La 10ème édition de la Transat AG2R

24042010

*AG2R… La Mondiale a gagné en notoriété grâce au sport

INTERVIEW – La 10ème édition de la Transat AG2R La Mondiale, course transatlantique en double, s’élance dimanche de Concarneau, direction Saint-Barthélémy. 25 équipages prendront le départ, ce qui est un bon résultat dans l’environnement de crise qui frappe aussi le sponsoring sportif en général, et la voile en particulier. Yvon Breton, directeur général délégué du groupe d’assurance spécialiste de la protection sociale et patrimoniale, AG2R La Mondiale, partenaire titre de l’événement, fait le point sur les retombées économiques de son engagement dans le sport.

 

La 10ème édition de la Transat AG2R  dans mer et soleil a674d5ec-496b-11df-9ff5-04c1c8e1cc37

**25 bateaux engagés dans la course, dans un contexte de crise économique, c’est une performance?

Nous espérions 20 équipages engagés donc 25 c’est effectivement très bien. Il y a six anciens vainqueurs de l’épreuve, ce qui renforce l’impact de cette course. Dans l’histoire de cette Transat le plateau le plus important était en 2000 avec 42 équipes et la plus faible édition ne comptait que 16 engagés.

**La crise économique vous a-t-elle incité à quitter le sponsoring sportif ?

Comme beaucoup d’entreprises nous avons étudié tous les postes dans une logique d’optimisation de l’ensemble de nos coûts. La communication n’a pas fait exception. Nous sommes arrivés à la conclusion que 15 ans de présence dans le vélo et 18 ans dans la voile, nous ont donné une visibilité et une notoriété exceptionnelles et qu’il fallait continuer. Le cyclisme et le Tour de France en particulier ou la voile, sont des occasions de jouer la carte de la proximité avec nos clients : nous aurons 600 invités à Concarneau au départ de la Transat et pendant les trois semaines du Tour de France, ce sont près de 50 000 personnes qui visitent notre stand où nous présentons nos services et produits.

**Quels budgets consacrez-vous au sponsoring sportif et pour quelles retombées ?

Nous dépensons environ un million d’euros sur la Transat, hors opérations de relations publiques. Les retombées de la dernière Transat en 2008 s’élevaient à près de 11 millions d’euros d’équivalent d’achats publicitaires. Dans le cyclisme nous investissons 8 millions pour l’équipe et les retombées publicitaires du dernier Tour de France ont atteint 60 millions d’euros. Le rapport est donc très concluant (pour un investissement de 7,3 millions en 2009). (Le Figaro-16.04.2010.)

coeur- dans sport







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...