Une centaine d’obus découverts sur une plage bretonne

7012014

**Un navire militaire italien porte secours à une embarcation avec environ 200 personnes à bord, à 150 km au sud de l’île de Lampedusa

Une centaine d'obus découverts sur une plage bretonne dans immigration media_xll_6390980

Un navire militaire italien est intervenu samedi après-midi-11.01.2014- à environ 150 km au sud de l’île de Lampedusa pour porter secours à une embarcation avec environ 200 personnes à bord, dont des femmes et des enfants.Le navire amphibie San Marco est engagé dans les opérations de secours en raison du piteux état de l’embarcation et du nombre élevé d’immigrés à bord, tous dépourvus de gilets de sauvetage, selon un communiqué de la marine militaire.L’hiver et le mauvais temps n’ont pas arrêté les débarquements de réfugiés sur les côtes italiennes. Selon le ministère de l’Intérieur, 1.050 réfugiés sont arrivés dans la péninsule depuis le début de l’année, en une dizaine de jours seulement, et le ministère est à la recherche de structures d’accueil pour les héberger. *Source: Belga-11.01.2014

media_l_6370577 algérie dans le temps-Météo

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Une vague géante a emporté une femme d’une trentaine d’années

Une centaine d’obus découverts sur une plage bretonne

La tempête qui a frappé les côtes bretonnes a permis de découvrir sur une plage de Locmariaquer une centaine d'obus datant de la Seconde guerre mondiale.

Des démineurs intervenaient mardi matin-07.01.2013. sur une plage de Locmariaquer, dans le Morbihan, où la tempête et la houle ont mis au jour une centaine d’obus de la Seconde guerre mondiale, sous un blockhaus.

C’est sur la plage Saint-Pierre à Locmariaquer que depuis la Seconde guerre mondiale l’on côtoie, sans le savoir, des munitions allemandes, vestiges du Mur de l’Atlantique.

La tempête qui a secoué les côtes bretonnes entre vendredi et samedi a permis de mettre au jour une marque du passé. C’est un adjoint au maire qui, hier, a fait la découverte près du blockhaus situé à la pointe d’Er Hourél. S’approchant du bunker, il s’aperçoit alors que la dune de sable est érodée à proximité, et découvre les ogives.

Depuis hier, cette plage du Morbihan, assez fréquentée, est sous la surveillance des gendarmes. Le centre de déminage nantais est intervenu sur la zone à la mi-journée. Le tri organisé par les experts a permis la découverte de douilles d’ogives déjà tirées, mais les démineurs ont également trouvé des ogives contenant des traces d’explosifs. Au total, ce sont 5kg de matière active – ou explosifs – qui ont été éliminés à 14h40.

Selon la gendarmerie, il est «très fréquent que des munitions datant du Mur de l’Atlantique soient retrouvées sur les plages du Morbihan, surtout en période de grande marée». Dans cette région, les gendarmes ont l’habitude de traiter ces situations. En décembre dernier, des plongeurs amateurs avaient découvert, au fond de la mer, six obus de 70mm. Deux semaines plus tôt, une autre munition avait été retrouvée sur la plage de Sauveterre, en Vendée.

Le commandant de gendarmerie de Lorient souligne qu’il est «très dangereux de s’approcher de ces vestiges» et signale qu’il faut «prévenir la gendarmerie le plus rapidement possible», pour que les services interviennent dans un laps de temps court.

Deux personnes sont toujours portées disparues après que la tempête et la houle ont frappé la côte atlantique. Une vague géante a emporté une femme d’une trentaine d’années dimanche à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). Dans cette même commune, un SDF aurait disparu hier soir sur une plage à quelques kilomètres du précédent accident.*Le Figaro-07.01.2014

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Un froid polaire sévit actuellement aux États-Unis et au Canada

Un froid qui peut tuer en 10 minutes

media_xll_6380683 canada

 Et le pire est à venir

Le froid polaire qui sévit actuellement aux États-Unis et au Canada peut se révéler mortel en une dizaine de minutes, mettent en garde les experts. Les températures glaciales continuent de battre des records dans la région, descendant parfois jusqu’à -40°C, voire plus encore. Les habitants ont d’ailleurs été invités à rester chez eux s’ils le pouvaient.

« Le froid, c’est le vrai tueur ici’, a déclaré le maire d’Indianapolis Greg Ballard. « En 10 minutes, vous pourriez mourir sans vêtements appropriés ». Selon les météorologues, quelque 187 millions de personnes subissent les assauts de ce « vortex polaire ». Le Tennessee et l’Ohio se préparent d’ailleurs à une demande record d’énergie pour faire face à ces températures glaciales. Ce froid est accompagné de plusieurs centimètres de neige et de vents violents qui ont provoqué de nombreux accidents mortels dans le Michigan, l’Illinois, l’Indiana et l’Ohio. Plus de 500 passagers ont passé la nuit dans des trains bloqués par la neige dans l’Illinois. D’ici à vendredi, les températures devraient remonter, même si par endroits elles n’excèderont pas les -15°C.*7sur7-07.01.2014

media_xll_6379453 États-Unis

*Vague de froid et mesures exceptionnelles aux USA

Le centre, le nord et l’est des Etats-Unis font face à un front d’air froid qui fait baisser les températures à des niveaux plus vus depuis 20 ans et contraint de nombreux Etats à prendre des mesures exceptionnelles. Cette vague de froid venue du Pôle Nord, inédite depuis 20 ans, accompagnée de neige et de pluies verglaçantes, a fait une dizaine de morts en moins d’une semaine. Le froid s’étend depuis le nord des Etats-Unis et du Canada voisin jusqu’au Midwest et menace des régions plus au sud traditionnellement épargnées comme le Tennessee et l’Alabama.

-53°c dans le nord
La température ressentie la plus froide relevée jusqu’à présent a été de -53°C dans le Montana (nord-ouest) lundi. Par comparaison, la température ressentie était « seulement » de -34°C au Pôle Sud. Des chutes de neige étaient attendues lundi du Missouri à la région des Grands Lacs, et le nord-est du pays s’apprêtait à son tour à voir passer cette vague de froid lundi soir, selon les services météo américains. « Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique », précisent-ils sur leur site internet. « Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels ».

media_l_6379424 froid

media_l_6379423 froid.polaire

Danger
A ces températures, des lésions graves de la peau surviennent après quelques minutes d’exposition seulement, ont rappelé les autorités, qui ont multiplié les appels à la prudence. Par conséquent, de nombreux Américains ont tout simplement été invités à rester chez eux. « Nous avons demandé aux employés municipaux jugés non-essentiels de rester chez eux », a par exemple déclaré Sarah DeRoo, porte-parole de la municipalité de Milwaukee, sur les bords du lac Michigan, où la température était de -37 °C au lever du jour.

Sans-abris
« La police patrouille pour aider les sans-abris à trouver le refuge le plus proche. Dans les refuges, des lits supplémentaires ont été installés ». Dans le comté de Cook, qui englobe la majeure partie de Chicago, des centres ont été mis en place où « tout le monde peut venir se réchauffer, par exemple en cas de chauffage défectueux », a indiqué à l’AFP Natalia Derevyanny, une porte-parole.

« Un record pour le livre des records »
Les écoles du Minnesota sont restées fermées lundi et de nombreuses municipalités dans d’autres Etats ont également demandé aux parents de garder les enfants à la maison plutôt que de risquer de les emmener à l’école. « Nous devons faire face à une combinaison dangereuse de températures très basses, de verglas et de congères », a souligné Pat Quinn, le gouverneur de l’Illinois qui a déclaré l’état d’urgence et a demandé aux habitants de ne pas s’aventurer sur les routes. M. Quinn, qui a décrit la tempête qui s’est abattue sur le pays comme « un record pour le livre des records », a aussi mis en avant « l’héroïsme » des membres de la garde nationale, qui ont secouru les occupants de 375 voitures piégés dans le froid.

media_l_6379428 intempéries

media_l_6379421 obus

Trafic aérien perturbé
De nombreux aéroports étaient perturbés et selon le site spécialisé FlightAware, plus de 3.600 vols au total ont été annulés, et 5.000 retardés. La compagnie aérienne JetBlue a par exemple annoncé lundi la suspension de tous ses vols de New York et Boston jusqu’à mardi, une décision qui concerne environ 300 avions et des milliers de passagers dans les aéroports new-yorkais.

Dizaine de morts
Parmi la dizaine de morts à déplorer, celle d’un ouvrier employé au salage des routes écrasé par un monticule de sel de 30 mètres dans la région de Philadelphie, ou celles de quatre hommes à Chicago, âgés de 48 à 63 ans, morts durant le week-end de crises cardiaques alors qu’ils déneigeaient devant chez eux, selon le Chicago Tribune.

Le pire… à venir
Le pire reste pourtant à venir et plusieurs dizaines de records de froid pourraient être battus d’ici mardi dans plusieurs régions. Il devrait faire plus froid à Atlanta, la grande ville du Sud située à 1.200 km au sud de Chicago, qu’à Anchorage, la plus grande ville de l’Alaska, a noté la chaîne CNN.

Canada
La Canada affrontait lui aussi un froid polaire. Les services météorologiques d’Environnement Canada rapportaient des températures sous les -30°C dans l’Est de l’Ontario, le Manitoba ou la Saskatchewan avec -36°C à Regina, la capitale de cette province. Les températures ressenties y étaient de -48°C. Sur l’île de Terre-Neuve, à l’est du pays, plus de 30.000 personnes étaient en outre sans électricité.*Source: AFP-07.01.2014

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*L’hiver reprend ses droits

Une vague de froid fera grelotter l’Algérie à la mi-janvier 2014

L’annonce de cette vague de froid ravive les terribles souvenirs de l’hiver 2012! La population se retrouvera-t-elle encore une fois seule face à la furie de la nature à cause de l’imprudence de ses responsables?

Même les déplacements sont rendus impossibles par la neige

L’hiver va reprendre ses droits. Selon un institut météorologique allemand, une vague de froid doit toucher l’Algérie à partir de mercredi prochain-15 janvier 2014. Pluies, temps glacial, vents violents et surtout neige, sont au programme sur tout le pays. Jeudi, les zones côtières devraient être couvertes d’un manteau blanc avec de fortes chutes de neige annoncées. Cette vague de froid ne devrait pas être aussi forte que celle qui a touché les Etats-Unis, mais sera inhabituelle pour certaines régions du pays, comme la capitale. Le mauvais temps est donc de retour après ce début d’hiver «printanier». L’annonce de cette vague de froid ravive les terribles souvenirs de l’ hiver 2012!Le spectre de ce triste épisode est encore vivace. Les inondations, pénurie de bonbonnes de gaz, habitants des villages isolés et abandonnés à leur triste sort, ne trouvant pas de quoi se nourrir et se chauffer…sont dans tous les esprits. Les citoyens s’interrogent ainsi sur la réactivité des autorités face à cette vague de froid. Ont-elles pris leurs précautions où vont-elles encore une fois faire preuve d’incurie? Cette fois-ci elles n’auront aucune excuse et ne pourront pas dire qu’elles ne savaient pas! Cette alerte météo, qui vient juste au moment où les USA sont touchés par un temps glacial sans précédant, les aura averties. Tout comme ce beau temps qui laisse présager un hiver très rude. Mais comme la négligence a tendance à devenir une culture chez les responsables de nos collectivités locales, occupés à «collecter» reléguant leur travail au second plan, il n’est pas exclu de revoir les gesticulations et excuses habituelles. Il faut s’attendre à voir nos villes inondées, les employés communaux presser le pas sous la pluie pour déboucher les collecteurs,… Pourtant, spécialistes et citoyens ne cessent de le répéter: «Ce travail aurait dû être fait bien avant l’arrivée des pluies!». Les mêmes dysfonctionnements sont mis au grand jour chaque année, mais les autorités continuent dans leur politique du bricolage. Et pourtant, ce ne sont pas les leçons de Dame nature qui manquent. Les inondations de Bab El Oued en 2001 sont le parfait exemple de ces leçons. Cette catastrophe a fait plus de 1000 morts. Les intempéries de l’hiver 2012, pour revenir à eux, avaient pourtant mis au grand jour la face cachée de l’iceberg. La population s’était retrouvée seule, isolée face à la furie de la nature à cause de l’imprudence de ses responsables. Une catastrophe semblable à celle de 2001 a été évitée de justesse. Mais l’hiver d’après, qui heureusement a été moins rude, a vu les mêmes négligences refaire surface. Et hop on recommence! Ce qui ne laisse rien présager de bon. Espérons donc que la nature soit plus clémente que nos responsables…*Par Walid AÏT SAÏD-L’Expression-11.01/2014

*consulter par ailleurs: L’Algérie sous la neige en photos

****************************







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...