• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 août 2009

les campings font le plein grâce à la crise

15082009

Pour les professionnelsdu tourisme, les mobile homes sont «un produit phare».
Pour les professionnelsdu tourisme, les mobile homes sont «un produit phare».

Le développement des mobile homes répond essentiellement à une demande des familles.

les campings font le plein grâce à la crise dans mer et soleil coeur- Ils s’annoncent comme les grands gagnants de l’été, avec les parcs d’attractions. Les campings passent plutôt de bonnes vacances, surtout les plus «luxueux» d’entre eux (proposant mobile homes, club enfants et animations) et ceux qui sont assurés d’une bonne météo… dans le sud de la France. «Août est complet depuis trois mois, et juillet a été très bon, surtout pour les formules locatives, chalet, bungalow et mobile home, se féli­cite Jean-Paul Richaud, directeur de l’office du tourisme d’Argelès-sur-Mer. Cette commune très touristique des Pyrénées-Orientales se présente comme «la capitale européenne du camping», avec 56 campings et 13 000 emplacements pouvant accueillir 45 000 personnes. «En mobile home, c’est complet, poursuit Jean-Paul Richaud. Sur l’emplacement traditionnel en tente, on est à 80 %. C’est mieux que l’an dernier.» À Argelès-sur-Mer, la semaine en mobile home (pour quatre personnes) dans un camping deux étoiles est facturée moins de 500 euros. Dans le quatre-étoiles le plus chic de la ville, c’est 750 euros. La clientèle est à 50 % française, les étrangers sont surtout des vacanciers néerlandais. Dans l’ensemble, les prix ont augmenté de 3 % par rapport à l’an dernier.

**Une hutte à 390 euros la nuit

La chaîne Franceloc, qui possède 40 campings trois et quatre étoiles, réalise 80 % de son chiffre d’affaires en louant des mobil­homes et des chalets. «C’est le produit phare», insiste Jérôme Hubert, directeur général, qui table sur un chiffre d’affaires en hausse d’environ 10 % pour juillet et août. Pour l’ensemble de la profession, il s’attend à une saison très bonne, dans le Sud-Est surtout, avec des croissances supérieures à 10 % sur le littoral méditerranéen. En revanche, la situation est plus tendue sur l’Atlantique, en particulier en ­Bretagne, où la fréquentation est en baisse. «En juillet, on constate une hausse de la fréquentation de 1 à 2 % dans les campings et un chiffre d’affaires en hausse d’environ 3 %», affirme Didier Arino, de la société d’études Protourisme.

En cette période de budgets serrés, le prix d’un séjour en camping est un sérieux atout. Mais, de l’avis des professionnels, si la formule marche, c’est parce qu’elle a su s’adapter à la demande des familles qui veulent des services (restauration, épicerie, accueil, excursion), de l’animation, des clubs enfants… «Avec une formule tout compris», précise Guylhem Féraud, président de la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air.

Les campings profitent donc de la montée en gamme amorcée à la fin des années 1990. «Ils prennent des parts de marché aux résidences de tourisme, à l’hôtellerie et aux clubs de vacances», assure Jérôme Hubert. Depuis mars, voyages-sncf.com propose 900 campings en mobile home, cottage, chalet et bungalow. Ces hébergements en dur attirent de nouveaux venus, avec des tarifs compris entre 500 et 1 000 euros la semaine. Pour les amateurs de «luxe», le camping du Kontiki propose la nuit dans une hutte pour six personnes à 390 euros. C’est sur la plage de Pampelonne, à Ramatuelle.(Le Figaro-05.08.09.)







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...