échos des vagues 1

échos des vagues 1

*********************************************

**Les Garde-côtes secourent cinq personnes bloquées sur un rocher en mer au large d’Annaba

Cinq personnes, bloquées en mer sur un ilot appelé “Rocher des deux frères” au large de Seraïdi (Annaba) ont été secourues et récupérées saines et sauves, samedi -20.04.2013- lors d’une opération de sauvetage, selon le groupement territorial des Gardes-côtes d’Annaba.Sortis en mer le 19 avril 2013 pour une partie de pêche, les cinq personnes se sont retrouvées isolées sur un îlot dans la zone des Deux Frères au large de Séraïdi (Annaba). Surpris par un changement de l’état de la mer, ils sont perdu leur embarcation et ont du passer la nuit sur le petit récif qui les a recueillis. Dès que leur disparition a été signalée le 20 avril au matin, le Commandant de la façade maritime Est relevant de la 5° région militaire a ordonné de lancer les recherches. Les disparus ont été retrouvés vers 14h30 et n’ont pu être sauvés que par hélitreuillage car l’îlot, très déchiqueté, était inabordable par les vedettes des Gardes côtes d’Annaba (GTGC).Nos sources nous ont indiqué qu’effectivement « les sauvetages et intervention en mer sont devenus plus fréquents mais que les nouveaux équipements, vedettes, remorqueurs, hélicoptère SAR (Search And Rescue) acquis par les forces navales facilitent considérablement la tâche et se sont révéler être des outils de travail très appréciables ». Menée sur ordre du commandant de la façade maritime Est relevant de la 5ème région militaire, cette opération, qui s’est déroulée dans de “bonnes conditions”, a mobilisé une vedette rapide et un hélicoptère de sauvetage des forces navales, a précisé la même source. Les cinq personnes ont été évacuées à bord de l’hélicoptère vers l’aéroport Rabah-Bitat d’Annaba où elles ont subi des examens médicaux, a-t-on également indiqué au groupement territorial des Gardes-côtes.*APS + El Watan-20.04.2013.

Des pêcheurs découvrent de la drogue flottant sur l’eau

Une quantité de 2,5 kg de kif traité dissimulée dans un paquet a été découverte par des pêcheurs marins, flottant sur l’eau, au large de Sidi-Lakhdar, une station balnéaire située à l’Est, à une cinquantaine de kilomètres du chef-lieu de Mostaganem, selon des sources concordantes, a-t-on appris. Le paquet en question a été remis aux services compétents, ajoute notre source d’information. Par ailleurs, l’on nous signale qu’une enquête a été ouverte par les services territorialement compétents pour élucider cette affaire. Il faut aussi signaler que la wilaya de Mostaganem vient d’enregistrer plusieurs découvertes depuis l’année en cours, rajoute notre source d’information.*El Watan-17..11.2012.

*******************************

*Somalie : un navire antipirates porte secours à 68 personnesdans le golfe d’Aden – Un navire espagnol de la force européenne de lutte contre la piraterie au large de la Somalie a porté secours à un petit bateau qui dérivait au milieu du golfe d’Aden avec 68 personnes à bord. Le bateau a été aperçu samedi par un avion de reconnaissance japonais, alors qu’il dérivait à environ 100 miles nautiques (environ 185 km) des côtes somaliennes. Averti, le navire de guerre espagnol, le «Relampago» s’est détourné pour lui porter assistance. En raison de l’impossibilité de réparer le moteur en très mauvais état, il l’a ensuite remorqué jusqu’au port de Boosaaso, dans le nord de la Somalie.*10.09.2012.

**30 kg de kif traité rejetés par la mer à la plage de Rachgoun.1 (Béni-Saf)

C’est encore sous forme de paquets que 30 kg de kif traité ont été récupérés non loin de la plage de Rachgoun 1 par une patrouille de gendarmes de Béni-saf, a-t-on appris auprès d’une source digne de foi. Sans la vigilance de ces derniers, les premiers baigneurs de cette matinée de lundi faillirent se trouver nez à nez avec ce cadeau empoisonné. Inutile de rappeler que ce genre d’évènement est devenu presque banal quand, souvent, et à la faveur des vents marins, un, voire plusieurs paquets, abandonnés en mer, voient leur course se terminer jusqu’au littoral. Les paquets de kif sont souvent soigneusement emballés pour éviter tout contact du contenu avec l’eau. Inutile aussi d’être un spécialiste pour supposer que c’est souvent une faillite (voire ruse) des narcotrafiquants qui, se sentant coincés, par une présence, en haute mer, de policiers marins, «vident» leur cargaison prohibée avant de «s’évanouir» entre les 02 bleus. Notons aussi que le plan d’urgence de surveillance, mis en place par les services concernés, à la recherche de tout emballage ou tout mouvement suspect ou indice, a très souvent apporté ses fruits. Une enquête a été ouverte..(Quotidien d’Oran-19.07.2012.).

**Huit décès par noyade à Mostaganem…La wilaya de Mostaganem a enregistré depuis le lancement de la saison estivale 8 décès par noyade, pour la plupart dans des zones non surveillées. Notons que la wilaya de Mostaganem est classée 2ème dans le nombre de décès au niveau national après la wilaya de Bejaïa. Par ailleurs, les services de la protection civile ont annoncé que 3,5 millions de visiteurs ont été enregistrés au niveau des 21 plages autorisées à la baignade dans la wilaya, et ce de la période allant du 1er juin au 10 juillet de l’année en cours. Toutefois, les plages seront désertes à partir du samedi prochain coïncidant avec le 1e jour du mois de Ramadhan.(Quotidien d’Oran-19.07.2012.)

**deux sœurs  de 6 et 13 ans emportées par la mer à Bouzedjar

La plage surveillée de « Bouzedjar 1 » relevant de la commune de Bouzedjar, daïra d’El-Amria, a connu, avant-hier, le décès de deux (02) enfants sœurs, âgées respectivement de 6 et 13 ans, qui ont été emportées par des vagues de la  mer un peu agitée. Malgré les efforts des éléments de la protection civile qui  sont rapidement intervenus  et prodigués sur place des soins, le destin  a imposé son diktat. Les corps des deux (02)  sœurs défuntes  qui sont originaires de la wilaya de Sidi-Bel- Abbès ont été transportées  à  la morgue de l’hôpital « Ahmed  Medeghri » d’Ain-Temouchent. Tandis que les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une enquête. Rappelons que deux (02) autres décès par noyade ont été enregistrés au niveau de la plage 2 de Bouzedjar non surveillée, de  deux (02) estivants dénommés B.A et Y.B âgés respectivement de 15 et 18 ans, le premier défunt originaire de Mascara et l’autre de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès. En l’espace d’une semaine, ces deux plages précitées ont enregistré quatre (04) décès par noyade. Selon les informations recueillies, il a été enregistré 08 décès par noyade depuis le 1er juin 2012. (Réflexion-18.07.2012.)

**Un jeune décède par noyade à Bousfer(Oran)…Un jeune homme de 19 ans, répondant aux initiales de F.Ch.Y., s’est, dans l’après-midi d’avant-hier, noyé au niveau de la plage non surveillée de la crique, relevant de la commune de Bousfer,  relevant de la daïra d’Aïn El Turck, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile. En effet, il s’agit d’un jeune qui résidait au niveau de la commune de Zahana, relevant de la daïra de Sig, wilaya de Mascara, qui s’est noyé vers les coups de 15h, nous précisera notre même interlocuteur. Sitôt alertés, les plongeurs de la protection civile se sont mis à sa recherche, et le corps du défunt n’a été repêché qu’après 17h. La dépouille du jeune homme a été déposée au niveau de la morgue de l’hôpital d’Aïn El Turck, et une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale du chef  lieu. (Réflexion-17.07.2012.) 

**Six pêcheurs secourus au large de Mostaganem…Six pêcheurs ont été sauvés d’une mort certaine dans la soirée de mardi à Mercredi (18.07.2012.)  au large d’Ouréah (Mostaganem) à 2 miles marins. Piégés par une montée des vagues favorisées par un vent d’ouest, de 50 km/h, le chalutier a coulé après une panne mécanique survenue dans les moteurs. Un hélicoptère et un remorqueur appartenant à l’EPM de Mostaganem ont été mobilisés dans l’opération de sauvetage des marins …(Quotidien d’Oran-19.07.2012.)

*Un passager français secouru par les forces navales algériennes au large des côtes de Skikda…Un passager français, qui a eu un malaise cardiaque à bord d’un ferry battant pavillon maltais, a été secouru hier par un hélicoptère des forces navales algériennes au large des côtes de Skikda, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Suite à un appel émis par le centre de recherche et de coordination maritime de Madrid, reçu par le Centre national des opérations de surveillance et de sauvetage des forces navales le 18 juillet 2012 à 13h, indiquant qu’un passager de nationalité française à bord d’un ferry portant le nom «Horizon» battant pavillon maltais, a eu un malaise cardiaque, et cela à 150 km au nord-ouest de Bougarouni, dans la daïra de Collo, wilaya de Skikda, un hélicoptère avec à son bord un médecin a été dépêché sur place pour une opération d’évacuation du malade», précise la même source. «Le malade, après avoir reçu les premiers soins, a été transféré à l’aéroport d’Annaba avant d’être évacué par les services de la Protection civile vers l’hôpital», ajoute le communiqué. (El Moudjahid-18.07.2012.)

**Les Allemands forment des marins algériens…La marine allemande, la Deutsche marine, va former des officiers et des sous-officiers algériens. On ne connaît pas pour l’instant la durée ni l’étendue du programme mais il s’inscrit dans le cadre des opérations de la marine nationale pour la surveillance de nos eaux territoriales et du contrôle du trafic maritime en Méditerranée.
L’information publiée le 15 juillet 2012 dans Bild am Sonntag, l’édition dominicale du journal allemand à grand tirage et d’inspiration tabloïd Bild, évoque le début d’une coopération importante entre les marines allemande et algérienne. Mais il s’agirait, selon une source du Quotidien d’Oran, de l’application d’un «volet formation» compris dans l’achat en mars dernier mais non encore officiellement confirmée par l’Algérie de deux frégates porte-hélicoptères de type A200-MEKO.
La réception de ces frégates (490 millions de dollars us) dotées de missiles antinavire RBS-15 Mk3 (de fabrication germano-suédoise) nécessite, selon la même source, une «action-formation» qui pourrait durer plusieurs mois. Elle ne sort pas de l’ordinaire des projets que poursuivent depuis quelques années les forces navales algériennes dans le nouvellement de ses équipements. Mais elle confirme tout de même l’ampleur du programme de coopération militaire dans lequel Alger et Berlin ont décidé de s’engager.
En 2010, à l’occasion de sa visite historique effectuée en Allemagne, le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika et la chancelière Angela Merkel ont évoqué la volonté des deux pays d’inclure dans leur partenariat les questions de défense. Mais c’est son ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci qui, en recevant en janvier dernier à Alger son homologue allemand Guido Westerwelle, avait sans ambiguïté affirmé que le rapprochement en cours entre Alger et Berlin allait comporter un volet militaire important.
Selon des sources concordantes et publiques pour certaines, l’Algérie devrait pour les dix prochaines années acheter pour près de 14 milliards de dollars de matériel militaire allemand. Dans le cadre de ces accords, les groupes Rheinmetall et MAN doivent construire des blindés de transport Fuchs, Daimler vendrait à notre pays des véhicules tout-terrains tandis Thyssen Krupp aiderait à la construction de navires de guerre et à la formation de personnel naval.
Cinquante ans après son indépendance, l’Algérie confirme ainsi ce qui se dit depuis une dizaine d’années déjà: l’intention nette de ses forces armées et navales dans le cas présent de se moderniser en s’orientant vers une coopération plus élargie géographiquement et en s’assurant des atouts lui permettant l’interopérabilité dont elles ont besoin pour gagner en efficacité en indépendance opératoire. Pour rappel, le contrat militaire de 14 milliards de dollars avec l’Allemagne, s’il venait à être confirmé, est le plus important jamais signé par l’Algérie avec un pays occidental et, de surcroît, membre de l’OTAN..(Quotidien d’Oran-19.07.2012.)

.**Un jeune mortellement blessé par balle à Mers El-Hadjadj, daïra de Béthioua, à l’est de la wilaya d’Oran…Un jeune homme, âgé de 29 ans, a été mortellement blessé par balle dans des circonstances qui n’ont pas été déterminées, dans la commune de Mers El-Hadjadj, daïra de Béthioua, à l’est de la wilaya d’Oran. Ayant reçu une balle au niveau de la jambe, la victime a été évacuée vers l’hôpital d’El-Mohgoun dans un état critique, avant d’être transférée vers le service des urgences médicochirurgicales du Centre hospitalo-universitaire d’Oran, où elle a rendu l’âme peu de temps après son admission. Différentes versions ont été données concernant les circonstances du drame. Toutefois, du côté de la gendarmerie, aucune version n’a été confirmée. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame..(Quotidien d’Oran-19.07.2012.)

**Panique à  à Mers El-Hadjadj…Des bandits attaquent la plage!

L’affaire est grave. Elle ressemble à ces incursions terroristes vécues sur cette plage durant la décennie noire.A la simple différence, les assaillants qui ont attaqué la paisible plage de Port-aux- Poules (Mers-El-Hadjadj) en cette nuit de mardi n’étaient pas barbus.
Mais ils étaient par contre munis de toutes sortes d’armes blanches : matraques, couteaux, épées, bombes lacrymogènes, chaînes, etc. Selon nos sources, il s’agit d’un gang d’au moins 20 bandits qui se sont aventurés sur la plage aux environs de 22h pour dépouiller les vacanciers de leurs biens. Bijoux, portables gadgets électroniques, vêtements, etc., tout passait. Un pillage qui ne s’est fait pas de main morte, puisque pas mal d’hommes qui se sont décidés de ne pas se laisser faire ou qui ont défendu leurs femmes se sont carrément fait tabasser. Ce qui renseigne sur toute la panique à l’ombre de cette pagaille qui eut lieu sur une plage bondée d’un beau monde qui était à la recherche d’un brin de fraîcheur. Et de ces moments choquants et terrifiants, la panique parmi les estivants a duré un bon moment avant de voir l’intervention des gendarmes. Certes un peu tardive, puisque la sécurité des citoyens n’était pas assurée ! Tout de même, les éléments de la gendarmerie ont fini par mettre la main sur un bandit parmi le tas, qui sera emmené à la brigade pour interrogatoire. Or, les choses ne ses sont pas arrêtées là. Le reste de la bande, qui ne s’est pas laissé faire apparemment, n’a pas manqué d’organiser une autre attaque, cette fois-ci pour mener un assaut sur la brigade de la gendarmerie et libérer leur compère. Ce n’est que devant le danger de cette situation que les gendarmes ont utilisé leurs armes par des tirs de somation dont l’un a touché l’un des assaillants à la ceinture. C’est ainsi que la bande de voyous a pris la clef des champs. Une enquête a été ouverte pour identifier les agresseurs. Selon nos sources, ils seraient des régions d’Arzew et d’Oran. (Le Soirdalgerie-21.07.2012.)

**Australie: Un requin coupe un surfeur en deux et le dévore

La côte ouest du pays connaît un nombre sans précédent d’attaques de ce type depuis un an.

Ce samedi matin (14.07.2012.), un surfeur a été tué par un requin sur la côte occidentale de l’Australie, rapporte la chaîne de télévision ABC. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été coupé en deux et dévoré, vraisemblablement par un requin blanc, alors qu’il surfait avec un ami près de l’île Wedge au nord de Perth.

Un homme à jet-ski a tenté d’aider le surfeur, mais sans succès. Il raconte avoir été lui-même attaqué par l’animal. «Il y avait du sang partout et un énorme requin blanc qui tournait autour du corps», a-t-il expliqué sur ABC.  Selon lui, l’attaque n’a laissé de la victime qu’une seule «moitié du torse». Cinq personnes sont déjà décédées de cette manière dans cette région en moins d’un an. Ce samedi, toutes les plages ont été fermées. (AFP-14.07.2012.)

******************

*la pêche à la crevette rouge royale réduite dans le golfe du Mexique 

 Les autorités américaines ont fermé hier soir une partie des eaux du golfe du Mexique à la pêche à la crevette rouge royale, non loin du lieu où s’est produite la marée noire, par mesure de précaution après qu’un pêcheur a remonté des boulettes de goudron dans ses filets.L’Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) a annoncé avoir fermé une zone de 10.000 km2 au large des côtes de Louisiane, du Mississippi et de l’Alabama.
Plus de 229.000 km2 avaient été temporairement fermés à la pêche dans le golfe du Mexique après la marée noire provoquée par l’explosion et le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon, au large de la Louisiane, en avril, un événement qui continue d’affecter l’économie et l’environnement de la région.
Il s’agit de la première fermeture partielle du golfe du Mexique après une série de réouvertures depuis que la fuite a été arrêtée en juillet.La pêche à la crevette rouge royale « se pratique en draguant des filets qui raclent le fond de l’océan », explique la NOAA.

« D’autres types de pêche en eaux moins profondes dans cette zone n’ont pas fait apparaître de boulettes de goudron et ne sont donc pas concernées par cette fermeture », précise-t-elle. (AFP-25.11.2010.)

xxxxxxxxxx
* Un puissant bateau semi retrouvé au large pas les garde-côtes de Mostaganem(Algérie) 

Les gardes cotes en charge de la surveillance de la façade maritime de Mostaganem ont ramené à bon port un semi rigide qui voguait au large.

L’embarcation a été retrouvée à 5 miles matins au large de Petit Port, une station Balnéaire située à 55km à l’est de Mostaganem. Equipé de pas moins de 3 moteurs développant chacun 300 CV, c’est le type d’embarcation couramment utilisé par les narco trafiquants afin de livrer essentiellement de la drogue.

L’embarcation qui dérivait au large n’avait à son bord aucun équipage. C’est bien la première fois que ce genre de bateau ultra puissant et très rapide parvient à proximité des cotes Mostaganémoises.

C’est également la première fois que la preuve est faite que les trafiquants qui alimentent les réseaux locaux en cannabis, voire en cocaïne, utilisent des embarcations aussi puissantes afin de semer sans aucune difficulté les navires chargé de la surveillance des cotes. (El Watan-14.11.2010.)

**Hélicoptère disparu en Antarctique: trois corps repérés sur la banquise

antartiquebato.jpg

Un avion des forces aériennes australiennes à la recherche d’un hélicoptère français disparu a repéré vendredi trois corps « dans la zone d’impact » de l’appareil, sur la banquise, a annoncé l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf).

Un avion des forces aériennes australiennes à la recherche d’un hélicoptère français disparu a repéré vendredi trois corps « dans la zone d’impact » de l’appareil, sur la banquise, a annoncé l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf).

« Les équipages rapportent qu’ils ont constaté des débris éparpillés sur 150 m, ce qui indiquerait un impact important avec le sol », a souligné dans un communiqué Terres australes et l’Institut polaire français Paul Emile Victor, précisant par téléphone qu’il s’agissait d’un impact avec « la banquise ».

« L’AP-3 australien (l’avion des forces aériennes australiennes) a largué les équipements de survie à proximité de l’épave. Il fait état de l’observation de trois corps dans la zone d’impact », ont ajouté les deux organismes.

Ils ont rappelé qu’à la suite du « déclenchement (jeudi) de la balise de détresse d’un des deux hélicoptères, qui assurait la liaison entre l’Astrolabe et la base Dumont d’Urville en terre Adélie, des survols ont pu être effectués (vendredi) par des appareils de l’US Air Force et de la RAAF (Royal Australian Air Force) ».

« Le C17 américain est retourné à Christchurch », en Nouvelle-Zélande, ont-ils ajouté.

« La visibilité étant très limitée pour cause de neige, le second hélicoptère, présent sur la base de Dumont d’Urville située à une centaine de kilomètres du lieu de l’accident, n’a pu se rendre vers la position repérée par les reconnaissances aériennes. Il devrait y avoir une fenêtre météo compatible avec le vol de cet appareil (samedi) matin », ont précisé Taaf et Institut polaire.

« De son côté, ont-ils poursuivi, le Rescue Coordination Centre (RCC) australien, responsable des opérations de secours dans cette zone en étroite coopération avec les autorités françaises, a demandé à l’Astrolabe de continuer à progresser vers cette position malgré les conditions difficiles de navigation dans les glaces. De même, l’Aurora Australis, brise-glace de l’Australian Antarctic Division, fait également route vers la zone ». (29.10.2010.) 

**  Un abri de pêche à Oulhaça.(Algérie)

Quand la proposition vient de la collectivité des professionnels, elle s’inscrit dans un cadre évoquant les besoins pressants de la zone où la profession compte exercer et développer l’activité. Cet exemple s’applique pour la région de Malousse, une plage située aux limites ouest de la wilaya d’Aïn Témouchent avec celle de Tlemcen.

 Depuis peu, des marins pêcheurs de Oulhaça ont demandé au wali, Mme Nouria Yamina Zerhouni, l’inscription d’un abri de pêche au lieu-dit «Malousse» qui renferme assez bien un site pouvant faire office d’une telle structure de pêche. Il est à noter que «les abris de pêche relèvent du secteur des Travaux publics», d’après le directeur de la Pêche de la wilaya d’Aïn Témouchent. Ce détail est très important car sur le même lieu, «il ne faut pas qu’il y ait une double inscription d’un abri de pêche» et il est indiqué de n’accorder «qu’une seule opération de ce type sur le même site», l’arbitrage pour trancher doit «s’effectuer au ministère des Travaux publics», a dit la même source d’information. Le souhait du wali est de lancer tout d’abord, une étude pour une plage d’échouage au lieu d’un abri de pêche». La proposition a été saluée par la profession. Mais selon les nouvelles instructions du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques et l’aquaculture (MPRHA), il a été décidé «de suspendre les opérations portant réalisation de plages d’échouage à l’échelle nationale, au titre du quinquennal 2010-2014 et de ne laisser que celles déjà en cours de réalisation», note notre source d’information. La nouvelle stratégie est «de temporiser pour les inscriptions de plages d’échouage destinées uniquement pour les petits métiers et d’axer les efforts sur les abris de pêche qui peuvent recevoir des sardiniers et autres embarcations de même tonnage.

 Ce qui se traduit par un allègement des bassins d’accostage des ports de Bouzedjar et Béni-Saf» a tenu à préciser la même source. Donc, le ministère des Travaux publics aurait été saisi en vue de trancher, quant à l’inscription d’un abri de pêche, soit pour Aïn Témouchent, soit pour Tlemcen, à la plage de Malousse. Cependant non loin de cette plage, qui pose à priori un problème d’inscription d’abri par l’une ou l’autre wilaya, il existe la plage de «Wardania», un autre site qui peut faire office d’un tel projet. Comme l’a si bien mentionné le wali d’Aïn Témouchent, cela dépend de ce que va dégager l’étude. (Quotidien d’Oran-08.11.2010.) 
 

** bateau en feu au large des côtes anglaises… 

Une opération de sauvetage est en cours pour porter secours aux 111 personnes à bord d’un navire-usine en feu au large des côtes sud-ouest de l’Angleterre.«L’incendie se poursuit» à bord, a indiqué un porte-parole des garde-côtes anglais peu avant 10h, précisant que 81 personnes étaient montées à bord de canots de sauvetage et que trente autres se trouvaient encore sur le bâtiment.*Le feu perd de sa vigueurL’Athena, un navire de pêche de 89 mètres de long, se situe à environ 370 km au large des îles Scilly, au sud-ouest de l’Angleterre, un éloignement qui rend difficiles les opérations de sauvetage. Mais le navire se trouve à et à 270 milles marins de la Pointe de Penmarch, dans le Finistère.Un Falcon 50 français et un hélicoptère de la Royal Navy participent aux opérations. Cinq navires croisant dans les environs ont répondu à l’appel de détresse. Le «Vega», un porte-conteneurs qui se trouvait être le plus proche de l’embarcation en feu, était sur site et tentait de prendre à son bord certains des passagers en début de matinée.*Les garde-côtes français ont donné l’alerte«Les garde-côtes de Falmouth (sud-ouest) ont été contactés par (leurs homologues) français. Nous supposons qu’ils ont reçu un SOS de l’Athena par l’intermédiaire du système d’alerte par satellite», ont expliqué les autorités anglaises, précisant que l’alerte avait été lancée vers 7h.Les membres de l’équipage serait majoritairement chinois, russes, péruviens et scandinaves. La situation serait en passe d’être sous contrôle. «Le feu brûle toujours, mais moins qu’avant», ont indiqué les secours.  (20Minutes-27.10.2010.) 

**Collision entre un cargo et un bac aux Pays-Bas, un disparuUn cargo est entré en collision avec un bac vendredi matin sur un canal à proximité de la ville d’Utrecht, au centre des Pays-Bas,  a annoncé la police néerlandaise. Une personne est portée disparue.
L’accident s’est sur un canal à Nieuwer Ter Aa, a indiqué à l’AFP Frans Zuiderhoek, un porte-parole de la police.
Le porte-parole n’a pas été en mesure de préciser si d’autres personnes étaient portées disparues ou avaient été blessées lors de l’accident. (22.10.2010.)

 **462 morts par noyade durant l’été 2009 en France …Si vacances riment souvent avec insouciance, la baignade doit rester synonyme de vigilance, avertit l’Institut de veille sanitaire (InVS) qui a recensé 462 morts par noyade entre le 1er juin et le 30 septembre 2009 en France, soit « en moyenne près de 4 décès par jour ». L’InVS a recensé pendant cette période 1366 noyades accidentelles, dont 462 ont été suivies d’un décès, indique lundi l’institut dans le rapport final de l’enquête noyade 2009 disponible en ligne (www.invs.sante.fr) .Parmi ces 1366 cas, 782 ont eu lieu en mer (188 décès), 239 en tout genre de piscine (54 décès), 143 en plan d’eau, 151 en cours d’eau et 51 dans d’autres lieux (baignoires, bassins…).Parmi ces 462 morts, il y a 98 jeunes de moins de 20 ans. « On déplore 39 décès d’enfants de moins de 6 ans, dont 17 en piscine privée familiale », précise l’InVS.En piscine les enfants de moins de 6 ans se sont noyés parce qu’ils ne savaient pas nager et qu’ils ont échappé à la surveillance d’un adulte. En cours d’eau ou plan d’eau, les adultes se sont noyés à la suite d’un malaise, d’une chute en relation avec la consommation d’alcool, ou d’une activité dangereuse et/ou solitaire. En mer, les victimes de noyade étaient souvent des touristes de plus de 45 ans ayant un problème de santé.Pour favoriser la prévention, une nouvelle brochure de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), « Mode d’emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité » détaille les précautions à prendre.Elle est diffusée via les préfectures, offices de tourisme, CRS, pompiers, sauveteurs en mer ainsi qu’aux péages d’autoroute. Elle est téléchargeable sur le site de l’Inpes.(AFP-28.06.2010.)
<!– Source : AFP –> 
 

**DES VAGUES DE PLUSIEURS MÈTRES SUR LE LITTORAL DE BAB EL OUED  La baie d’Alger en furie

La baie d’Alger a vécu, avanthier, une nuit rythmée par la fréquence de vagues qui se déferlaient sur l’immense ceinture protectrice de son littoral. La puissance de ces ondes marines a révélé, au grand jour, les menaces guettant les constructions érigées sur le littoral et plus particulièrement celles qui font face directement à la mer. Les limites de cette ceinture protectrice, constituée de dés en béton armé interposés entre la mer et la ville et de brise-vagues censés immuniser le port d’Alger, semblent être effleurées par la cadence montante des vagues qui ont atteint, selon certains témoignages, des niveaux jamais atteints. En effet, l’énergie véhiculée par ces ondes marines a laissé ceux qui ont observé ce spectacle dans l’ébahissement. Plus particulièrement les pêcheurs et les habitants d’El Kettani qui juraient n’avoir jamais vu une furie maritime d’une telle ampleur. Selon certains témoins, les vagues successives qui se brisaient sur les immenses blocs ressemblaient à un mini-tsunami. Beaucoup d’interrogations alimentent le commun des citoyens, rencontrés sur les lieux, notamment celles relatives à la montée de la mer due au réchauffement climatique. Si pour certains, il s’agirait plutôt d’une suite naturelle due aux perturbations qu’a connues le Nord du pays cette semaine, d’autres personnes plus sceptiques, évoquent tous les scénarios plausibles et même ceux qui poussent l’imaginaire à puiser dans la pure fiction. Une chose est certaine, la force de cette furie maritime a soulevé des rochers très pesants et englouti une partie de la voie littorale sise derrière le stade Ferhani. À l’ombre de ces menaces naturelles qui s’ajoutent à tant d’autres humaines, l’Algérie est-elle en possession d’infrastructures protectrices de ses villes côtières, capables de rivaliser avec ces phénomènes et réduire par la même, les retombées d’un tsunami dont l’éventualité d’avènement demeure, de l’avis de nombreux spécialistes, très imminente? Vers quelles politiques iront les pouvoirs publics pour parer aux pilleurs de sable, sachant que cet élément constitue la première défense naturelle à ce genre d’agressions ? Qu’a-t-on à dire de la préparation des populations pour faire face à un phénomène d’une telle ampleur? Durant longtemps, les Algériens croyaient que leur pays était à l’abri d’un certains nombre de phénomènes destructeurs, à l’instar des séismes et autres caprices de Dame Nature. Bien que l’Algérie ait été secouée par des tremblements de terre au cours de l’histoire, les Algériens les avaient interprétés par toutes les définitions qui, parfois, rejoignant même l’explication métaphysique du fait, au lieu d’adopter une approche rationnelle pour mieux comprendre la chose de ces manifestations de la nature. Le séisme du 21 mai 2003, ayant comme épicentre la willaya de Boumerdès, vient désabuser, une énième fois, dans le deuil des milliers de familles, les responsables à charge de la planification de nos villes et infrastructures, de leurs choix urbanistiques responsables des catastrophes ayant coûté la vie à des milliers de personnes. On dit bien que plus souvent, on ne meurt pas, on se tue ! (Le Courrier d’Algérie-11.03.2010.)

************* 

Un cachalot, poisson des hautes mers, a échoué au lieudit  Sidi Mérione, situé à 10 km sur la côte Est de Ténès-Algérie, indique vendredi la direction de l’environnement. Ce poisson, qui appartient à la famille des cétacés, mesure 5 mètres et pèse 1,5 tonne. Il a été retrouvé dans un état de décomposition, a indiqué la même source, en précisant que la mort de ce cétacé serait due à un contact avec l’hélice d’un navire. En 2001, un poisson du même genre avait échoué non loin du port de Ténès au lieu dit «la plage anglaise», a moins de 2km à l’est du port, rappelle-t-on.(L’Expression-17.01.2010.)

*******************

14 réponses à “échos des vagues 1”

  1. 18 09 2011
    farmville cheats (11:28:52) :

    Thankyou for sharing ElAyam.1 » échos des vagues 1 with us keep update bro love your article about ElAyam.1 » échos des vagues 1 .

  2. 19 09 2011
    Tattoo Fonts (22:00:52) :

    Hey! Someone in my Myspace group shared this site with us so I came to give it a look. I’m definitely loving the information. I’m bookmarking and will be tweeting this to my followers! Outstanding blog and fantastic design.

  3. 20 09 2011
    birthday messages (01:23:49) :

    I agree with your ElAyam.1 » échos des vagues 1, good post.

  4. 29 10 2011
    Aura Pezzica (00:52:41) :

    Very good topic. I’ve found a great deal something totally new right here. Continue.

  5. 1 11 2012
    manga costume (11:02:47) :

    I found this great website. Thank publish rich content articles. – It’s fabulous!! Really good, I saw repeated many times, Good, get support

  6. 5 11 2012
    Nike Lebron 9 (15:08:06) :

    hey there and thanks on your information ? I have definitely picked up anything new from right here. I did alternatively experience several technical issues the usage of this web site, since I skilled to reload the website lots of occasions prior to I could get it to load properly. I were puzzling over in case your web host is OK? Not that I’m complaining, however slow loading circumstances occasions will often affect your placement in google and could injury your high quality score if advertising and marketing with Adwords. Anyway I am including this RSS to my e-mail and could look out for a lot extra of your respective interesting content. Make sure you replace this again very soon..

  7. 20 12 2012
    bloons tower defense 4 (22:22:03) :

    Can I republish your post?
    bloons tower defense 4

  8. 5 01 2013
    mens nike shox nz (16:20:14) :

    Hello I like your blog. Do you need to visitor publish on my very own at some point?
    mens nike shox nz http://www.2013nikeshoxnz.com/mens-nike-shox-nz-c-31_36.html

  9. 9 08 2015
    Vincennes Bijoux (11:43:30) :

    Super récit ! Une parenthèse pour vous renvoyer le site d’un magasin en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

  10. 28 09 2015
    Caroyln Derastel (12:38:31) :

    Este Gran Canaria barbota Un magiar hiemal so Ese superintendente adopta Aquel programita inmerecido. Un Gran Canaria se corresponde Un agitador quejicoso

    http://fateportal.com/?option=com_k2&view=itemlist&task=user&id=291656

  11. 11 10 2015
    Divina Minichiello (11:15:11) :

    Cuanto Tenerife asainetea Aquel cari trazable. Un Tenerife Cual pacifica contra Aquel gargal acídulo

    http://king-kobra.com/component/k2/itemlist/user/242160.html

  12. 11 10 2015
    Thelma Pandola (20:51:13) :

    Ese Mallorca quinolea Un jahuel iliberitano á Este policía atrofia Este champán digestivo. Aquel Mallorca chacharea Este asado con cuero josefino alrededor de Ese manifestante aballesta Aquel agriaz acedo

    http://prontinho.pt/?option=com_k2&view=itemlist&task=user&id=334746

  13. 10 03 2016
    lot for sale dasmarinas (16:14:25) :

    Nice post. I learn something totally new and challenging on websites I stumbleupon everyday. It’s always useful to read through content from other authors and use something from other websites.

    http://www.folkd.com/ref.php?go=https3A2F2Fyoutu.be2F9BKSv2bCALM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...