Cet hiver, cap Grand Sud

29 11 2010

De décembre à mars, plusieurs paquebots, tout à la douceur de l’été austral, naviguent entre Argentine et Chili. Embarquement immédiat. 

Pour sa première année de navigation, le Boréal croisera cet hiver au départ d'Ushuaia (Argentine) vers les glaces de l'Antarctique. (DR)
Pour sa première année de navigation, le Boréal croisera cet hiver au départ d’Ushuaia (Argentine) vers les glaces de l’Antarctique. (DR)

Cet hiver, cap Grand Sud    dans loisirs-voyages coeur- Passer le Horn… Le ­mythique cap fait rêver tous les marins du monde. C’est justice tant le passage de cette pointe austère, qui marque le bout des terres, peut réserver mille étonnements: grand bleu et mer d’huile (c’est rare), ciel de plomb et vagues déchaînées, rafales cinglantes (les williwaws) et pluies glacées… La légende est au rendez-vous.

La plupart des paquebots qui offrent ces circonstances d’exception le font à l’occasion de croisières qui lèvent l’ancre depuis Ushuaia (Argentine) pour rejoindre Punta Arenas au Chili. Au programme de cette semaine au sud de l’Amérique latine, le canal de Beagle et les glaciers géants qui le bordent, le détroit de Magellan, les colonies de macareux, de manchots ou de lions de mer.

La plus pertinente des compagnies sur cet itinéraire est locale. Cruceros Australis possède trois paquebots (Mare Australis, Via Australis et le tout nouveau Stella Australis), des unités qui embarquent environ 130 passagers dans le meilleur des conforts. Les cabines ne disposent pas, hélas, de balcon. Les départs sont assurés chaque semaine jusqu’en avril. Attention: le français n’est pas parlé à bord. Compter entre 1000 et 2000 € par personne selon le standing de la cabine choisie, mais hors période des fêtes de fin d’année. À cela, il faut évidemment ajouter les vols jusqu’à ­Ushuaia ou Punta Arenas (environ 1500 €) et se dire que l’occasion est belle de prolonger le séjour en Patagonie avec logement dans les estancias chiliennes ou argentines. Consulter aussi la brochure de Grand Nord Grand Large, un spécialiste des navigations du bout du monde.

Qui veut naviguer 100 % français opte pour la brochure Plein Cap Croisières. Ce croisiériste privatise le Mare Australis du 4 au 14 février. Conférencier français à bord, excursions, visite de Buenos Aires et de la Patagonie… À partir de 4850 €, vols depuis Paris inclus. Mais pas les taxes, soit 350 € supplémentaires.

Autre formule bien attrayante: embarquer sur le Boréal (notre photo), le nouveau joyau de la Compagnie du Ponant. Une merveille de style, abritant 132 cabines et suites avec balcon. Argument de poids: on parle le français à bord et les départs sont assurés depuis Paris. Trois navigations de onze jours depuis Ushuaia (retour à Ushuaia) sont programmées entre le 19 janvier et le 18 février. À partir de 3360 €, auxquels il suffit d’ajouter les vols, environ 1500 € l’aller-retour. Ces mêmes croisières sont affichées à partir de 4900 € tout compris depuis Paris, dans la brochure Grand Nord Grand Large. Le Boréal fait également les belles pages de la brochure Scanditours, avec six programmes entre décembre et février. Compter 5346 € minimum, vols depuis Paris inclus.

De buenos aires à la Patagonie 

Autre tenant des navigations en mers fraîches, Hurtigruten. Ce nom vient de Norvège. Il y désigne une flottille de bateaux capables de naviguer par n’importe quelle météo pour desservir au quotidien tous les ports du pays. L’un des derniers-nés de cette compagnie atypique, le Fram, est positionné cet hiver à Buenos Aires. À partir de décembre, il vogue vers les Malouines, les ­Orcades, les îles Shetland du Sud, ­Ushuaia… avant de rejoindre son port d’attache. La croisière dure entre 12 et 20 jours selon les dates. Compter au minimum 5035 €, mais il faut ajouter les vols depuis la France. Noter celle qui, du 31 janvier au 12 février, pousse jusqu’à la baie Marguerite, à l’ouest de la pénin­sule antarctique. Elle est proposée à partir de 6295 €.

Enfin, sur le registre du grand chic, outre Regent Seven Seas Cruises (une seule croisière, mais elle dure 25 nuits et exige un budget minimum de 10.070 €, vols en sus), c’est le Silver Whisper (Silversea Cruises) qui assure.

Escale aux Malouines 

Ce grand yacht de 191 suites, toutes avec balcon ou terrasse, service assuré 24h/24, ambiance élégante, mais anglais obligatoire pour partager une table de bridge ou comprendre les animations, effectue tout l’hiver des liaisons de deux semaines entre Buenos Aires et Valparaiso. Entre-temps, il jette l’ancre à ­Ushuaia et à Punta Arenas en empruntant le canal de Beagle. À certaines dates, il passe le cap Horn et fait escale aux îles Malouines. Évidemment, ce luxe a un prix: au moins 13.000 € par personne. Auxquels il convient d’ajouter les taxes portuaires (375 €), ainsi que les vols ­internationaux…(Le Figaro-24.11.2010.)

******************

***Envies de neige
 

Volupté des hauteurs, neige limpide, nuits pures et brillantes : bientôt l’hiver ! Des Alpes aux Pyrénées, laissez-vous gagner par la blancheur du monde…

coeur- dans loisirs-voyages

vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=FBWH2EAuGhA&feature=player_embedded 

 


Actions

Informations



Une réponse à “Cet hiver, cap Grand Sud”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...