala’ avait sombré, à 10 miles au large des côtes témouchentoises (Madagh) après qu’un incendie s’était déclaré dans la salle des machines. Onze hommes d’équipage ont pu être sauvés grâce d’abord à des moyens de bord utilisés, puis à l’intervention rapide d’un autre chalutier.(21.04.09.)

************************** 

* Les services de gardes-côtes espagnols ont procédé le mois dernier à l’arrestation de 260 émigrants clandestins, tous originaires de Oued Rhiou à Relizane, et qui avait embarqué des plages d’Oran durant la campagne électorale. Ce convoi de Harraga est arrivé le mois dernier sur les plages espagnoles. Il s’agit de 260 jeunes qui avaient organisé des départs secrets à bord de chalutiers, profitant de la période de la campagne électorale. Les premiers voyages ont ainsi été organisés à partir de Ain Turk lors de la visite du président Bouteflika à Oran en tant que candidat à la présidentielle. Les autres périples ont été programmés les jours ayant précédé de près le jour du scrutin, le 9 avril.  Un passeur aurait prêté son chalutier en contrepartie de 12 millions de centimes pour accompagner chaque candidat à l’émigration clandestine jusqu’à l’autre rive de la méditerranée. A chaque traversée, 30 personnes étaient transportées. Les 260 jeunes ont été arrêtés par les services des gardes-côtes espagnols pour délit d’immigration clandestine, leurs âges ne dépassent pas les 35 ans. C’est la première fois que l’on assiste à un départ en masse de harraga d’une même localité.(Echorouk du 18.04.09.) 

 ********************** 

* Ain Témouchent – De la drogue rejetée par la mer …Incroyable mais vrai, la mer continue d’apporter chaque jour son lot de kif, sur cette partie ouest du littoral témouchentois. Dimanche, d’abord, toute une cargaison de 2,6 tonnes est découverte sur un semi-rigide dérivant près de Sbiât, en plus des 75 kg retirés un peu plus tard. Ensuite, et comme si cette embarcation avait perdu (volontairement, peut-être) en cours de route une partie de son chargement, plusieurs colis sont récupérés, ici et là, par les hommes chargés du plan d’urgence de ratissage. Lundi, 02 découvertes de kif, l’une à Rachgoun (25 kg) et l’autre à Sbiat (45 kg). Mardi, 03 autres quantités ramassées successivement près de la plage de Chatt-El-Ouard (30 kg) relevant de la commune de Sidi Benadda, El-Aïn (30 kg) dans la commune de Ouled Boudjemaa et enfin (06 kg) encore à Sbiât. Selon notre source, les 05 échantillons ont une similitude (emballage et code) avec la drogue découverte à bord du semi-rigide. Première constatation, les 05 paquets ont été récupérés, éparpillés sur une distance d’une soixante de km (le littoral témouchentois en compte 80 km).- (16-.04.09.)


***************************  

* Deux dauphins s’échouent près de Rachgoun - Lundi matin, à quelques minutes d’intervalle, deux dauphins se sont échoués sur la côte d’Oulhaça. Le premier sur la plage de Rachgoun 2 : il mesure 2,80 m de long pour une épaisseur de 75 cm, ce qui lui donne un poids avoisinant la tonne. Ce dauphin porte des taches blanches sur le corps. Contrairement au second qui s’est échoué quelques dizaines de mètres plus à l’ouest, soit sur la plage de Malouse. Celui-ci porte des taches de couleur marron (un marron qui va vers la rougeâtre). Ce dernier mesure un bon mètre, pour 30 cm d’épaisseur, et peut peser jusqu’à 300k. Selon une source, ces dauphins (connus sous le nom de Delphinus delphis) appartiennent à la famille la plus nombreuse de l’ordre des cétacés. Ils sont courants non seulement en Méditerranée mais aussi dans toutes les mers aux eaux tempérées ou chaudes. Les 2 cétacés ont été mis sous terre par les services communaux.(Q.d’O. du 16.04.09.)

 **************************************

* Un marin-pêcheur porté disparu au large de Madagh…(Algérie) - Un marin pêcheur a été porté disparu après qu’une explosion s’est produite, hier vers 6 h du matin, dans la salle des machines d’un chalutier dénommé «Ghazaouet», a rapporté une source, sans donner des détails sur l’origine de cet incident. Mais elle a ajouté qu’un incendie s’est aussitôt déclaré sur le bateau qui se trouvait à quelque 10 milles au large de Madagh 2 (wilaya de Aïn-Témouchent). Alertés, les gardes-côtes de la marine nationale se sont aussitôt déplacés sur les lieux et ont pu récupérer 11 hommes de l’équipage qui s’y trouvaient au moment de l’accident. Les recherches se poursuivent pour retrouver le disparu. Une enquête a été ouverte.(Q.d’O. -15.04.09.)** A entendre les témoignages des rescapés, le marin pêcheur, porté disparu lors du naufrage du chalutier «Tessala» (immatriculé à Ghazaouet et non dénommé Ghazaouet) et appartenant à la société MARPEC, mériterait bien un jour un hommage glorieux. Larbi Miloud, c’est de lui qu’il s’agit, se serait comporté digne d’un commandant de bord d’un bateau qui venait de couler. D’abord c’est lui qui en premier eut au nez l’odeur du brûlé et qui a aussitôt donné l’alerte. Il serait aussi le premier à rejoindre le mécanicien dans la salle des machines et l’aider pour essayer d’éteindre le feu à l’aide d’extincteurs mais en vain. Et quand il fallait mettre à l’eau le canot de sauvetage, il était là aussi. Et quand il fallait trouver une autre solution de secours (le canot s’étant malheureusement retourné sur lui-même et prit l’eau), c’est Miloud qui eut tout de suite l’idée d’utiliser (et de lancer) à l’eau des ballons de filets (un dispositif de pêche flottant composé généralement de 10 ballons liés par une corde), auxquels se sont agrippés les 11 hommes une fois sauté à l’eau et qui eurent la vie sauve grâce à l’équipage du chalutier «Yasser Youb» immatriculé à Béni Saf, qui fut le premier à arriver sur les lieux.Selon toujours les mêmes affirmations, et alors que les flammes continuaient de dévorer le bateau, Miloud était resté un bon moment sur le pont avant de se jeter à l’eau. D’autres versions rapportent qu’il était encore sur le pont, et même dans la salle des machines pour d’autres, quand une explosion était entendue. Mais la version qui revient le plus est que Miloud a bel et bien sauté à la mer, et aurait vainement nagé pour se mettre au niveau de ses collègues, puis plus rien. La marée de l’aube de ce mardi était, semble-t-il, trop forte pour les bras d’un être humain. Des recherches furent aussitôt déclenchées et se sont même poursuivies jusqu’à mercredi pour retrouver le disparu, sans aucun résultat. Jeudi matin, près de la maison familiale, une tente était déjà dressée, signe que ses proches ont peut-être perdu tout espoir de le revoir vivant. L’un de ses frères (Mohamed) nous a dit que toute la famille est prête à accepter ce Mektoub illahi (destin divin). Et d’ajouter: «Mon frère Miloud, 44 ans et père d’un enfant, était parti la veille rejoindre l’équipage de Tessala à Bouzedjar ». Sur le pont, il devait porter un survêtement uni, le pantalon de couleur rouge et la veste d’un bleu mêlé au blanc. Avant de sauter à la mer, il se serait débarrassé de ses bottes laissant derrière lui un bateau en flammes. Il était environ 06h15 du matin ce mardi 14 avril 2009. Tessala ne s’était complètement engouffré, selon notre témoin, que deux heures plus tard. Selon la famille, Miloud, comme le reste de l’équipage, venait de reprendre la mer après quelques jours d’arrêt pour cause de mauvais temps et de quelques pépins techniques. (Q.d’O. du 18.04.09.) 

*****************************

Les autorités russes ont annoncé samedi avoir secouru 44 pêcheurs sur glace restés prisonniers de morceaux de banquise qui dérivaient sur l’océan près de l’île Sakhaline, dans l’Extrême orient russe. «Au total, les bateaux des secours et employés ministériels ont ramené 44 amateurs de pêche sur glace sur la terre ferme», a déclaré Olga Alkina, une porte-parole des services régionaux d’urgence, sur la télévision Vesti-24. «Ils se sentent tous bien et n’ont besoin d’aucun soin», a-t-elle ajouté. Les pêcheurs se trouvaient sur un pan de banquise qui s’est rompu en deux et a commencé à dériver sur l’océan Pacifique, a précisé l’agence Interfax. Ils ont alors appelé à l’aide avec leurs téléphones portables, et ont été secourus alors qu’ils avaient dérivé d’environ un kilomètre, selon l’agence. L’incident a eu lieu au sud-ouest des côtes de Sakhaline, une île située juste au nord du Japon, et où la pêche sur glace est un loisir très populaire.

**********************************

 * candidats pour le«meilleur job du monde»…Le 1er juillet, Benoît Henry quittera peut-être Lyon pour aller «travailler» sur une île déserte australienne. Son boulot: se baigner dans une mer turquoise, faire de la voile, de la plongée, animer un site Internet et effectuer de «menus travaux» pour un salaire de… 12.000 euros par mois. Cet étudiant lyonnais de 23 ans fait partie des 50 candidats retenus ce mardi, sur plus de 34.000 demandes, par l’office du tourisme du Queensland pour son concours «Best Job in the world». Afin d’assurer la promotion de ses plages, cette province a lancé une annonce pour un poste de gardien d’île, rémunéré 150.000 dollars australiens pour six mois

.Plane view Hamilon Island 

 «Décrocher ce job, ce serait comme gagner au loto», s’enthousiasme Benoît Henry. Etudiant en 5e année de marketing à l’ISEG de Lyon, diplômé en informatique, ce passionné de sports et de voyage pense avoir le CV idéal pour décrocher le job. Il a notamment créé un blog pour vanter les mérites de l’île Hamilton et se faire connaître. «J’y montre mes compétences rédactionnelles, en photo, en vidéo, et à créer du buzz», indique Benoît, actuellement stagiaire chez Electronic Arts. La vidéo de sa candidature a déjà été vue plus de 110.000 fois sur Youtube. (03.03.09.)


*************************************  

* Oran (01.03.09.) …C’est déjà la saison estivaleDans le cadre des préparatifs de la saison estivale, une opération de contrôle des hôtels et des agences touristiques sera lancée dans les tout prochains jours, apprend-on de sources proches de la commission de l’environnement de l’APW d’Oran. L’opération ciblera quelque 120 hôtels répartis entre les communes du littoral et Oran-ville, ainsi qu’une trentaine d’agences touristiques. Les responsables de la direction du tourisme s’attelleront de constater de visu les prestations offertes aux touristes et les dispositions prises pour améliorer les conditions d’accueil, d’hygiène et de sécurité. Outre les opérations de contrôle, nos sources signalent que le wali d’Oran vient d’instruire l’ensemble des présidents des APC pour préparer dès à présent la saison estivale en procédant à des opérations régulières de nettoyage des plages, les travaux d’embellissement et de ravalement des façades. Le même responsable a en outre insisté sur le respect des cahiers des charges relatifs à la concession des espaces au niveau des plages et le droit du citoyen d’y accéder gratuitement. Les mêmes instructions ont été données pour la concession des parkings au niveau des communes côtières. Pour éviter des problèmes de pollution, nos interlocuteurs indiquent que les maires sont tenus d’opérer des visites régulières au niveau de leurs plages pour signaler tout rejet des eaux usées à la direction de l’environnement qui prendra les mesures coercitives adéquates. A l’intérieur du tissu urbain des communes côtières, les maires ont été instruits pour l’aménagement des aires de stationnement et les espaces verts. Le premier responsable de l’exécutif a, en outre, appelé les P/APC à procéder à la démolition de constructions érigées illicitement notamment au niveau de certaines plages. Outre les opérations menées par la direction du tourisme et les présidents des APC, nos sources soulignent que la commission de l’environnement de l’APW prévoit de nombreuses sorties à travers toutes les plages de la wilaya, pour préparer un rapport exhaustif sur la situation de ces plages et proposer des solutions concrètes pour préparer la saison estivale dans les meilleures conditions. (Le Q.d’Oran)  

************************** 

 * Oran…(15.02.09.) …Le comité national des marins-pêcheurs affilié à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a tiré, hier, la sonnette d’alarme sur la situation déplorable dans laquelle se trouve le secteur de la Pêche (en Algérie). Dans une rencontre organisée, le même jour, au siège du bureau local de l’UGCAA, à Oran, M. Bellout, président du comité national a appelé, l’ensemble des membres de la corporation à respecter les lois qui régissent le secteur. «C’est le manque d’information qui reste le plus souvent à l’origine de certaines contraintes», ajoute-t-il. Tout en relevant les difficultés que rencontrent les membres de la corporation, l’intervenant a tenu à dénoncer le non-respect de la période de reproduction du poisson ce qui peut constituer une des raisons à l’origine de sa pénurie. Il cite dans ce cas, l’exemple de la sardine qui a atteint la barre des 300 DA le kg, du jamais vu! A cela vient s’ajouter le non-respect de la loi du 18 mars 2004 portant sur le calibrage et la commercialisation du poisson. «Ils sont en train de détruire les ressources halieutiques en pêchant dans les zones 1 et 2», signale-t-il. En dénonçant le phénomène de la pêche à l’explosif et de la pêche dans les zones interdites, le président du comité national a appelé l’ensemble des instances locales, notamment les services de la direction du Commerce à intensifier le contrôle dans le circuit de la commercialisation du poisson. (Le  congrès national est prévu le 7 mars à Alger et porte sur la création de la fédération nationale des marins- pêcheurs.)

   ****************************************

* Une Libanaise a eu la surprise de sa vie en découvrant 26 graines nacrées dans une huître dans un restaurant de poissons et fruits de mer.

 dauphins.jpg 

*ORION, Philippines – (Associated Press)- Au moins 200 dauphins se sont échoués mardi (10.02.09) dans les eaux peu profondes de la baie de Manille aux Philippines, déclenchant une vaste opération de sauvetage mobilisant des centaines de bénévoles et de pêcheurs qui se sont employés à les repousser vers le large. Ce fait inhabituel pourrait avoir été provoqué par un séisme sous-marin susceptible d’avoir endommagé les tympans des animaux leur faisant ainsi perdre le sens de l’orientation. Selon une autre hypothèse, le groupe suivait peut-être un chef de file malade ou blessé, a expliqué Malcolm Sarmiento, directeur du Bureau des pêcheries et ressources aquatiques, joint par téléphone. Les dauphins, entre 200 et 300, ont été aperçus à environ 1,5 kilomètre des côtes, entre les communes de Pilar et Orion dans la province de Bataan, à quelque 100 km à l’ouest de Manille. Les pêcheurs et villageois se sont regroupés sur la plage et sont entrés dans l’eau, faisant du bruit avec leurs mains pour repousser les dauphins. Une vingtaine de bateaux ont également guidé les animaux vers le large. «C’est quelque chose d’inhabituel. C’est la première fois qu’un groupe aussi important de dauphins pénètre dans la baie de Manille et se comporte de manière aussi étrange», a souligné M. Sarmiento. Selon Alberto Venturina, le vétérinaire de la province, trois dauphins morts -deux adultes et un bébé-ont été découverts échoués plus au nord dans la commune d’Abucay. Les deux adultes avaient les tympans endommagés, a-t-il précisé. Les autorités travaillaient en concertation avec des associations et des pêcheurs pour empêcher l’échouement des dauphins et éviter de nouveaux décès parmi les animaux, a ajouté M. Venturina. Des échouements de dauphins se produisent régulièrement aux Philippines, mais impliquent rarement un si grand nombre d’animaux.

Plus de 200 dauphins se sont échoués sur la plage de Balanga, au nord de Manille.

  *********************************

 * La mafia du corail…Des sources locales de la ville d’El Kala ( Est algérien) ont révélé que des pseudo-associations qui ne détiennent que des reçus de leur dossiers de demande d’agrément, ainsi que des soit disons chercheurs, sont actuellement les protecteurs de la mafia du corail qui tend à amortir les coups assénés par les forces navales.  Des rapports sécuritaires et administratifs ont révélé qu’un bon nombre d’associations locales  qui n’ont pas été encore agréé ont été créé par les barons du corail. Aussi, ces réseaux mafieux ont employé des universitaires comme étant des « protecteurs des richesses halieutiques » or que l’activité est initialement le trafic de corail. Depuis 2001, avec l’édition du décret de défense de pêche du corail sur les cotes de la wilaya d’Ettaref, le baron du corail  a usé de tous les moyens possibles : bateaux de pêche et autres qu’il met à la disposition de chômeurs qui les exploitent dans le but de pêcher le corail et le sortir via les frontières. Par ailleurs, les mesures entreprises par les gardes cotes ont permis de paralyser l’activité de la mafia du corail. En 2001 déjà, à la date de l’édition du décret, les quantités saisies avaient atteint les sept quintaux, une quantité arrêtée par les gardes cotes et la gendarmerie nationale, ainsi que les forces navales. 

***************************

° Un chalutier crevettier de 30 m a coulé, vendedi 19.12.08. à 13h, a quelque 10 milles du port de Mostaganem. Les circonstances exactes ayant entraîné le naufrage du chalutier immatriculé au port d’Oran restent, toutefois, inconnues pour le moment. Les 10 membres d’équipage ont été, quant à eux, secourus par un autre chalutier immatriculé au port de Mostaganem qui avait reçu des appels de détresse du chalutier sinistré. Ils sont sains et saufs. Le chalutier crevettier congélateur est spécialisé dans la pêche de la crevette. Il peut rester plusieurs jours en haute mer. A noter que les conditions climatiques se sont améliorées, hier, après plusieurs semaines de mauvais temps0(20.12.08)

 ° 42 kg de corail saisis à El-Kala- 22 juin 2008- 42 kg de corail brut destiné à la contrebande ont été saisis récemment à El-Kala, wilaya d’Et-Taref. Cette quantité de corail a été découverte au domocile d’un individu connu des services de sécurité.. Il achetait le corail pèché illégalement, pour l’écouler par la suite au-delà des frontières à un prix équivalant à 100.000 da le kilo. En dépit de l’interdiction de l’exploitation du corail depuis 1995, après le ravage causé par les contrebandiers à cette richesse naturelle, ces derniers continuent de racler les fonds coralliens en leur causant de grands dommages.

** L’Association “Phoenicia”, à caractère écologique, pour la la défense et la protection de la mer et du milieu marin- Oran-organise depuis plusieurs années, diverses activités de sensibilisation et de défense du milieu marin, auprès des armateurs, des marins pècheurs et des établissements scolaires, afin de préserver les ressources halieutiques et les sites magnifiques de nos cotes.

************************************** 

* Port de ténès …Si le trafic portuaire connaît indéniablement depuis une décennie une croissance exponentielle, les infrastructures de base, quant à elles, demeurent inchangées, pénalisant ainsi les opérateurs économiques qui utilisent le port de Ténès en matière de manutention.  Le trafic a augmenté de 42% au cours de l’année 2008 par rapport à 2007. La direction portuaire prévoit un trafic de 700.000 tonnes au cours de cette année.
Cependant, ce port de commerce, qui pourrait soulager ceux d’Alger, Mostaganem et Oran, attend toujours sa mise à niveau sur le plan infrastructurel. En premier lieu, il y a le dragage du bassin devant aboutir à l’approfondissement du tirant d’eau (à quelques endroits, il serait de 7 mètres aujourd’hui), qui n’est toujours pas réalisé. Cette opération, si elle venait à être effectuée, permettrait au port de faire accoster des navires de gros tonnage. En second lieu, les travaux de réalisation du quai Sud traînent toujours. Lancés en 2007 lors de la visite présidentielle, des travaux, qui devraient être réceptionnés dans un délai de 36 mois, accusent un retard assez important. On estime à 40% le taux d’avancement des travaux. A cela s’ajoute le manque d’aires de stockage au niveau de l’enceinte portuaire. A ce sujet, le PDG de l’Entreprise portuaire de Ténès souhaiterait que le terrain ayant appartenu à l’ex-ENS (sidérurgie), situé à Sidi Akkacha (distant de 7 km de Ténès), lui soit cédé pour l’entreposage des différents produits.
Par ailleurs, à cette situation propre au port est venu se greffer un autre problème : celui de l’accès. Selon le PDG de cette infrastructure portuaire, M. El-Hamri Khaldi, environ 300 camions (semi-remorques) se rendent chaque jour au port pour les opérations d’exportation ou d’importation. Il s’agit des produits importés suivants : ammonitrate, céréales, bois, fer à béton, minéraux… Ainsi que des produits exportés, principalement des déchets ferreux. Selon ce même responsable, cet important trafic de camions crée un embouteillage monstre aux abords du port, d’où il serait urgent d’élargir la chaussée qui mène de la ville au port afin de réaliser des évitements pour soulager, d’une part, l’unique pont de l’oued Allala qui mène vers le port et, d’autre part, désengorger ce dernier. Cette situation, selon le PDG de l’EPT, va devenir insoutenable à l’approche de la saison estivale, lorsque des milliers d’estivants afflueront vers la plus grande plage de la ville qui côtoie le port. D’ailleurs, même la ville de Ténès n’est pas épargnée par ces embouteillages énormes à l’arrivée de l’été. D’où l’urgence, selon le PDG de l’Entreprise du port, de revoir le plan de la circulation de la deuxième grande ville de la wilaya. (Q.O. 12.03.09.)

********************

 

19 réponses à “Echos des vagues 2”

  1. 22 08 2011
    fishin 2 go (10:06:01) :

    Thanks i love your article about ElAyam.1 » Echos des vagues 2

  2. 24 08 2011
    death worm apk (08:01:21) :

    Thanks i love your article about ElAyam.1 » Echos des vagues 2

  3. 24 08 2011
    fishin 2 go full (08:01:22) :

    Thanks i love your article about ElAyam.1 » Echos des vagues 2

  4. 13 09 2011
    Irrimiwep (20:08:44) :

    http://mov55.com/in.cgi?2http://l3.image.analteenangels.com/tour1/images/preview/montage/header_montage_2.jpg
    [URL=http://ameasgenli.0fees.net/timeline-of-emily-dickinson.html – timeline of emily dickinson[/URL –
    [URL=http://vendpenical.297m.com/doctor-fucking-patient-and-nurse.html – doctor fucking patient and nurse[/URL –
    [URL=http://lindperloatemp.koon.pl/string-bikini-pantie.html – string bikini pantie[/URL –
    [URL=http://untinfaisea.4mtm.net/cruising-gay-place.html – cruising gay place[/URL –
    [URL=http://dingkewinters.1sthost.org/gay-italy-pisa.html – gay italy pisa[/URL –

    lana brooke nude forum anothersite
    brazilian bikini wax in maryland
    creative pd1110 webcam driver
    dick sucked tranny
    floss bikini gallery

    [URL=http://icflopsinkbi.tha.im/anal-babe-inbody-mature.html – anal babe inbody mature[/URL –
    [URL=http://siratonab.host4zero.com/dick-index-industralm-yoll-net-link-suck-html.html – dick index industralm.yoll.net link suck.html[/URL –
    [URL=http://onsupabiz.my-php.net/gay-guy-photo.html – gay guy photo[/URL –
    [URL=http://ergenkoport.rab7net.org/thai-bikini-girls.html – thai bikini girls[/URL –
    [URL=http://fermaiphylna.php0h.com/foto-video-porn-gratis.html – foto video porn gratis[/URL –

    bikini brief man nylon sheer
    beautiful mature brunnette women masturbating
    portable oxygen analyzer
    just teen pics
    apartment barcelona in lesbian

    [URL=http://suppspewecam.i5ws.com/uncensored-lesbian-hentai.html – uncensored lesbian hentai[/URL –
    [URL=http://cobeadeform.00000web.info/asian-sex-tit.html – asian sex tit[/URL –
    [URL=http://tionicbeasub.0fees.net/free-interracial-fucking-pic.html – free interracial fucking pic[/URL –
    [URL=http://zuericompsicht.0adz.com/diaper-site-teen-web.html – diaper site teen web[/URL –
    [URL=http://wertvasuply.e-adoresu.info/teen-sex-health.html – teen sex health[/URL –

    mature woman young man
    orange micro ibot webcam
    gallery lesbian lingerie
    gay and lesbain marriages
    summary and analysis of the dream

    [URL=http://apenodman.fbdhost.com/webcam-costa-del-sol.html – webcam costa del sol[/URL –
    [URL=http://enmasdeohu.twohosting.com/teen-movies-list.html – teen movies list[/URL –
    [URL=http://dubgahade.php0h.com/cash-cock-guy-sucking-young.html – cash cock guy sucking young[/URL –
    [URL=http://weicanirid.fhosts.info/amateur-shower-voyeur.html – amateur shower voyeur[/URL –
    [URL=http://techsticlogat.zoka.cc/naturist-russian-teen.html – naturist russian teen[/URL –

    actor indian pussy
    eat like pussy who woman
    k.d aubert nude
    american dating latin sexy woman
    dating keisha knight pulliam

    [URL=http://hutitigde.ckfreehost.com/anal-female-picture-sphincter.html – anal female picture sphincter[/URL –
    [URL=http://prefonwatne.phpzila.net/porn-de-sexe.html – porn de sexe[/URL –
    [URL=http://trogrudmerun.prophp.org/huge-gaping-pussy-holes.html – huge gaping pussy holes[/URL –
    [URL=http://atakheater.quangcaophuyen.net/bisexual-married-man.html – bisexual married man[/URL –
    [URL=http://mindpoonsrity.freehostnow.info/extreme-pic-sex.html – extreme pic sex[/URL –

    j lo’s pussy
    charles dickens background
    tit fuck tgp
    porn live young
    40 week pregnant belly picture

  5. 18 09 2011
    droid bionic (09:47:14) :

    Thankyou for sharing ElAyam.1 » Echos des vagues 2 with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » Echos des vagues 2 .

  6. 19 09 2011
    Tattoo Fonts (20:55:18) :

    Wonderful blog! I found it while searching on Yahoo News. Do you have any suggestions on how to get listed in Yahoo News? I’ve been trying for a while but I never seem to get there! Thank you

  7. 19 09 2011
    Funny Facebook Status (23:46:54) :

    I agree with your ElAyam.1 » Echos des vagues 2, great post.

  8. 22 09 2011
    custom home builders perth (15:21:52) :

    Hello, I fully understand your point and I felt obligated to thank you. On a side note I think you will love this home buying online resource I was recommended to right before I found this site. There is loads of great information similar to your site. They have everything from A-Z for if you are deciding whether or not you will be building a custom home around Perth. Just thought I would help you out

  9. 23 10 2011
    http://www.offlinegenius.com (01:12:24) :

    Very good blog! Do you have any recommendations for aspiring writers? I’m planning to start my own blog soon but I’m a little lost on everything. Would you advise starting with a free platform like WordPress or go for a paid option? There are so many choices out there that I’m totally confused .. Any recommendations? Cheers!

  10. 23 10 2011
    auto approve list (11:45:18) :

    Boa noite amigos, com certeza mandar um SMS grátis está cada vez mais trabalhoso devido falta de opções das operadoras de telefone. Há ainda os websites que prometem entregar meu SMS mas nem sempre chegam recepiente final. Alguns como o Mundo oi e o Oi Torpedo funcionam mas e para as outras operadoras? E os que dizem que enviam e nada chega. Para onde está indo as meus SMS? E para a Tim, Vivo? Alguma Idéia? Ou significa ter de comprar?. É só um desabafo, realmente está difícil achar serviços para mandar SMS barato.

  11. 9 11 2011
    Nathaniel Wong (20:14:06) :

    But a smiling visitor here to share the love (:, btw great design and style . « The worst-tempered people I’ve ever met were the people who knew they were wrong. » by Wilson Mizner.

  12. 11 11 2011
    league of legends download (00:11:36) :

    Thanks!

  13. 12 11 2011
    scrapebox list (22:06:14) :

    Im extremely impressed with your writing abilities and even while using structure for ones blog. Are these claims a paid theme or have you customize it yourself? Anyway keep up to date the great high-quality writing, it’s rare to look a nice blog just like it currently..

  14. 12 11 2011
    Nadene lung (22:10:48) :

    I’ve gone ahead and bookmarked http://niarunblogfr.unblog.fr/echos-des-vagues/echos-des-vagues-2/ on Digg.com so i could share it with some people. Anyway i like the post « ElAyam.1 » Echos des vagues 2″ I just used it as the entry title in my Digg.com bookmark, Cheers!.

  15. 14 11 2011
    Eric Hoof (08:35:55) :

    It’s truly a cool and beneficial piece of info. I’m glad which you shared this useful information with us. Please maintain us informed like this. Thanks for sharing.

  16. 28 09 2012
    Red Meizitang (23:14:38) :

    One thing I would really like to touch upon is that weightloss system fast can be achieved by the right diet and exercise. People’s size not simply affects appearance, but also the entire quality of life. Self-esteem, depressive disorder, health risks, along with physical capabilities are afflicted in an increase in weight. It is possible to just make everything right and still gain. Should this happen, a problem may be the primary cause. While a lot food instead of enough work out are usually to blame, common medical conditions and traditionally used prescriptions could greatly increase size. Many thanks for your post in this article.

  17. 1 11 2012
    NFL Jerseys Wholesale (11:07:20) :

    I found this great website. Thank publish rich content articles. – It’s fabulous!! Really good, I saw repeated many times, Good, get support

  18. 28 12 2012
    bloons tower defense 5 (10:31:56) :

    Nice share, thanks.
    bloons tower defense 5 http://bloonstowerdefense5.tumblr.com/

  19. 11 03 2016
    Jadwiga Schusted (21:29:08) :

    Thank you for sharing excellent informations. Your site is very cool. I am impressed by the details that you’ve on this website. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this web page, will come back for extra articles. You, my friend, ROCK! I found simply the information I already searched all over the place and just could not come across. What an ideal website.

    http://www.bastcilkdoptb.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...