Croisières, en classes sociales

5 04 2009

norwegian.jpg 

* Le Norwegian Sun au port de Nassau, aux Bahamas…

Norwegian Cruise Line a aménagé une section spéciale sur ses plus récents navires : la Courtyard Area. On y trouve un solarium et une piscine surmontés d’un toit rétractable, un immense bain tourbillon, des chaises surdimensionnées et des salons.

N’y ont accès que les passagers occupant les Courtyards Villas, qui sont des suites de 750 pieds carrés, et les deux Garden Villas qui, elles, avec leurs terrasses et jardins privés, s’étendent sur une superficie de près de 5000 pieds carrés. Sur le départ du 28 mars 2010 de la croisière de sept jours dans les Caraïbes du Norwegian Gem, par exemple, une suite Garden Villa coûte 13 999$ par personne, soit près de 20 fois le prix de la plus modeste des cabines intérieures (749$). La Garden Villa est l’exemple le plus extravagant de ces produits «haut de gamme» qui colonisent une partie de plus en plus importante des navires pourtant destinés à une clientèle populaire.

Depuis cinq ans, les compagnies de croisières s’ingénient à aménager des sections spéciales auxquelles seulement un certain nombre de passagers ont accès. Ainsi, Celebrity Cruise a d’abord proposé le «service concierge» réservé aux occupants de cabines vendues un peu plus cher.

L’an dernier, la même compagnie a lancé l’Aqua Class: une centaine de cabines plus spacieuses de 15%, sur un navire – le Solstice – qui en compte 1400. Ses occupants bénéficient d’un accès privilégié à l’immense spa du navire et à la salle de relaxation attenante, interdite aux autres passagers (sauf ceux qui ont payé pour des séances de soins au spa).

Pour sa part, Carnival a aménagé une section «Cloud 9», dont les occupants bénéficient de la même gamme de privilèges. Les Croisières Costa ont leur «Espace bien-être», jouxtant l’immense centre de santé du bord, le Samsara Spa. Et Croisières MSC a doté ses nouveaux navires d’un «Yacht Club», qui est une section «VIP» de 99 suites.

Toutes ces sections spéciales sont flanquées d’un restaurant auquel les autres passagers n’ont pas accès. Et elles se vendent bien. «Toute nouveauté crée un intérêt dans certains segments de la population et sur le plan commercial, elle est souvent très rentable», observe Kenneth Brooks, directeur des ventes de Royal Caribbean et de Celebrity Cruise pour le Canada. Car les compagnies ne font pas de profit sur la vente de leurs cabines. Ce sont les suppléments – boissons alcoolisées, excursions vendues à bord et gains du casino – qui leur permettent de dégager des marges bénéficiaires. Les nouvelles sections spéciales y contribuent également.

On peut se demander pourquoi des consommateurs acceptent de payer des sommes faramineuses pour occuper une «villa» ou une suite somptueuse sur des navires d’entrée de gamme comme NCL, Royal Caribbean ou Carnival, alors qu’ils accéderaient à un environnement beaucoup plus raffiné avec des compagnies de grand luxe comme Seabourn ou Regent Seven Seas. «C’est le phénomène multigénérationnel: les grandes suites sont souvent occupées par des grands-parents fortunés qui emmènent leurs enfants et petits-enfants en croisière, explique Kenneth Brooks. Eux occupent les cabines plus spacieuses ou les grandes suites et les autres dorment dans des cabines standard.» Malicieux, un agent de voyages y voit une autre explication: «Ce sont souvent des nouveaux riches, qui ne se sentent pas à l’aise au milieu de gens fortunés», dit-il.

LES 7 PLUS GRANDES COMPAGNIES DU MONDE*

MARQUE / NOMBRE DE NAVIRES / CAPACITÉ (PASSAGERS)

1. Royal Caribbean / 21 / 58 566

2. Carnival Cruise Line / 21 / 50 958

3. Princess Cruises / 17 / 37 440

4. Norwegian Cruise Line (NCL) / 11 / 23 598

5. Croisières Costa / 12 / 23 330

6. Holland America Line / 14 / 21 099

7. MSC Croisières / 9 / 18 346

* Il s’agit d’un classement par marques de commerce. En réalité, la plus grosse compagnie mondiale est Carnival Corp, propriétaire de Carnival, Princess, Holland America, Costa, Cunard, Seabourn et P&O Cruises, soit 98 paquebots au total. La seconde compagnie mondiale est Royal Caribbean International, qui est propriétaire de Royal Caribbean, Celebrity et Azamara.

LES 7 MEILLEURES COMPAGNIES DE CROISIÈRES (selon la «Gold list 2008» du Condé Nast Traveler)

COMPAGNIE / COTE OBTENUE*

1. Crystal Cruises 94,1

2. Regent Seven Seas 88,6

3. Seabourn 87,3

4. Seadream Yacht Club 86,1

5. Silversea 85,0

6. Disney Cruise Line 83,9

7. Oceania Cruises 83,6

*Il s’agit de la moyenne du pointage décerné dans le cadre du 21e sondage annuel réalisé par le magazine Condé Nast Traveler, qui a reçu 32 633 réponses. Nous n’avons pas tenu compte des compagnies de croisières fluviales. (La Presse)

 


Actions

Informations



Une réponse à “Croisières, en classes sociales”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...